Ma (petite) revue ciné de février

Le temps file, même quand on ne travaille pas ! Février s’achève déjà et je n’ai vu que 2 films ce mois-ci.

086055-jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

J’ai passé outre les critiques plutôt négatives et j’ai vu Jackie de Pablo Larrain. Et j’ai bien fait ! Le film démarre sur une porte qui s’ouvre et un journaliste qui vient interviewer la jeune veuve une semaine à peine après l’assassinat du président. Le film relate 5 jours, de l’attentat aux funérailles inspirées de celles d’Abraham Lincoln pour symboliser la grandeur sacrée du pouvoir. Mais il revient aussi sur des souvenirs de bonheur et de gloire, au travers d’images en noir et blanc. On voit évidemment surtout la douleur de Jackie, qui, malgré les circonstances, reste déterminée, maîtrise sa communication et ses sentiments, jusqu’à paraître froide. Et puis on apprend aussi les interrogations intimes de cette femme que tout le monde croit connaître, ses doutes sur son avenir et même sa manière de vivre sa foi. J’ai aimé ce film qui, au-delà des faux-semblants, montre le courage et la dignité d’une femme à la fois forte et fragile qui tente de donner un sens à la mort.

341939-jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxxEt puis j’ai vu Chez nous de Lucas Belvaux. C’est l’histoire d’une femme dévouée et populaire. Elle attire l’attention d’un parti d’extrême droite qui souhaite faire d’elle sa tête de liste aux élections municipales dans une commune du Nord, une région peuplée de gens déclassés. Pauline se laisse séduire par un parti qu’elle connait peu mais qui lui fait croire qu’elle peut se rendre plus utile. Elle se radicalise par ses interactions avec des gens qui ne sont pas de son milieu et qui manient avec habileté idées simples et solutions simplistes. Le film montre combien le fonctionnement du parti repose avant tout sur son image. Il montre aussi les techniques de recrutement, l’élaboration des discours, la logique d’appareil qui va du mépris au mensonge le plus grossier. Après une période d’aveuglement, Pauline va se rendre compte de la réalité du parti, elle va avoir honte de son engagement, elle ne va pas supporter la haine… et sera bien vite remplacée sur l’affiche par une autre jeune femme blonde, dans un unique but électoraliste. Ce film donne à réfléchir. J’ai aimé le questionnement qu’il suscite mais quelque chose n’a pas fonctionné, ou alors quelque chose a trop bien fonctionné… jusqu’à me dégoûter de certains de mes compatriotes…

Avez-vu vu ces films ? Qu’en avez-vous pensé ? Quels films me conseilleriez-vous ?

Les petits bonheurs # 8

images-14

La semaine est passée à la vitesse de l’éclair, une fois encore, mais j’ai quand même eu le temps de l’apprécier !

Cette semaine

  • Farid et Christine m’ont appelée.
  • j’ai déposé des livres dans la boîte au bout de ma rue.
  • j’ai fait les courses au magasin bio.
  • j’ai croisé mon médecin.
  • j’ai bu un verre (comment ça, plusieurs ?!) avec Muriel. Ca change des déjeuners et des parties de tennis !
  • je suis allée chez le coiffeur.
  • j’ai récupéré Farid à son travail et on a déjeuné ensemble.
  • j’ai arrosé ma jolie jacinthe jaune qui a complètent éclos et qui parfume agréablement mon salon.
  • Mélanie m’a fait un soin hydratant très agréable.
  • j’ai mangé un chausson aux pommes.
  • j’ai croisé mon prof de latin au cinéma.
  • j’ai bu du champagne.
  • j’ai passé une douce soirée avec JP et Virginie.
  • j’ai mangé une tartelette citron vert – basilic que j’ai accompagnée d’un bon thé. C’était une pause délicieuse !
  • je me suis fait un masque pour cheveux secs.
  • j’ai préparé mon premier entretien d’embauche du mieux possible.
  • Nicolas m’a appelée.

Et vous, avez-vous passé une jolie semaine ?

La citation de la semaine # 58

recite-1idi1is

J’adore ce genre de citation qu’il faut lire plusieurs fois pour être sûr de l’avoir bien comprise !

Je suis d’accord avec Pierre Dac, on devrait parfois (souvent ?) se questionner davantage et confronter ses idées à celles des autres plutôt que de croire qu’on a forcément raison.

L’échange est important, toujours, et sur tous les sujets. L’autre est une vraie richesse, parole de convaincue !

Mon nouveau rythme de vie

image-rythme

Ca fait deux mois que mon quotidien a radicalement changé. Ca fait deux mois que je ne vais plus au bureau et un peu plus d’un mois que je cherche du travail. Mais pas que !

Je ne me lève plus avant 7 heures mais plutôt vers 7 heures 30, voire plus tard. Mon record est 9 heures 30 ! Je prends le temps de boire un thé tout en lisant ou survolant la vingtaine de blogs que je suis quotidiennement. Et puis je consulte mes mails avant de prendre ma douche et de m’habiller.

Je traîne parfois en pyjama mais je ne trouve pas cette tenue favorable pour passer une journée un minimum active, même quand je ne sors pas de mon appartement douillet. Oui, j’ai besoin de m’habiller et de me maquiller pour effectuer ce que j’appelle mes activités « sérieuses », c’est-à-dire celles en lien avec ma recherche d’emploi (réponse à des offres d’emploi, inscription à Pôle Emploi et suivi de mon dossier, mise à jour et peaufinage de mon CV, réponse aux appels des agences d’intérim, des cabinets de recrutement,…).

Une fois ces démarches entreprises, je profite de mon temps libre pour déjeuner avec d’anciens collègues, des amis ou ma mère. Les jours où je déjeune seule je me prépare un repas simple chez moi.

Et l’après-midi je fais ce qui me plait ! Je fais les courses en semaine ; c’est tellement agréable d’éviter la foule du week end. Ou bien je prends un cours de tennis, je vais au ciné, je lis tout en savourant un bon thé, je dors, je vais à un cours de yoga ou à une séance de méditation, je flâne dans les rues (appareil photo à la main ou pas) et les magasins, je prends de l’avance sur le blog, je vais chez le coiffeur, le médecin, je me cultive, etc…

Je consacre mes soirées aux sorties au bar ou au resto, au tennis avec les copines mais j’apprécie aussi de passer un moment tranquille chez moi, tout simplement, seule ou avec des amis.

Bref, j’ai des journées bien remplies ! Mon agenda est plutôt chargé mais j’en suis la principale responsable et j’avoue qu’il est bien agréable d’organiser ses journées comme on l’entend. J’apprécie de faire ce que j’ai décidé de faire à un rythme plus lent que lorsqu’on travaille et qu’on court après le temps pour pouvoir s’aménager des pauses et des moments de détente.

Où il est question du transhumanisme

dscn4357

Je n’ai pas l’esprit cartésien, je ne suis pas scientifique et pourtant j’ai été attirée par une conférence organisée dans le cadre du forum européen de bioéthique. Elle était intitulée « Vous avez dit technoprophètes ? ».

Je partais de loin sur le sujet, de zéro en fait puisque je ne savais pas ce qu’est un technoprophète ! Il s’agit « tout simplement » d’un scientifique qui prévoit les évolutions technologiques qui nous promettraient un avenir meilleur grâce au travail de robots, une santé augmentée, une meilleure répartition des savoirs et des richesses. Rien que ça !

La conférence visait principalement à envisager les conséquences de l’hybridation de l’humain avec la machine et a révélé 2 camps : les technoprophètes et les bio-catastrophistes qui reprochent aux premiers d’oublier la relation à l’autre.

Il a ainsi été question du rapport au corps, de la tension entre le passé et le futur et de la vie éternelle. En effet, les évolutions envisageables modifieraient notre condition charnelle (les plus extrémistes pensent que l’être humain se réduirait à une quantité d’informations…) et les amélioration de la qualité de vie nous obligeraient à restructurer notre société.

En fait, les questions ont engendré plus de questions que de réponses et c’était passionnant !

Celle qui m’a le plus marquée et le plus interpellée est celle-ci : « Le salut est-il dans la technique ? ». De quoi s’interroger pendant longtemps encore !

Les petits bonheurs # 7

images

Ces 7 derniers jours ont été riches et agréables.

Cette semaine

  • je me suis (enfin) fait un masque hydratant. J’avais passé mon tour depuis au moins 3 semaines. Pas bien…!
  • j’ai décroché mon premier entretien d’embauche.
  • j’ai déposé mon nouveau CV dans une agence d’intérim.
  • j’ai beaucoup porté mes lunettes de soleil car il a fait très beau à Strasbourg. Et du coup j’ai beaucoup pensé à mon amie Sylvie qui est très sensible au manque de lumière. Elle a dû apprécier toute cette luminosité.
  • j’ai croisé mon ex-voisine. Elle est toujours aussi top ! Et on s’est promis de se revoir bientôt, pour papoter.
  • j’ai eu un mail de Louise.
  • je suis allée au cinéma avec ma mère, le truc qui n’arrive JA-MAIS !
  • ma mère m’a fait rire.
  • je suis allée à la cathédrale.
  • j’ai acheté des marrons glacés. La saison de cette douceur n’est pas finie !
  • j’ai bien discuté avec Isabelle et avec Alex aussi.
  • j’ai goûté une ganache à la cacahuète. Miam !
  • j’ai lu Le Monde.
  • j’ai mis mon joli rouge à lèvres Rose Vanity.
  • j’ai dîné avec mon ex-voisine et on a papoté jusqu’à une heure du mat’ !
  • j’ai enfin fait la connaissance de Célestine.
  • j’ai bu du crémant.
  • j’ai déjeuné à la campagne.

Et de votre côté, elle était comment votre semaine ?