Les petits bonheurs # 26

Les semaines défilent et nous voilà déjà en juillet ! Le temps passe tellement vite qu’il m’est de plus en plus évident qu’il faut profiter de chaque instant. Carpe diem quoi !

Cette semaine

  • j’ai découvert qu’il y a un figuier dans mon quartier. Il était temps !
  • Farid m’a appelée.
  • je me suis fait un masque hydratant. J’avais pas mal passé mon tour ces derniers temps…
  • j’ai fait des courses au magasin bio tout près du bureau. C’est pratique !
  • j’ai fait remplacer le pare-brise de New Yeah Baby et une fois encore j’ai été très satisfaite du service client de BMW en Allemagne.
  • j’ai vu un arc-en-ciel.
  • j’ai passé une agréable soirée avec mes amis néo-canadiens. M’enfin, plus si néo que ça… ils ont quitté la France il y a plus de 10 ans !
  • j’ai pas mal lu dans le train.
  • j’ai testé un nouvel horaire de bus et de train pour rentrer chez moi après le travail. Ca m’a fait gagner 25 minutes. Pas mal !
  • Christelle m’a envoyé un très gentil mail.
  • j’ai flâné au marché.
  • j’ai croisé Gaenor et on a bien discuté, en ex-voisines.
  • Mélanie m’a fait un agréable soin du visage.
  • Coach m’a appelée.
  • j’ai mis mon joli rouge à lèvres Rose vanity.
  • je me suis promenée sous la pluie.
  • j’ai passé une agréable soirée avec Jean, Katia et Maman.
  • j’ai assisté à un super match du tournoi organisé par mon club.

J’ai apprécié ces derniers jours, des jours simples, certes, mais remplis de l’essentiel.

La citation de la semaine # 32

recite-gjzde

C’est exactement comme ça que je conçois mes relations, que ce soit dans le monde professionnel ou dans ma vie privée.

Il faut faire preuve de savoir-vivre, de bonne éducation, certes, mais on ne peut pas fréquenter tout le monde. Parce qu’on n’a pas d’atomes crochus avec tout le monde.

Comme dit Muriel, les gens qui ont des tas d’amis ont un problème avec eux-mêmes, ne savent pas qui ils sont réellement. Et il s’avère bien souvent que ceux qu’il croient être leurs amis n’en sont pas vraiment.

Ces gens-là ont besoin du troupeau pour se sentir bien, de faire comme tout le monde, acceptent en général toutes les invitations de peur de se retrouver face à eux-mêmes (ou en petit comité, un contexte qui les obligerait à se dévoiler, à être profondément sincères et exposés). En gros ils préfèrent être avec plein de gens au risque de se perdre plutôt que de partager quelques relations seulement, mais profondes et de qualité celles-ci.

Bref, tout ça pour dire que l’intimité est quelque chose de précieux, à commencer par l’intimité avec soi-même, ou la connaissance de soi si vous préférez. Se connaitre soi-même est le meilleur moyen de se respecter et d’éviter les compromissions, non ? Et ça aide à savoir qui sont nos vrais amis aussi.

Personnellement je n’offre mon intimité qu’à très peu de gens mais toujours avec honnêteté et générosité.