La citation de la semaine # 32

recite-gjzde

C’est exactement comme ça que je conçois mes relations, que ce soit dans le monde professionnel ou dans ma vie privée.

Il faut faire preuve de savoir-vivre, de bonne éducation, certes, mais on ne peut pas fréquenter tout le monde. Parce qu’on n’a pas d’atomes crochus avec tout le monde.

Comme dit Muriel, les gens qui ont des tas d’amis ont un problème avec eux-mêmes, ne savent pas qui ils sont réellement. Et il s’avère bien souvent que ceux qu’il croient être leurs amis n’en sont pas vraiment.

Ces gens-là ont besoin du troupeau pour se sentir bien, de faire comme tout le monde, acceptent en général toutes les invitations de peur de se retrouver face à eux-mêmes (ou en petit comité, un contexte qui les obligerait à se dévoiler, à être profondément sincères et exposés). En gros ils préfèrent être avec plein de gens au risque de se perdre plutôt que de partager quelques relations seulement, mais profondes et de qualité celles-ci.

Bref, tout ça pour dire que l’intimité est quelque chose de précieux, à commencer par l’intimité avec soi-même, ou la connaissance de soi si vous préférez. Se connaitre soi-même est le meilleur moyen de se respecter et d’éviter les compromissions, non ? Et ça aide à savoir qui sont nos vrais amis aussi.

Personnellement je n’offre mon intimité qu’à très peu de gens mais toujours avec honnêteté et générosité.