Le meilleur de Strasbourg

dscn4151

Les restaurants indiens, c’est un peu comme les restaurants japonais… c’est souvent kitschouille à souhait et pas toujours au top côté saveurs…!

Mais comme chacun sait, toute règle a son exception. A Strasbourg il s’agit du Cinnamon. Il parait même que c’est le meilleur restaurant indien de la ville. Carrément ! Et c’est vrai qu’on y mange bien. Et que c’est classe.

Je l’avais découvert avec des amis il y a quelques temps et il m’avait laissé un goût de reviens-y auquel je n’ai pas résisté bien longtemps. Du coup j’ai vite fait trouvé un prétexte pour proposer un resto aux filles et zou, on est parti se régaler (et papoter aussi) !

La carte est très alléchante, les descriptions font à elles seules voyager et les prix sont corrects, in my opinion. Après un mojito ginger j’ai opté pour un briany à l’agneau qui s’est avéré délicieux et plus que copieux. Pour moi qui adore la cannelle ce plat était parfait ! En dessert (oui, au resto je prends toujours un dessert) j’ai choisi un rasmalai, une délicieuse crème au goût de safran. Un pur délice !

Seul petit bémol, le service que j’ai trouvé un peu mollasson mais bon, c’est un moindre mal quand on a aussi bien mangé !

Un dîner copieux et savoureux

DSCN3720

L’autre soir, avec Katia, on a dîné et bien dîné au Bistrot des copains, transformant ainsi l’endroit en bistrot des copines !

Après un accueil souriant et prévenant on s’est plongé dans l’alléchante carte de ce restaurant qui propose une cuisine du marché, proche du terroir et dont les suggestions changent chaque semaine.

Après réflexion Katia a opté pour le burger des copains aux ingrédients certes classiques mais qui font de ce plat une valeur sûre. Oui, Katia est accro au burger ! Moi j’ai craqué pour la poêlée de gambas à l’ail accompagné d’un copieux risotto aux cèpes.

Et parce que les copines sont gourmandes on a ensuite englouti un dessert, oui, parfaitement ! Ca a été une chiboust caramélisée pour Katia et des profiteroles au chocolat pour moi (parce que je chocolat c’est la vie !). Elle et moi avons découvert la crème chiboust qui est un mélange de crème pâtissière et de meringue et si j’en crois l’assiette nickel de Katia ce dessert vaut le détour !

J’ai apprécié l’ambiance cosy de ce restaurant, le service efficace et néanmoins discret et l’addition tout à fait raisonnable (46 € pour 2). Avis aux gourmand(e)s !

Tarte à l’orange

DSCN1888

En 2013 j’avais pris la résolution de réaliser une nouvelle recette par mois et je m’y étais tenue. Le moins qu’on puisse dire c’est que le rythme s’est sacrément ralenti en 2014. Ca fait déjà plus de 2 mois que je vous présentais ma dernière recette…

Alors en ce début mai j’ai décidé de me remettre aux fourneaux et j’ai sélectionné une pâtisserie classique, un dessert incontournable, à savoir la tarte à l’orange.

Pour la réaliser (préparation 15 minutes, cuisson 15 minutes + 45 minutes) il faut 1 pâte brisée, 4 gros oeufs, 200 gr de sucre extra fin, 250 ml de crème liquide, 2 oranges sanguines (ou pas !).

La marche à suivre :

– préchauffer le four à 180° (thermostat 6).

– étaler la pâte dans un moule à tarte à fond amovible de 25 cm de diamètre et piquer le fond de tarte avec une fourchette.

– enfourner pour 15 min de cuisson, puis baisser la température du four à 150° (thermostat 5).

– mélanger les oeufs, le sucre et la crème dans un saladier.

– peler l’une des oranges et la couper en fines rondelles.

– presser l’orange restante.

– verser le jus dans la préparation aux oeufs en remuant.

– étaler la préparation sur le fond de tarte et la recouvrir de rondelles d’orange.

– faire cuire 25 à 30 minutes.

– laisser refroidir complètement avant de servir.

Il ne reste plus qu’à se régaler !