Les petits bonheurs # 129

J’ai passé une bien belle semaine dont je suis ravie de vous parler ce soir.

Gilles a apporté des viennoiseries au bureau. Et j’ai pris le train avec mon collègue Guillaume.

J’ai bien profité de la clim chez moi. Et j’ai apprécié la fraîcheur (toute relative) des heures tardives.

J’ai passé de belles soirées au club à l’occasion du tournoi qui se déroule dans une ambiance agréable. Et puis j’ai applaudi les victoires de Dominique, Marc, Stéphane et Stéphanie. Bravo à eux !

J’ai eu le nez fin pour le pari sur le match France – Etats-Unis de la coupe du monde féminine de foot. Et hop, 5 points dans mon escarcelle !

J’ai croisé ma gentille voisine, elle est toujours aussi souriante. J’ai aussi croisé Patricia, une autre gentille voisine.

J’ai signé un CDI. En-fin ! Vous n’imaginez pas à quel point je suis soulagée de quitter les rangs de Pôle Emploi et d’intégrer un service sympa avec un manager humain et qui ne se prend pas pour le roi de la terre !

J’ai profité d’une agréable terrasse pour un dîner entre amis avec Alex, Farid, Héléna, JP, Maria et Virginie.

J’ai participé à la coupe du Crédit Mutuel avec Clément, Jean-Yves et Roland. On a gagné la rencontre haut la main (3 – 1) et là encore, quelle belle ambiance. On a vraiment formé une chouette équipe. A titre personnel je suis ravie de ma facile victoire qui me permet d’engranger de la confiance pour mes prochains matchs.

Voilà, une fois de plus le tennis m’a prouvé que je suis capable d’efforts malgré la canicule. Je suis fière de moi et c’est suffisamment rare pour que je ne me gêne pas de le dire !

Pour une rentrée Bleus

L’idée m’a semblé évidente quand j’ai vu ce cartable mais j’avoue que je n’y avais pas pensé !

Je suis curieuse de voir dans quelques semaines lequel des Bleus remportera les suffrages des écoliers. Car j’imagine qu’on peut trouver d’autres numéros de l’équipe de France.

Vous pariez sur qui, vous ?

Ma (toute petite) revue ciné de novembre

En novembre je n’ai vu qu’un film, ok, mais un film en allemand ! Une première pour moi qui habite à 2 pas de la frontière… mais ça c’est une autre histoire.

164456.jpg-r_160_240-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

J’ai vu Die Mannschaft d’Ulirch Voigt, Martin Christ et Jens Gronheid, une sorte de Les yeux dans les Bleus en version allemande. Le documentaire montre en 90 minutes (la durée d’un match de foot) l’intimité de l’équipe de foot allemande, de sa préparation en vue de la coupe du monde à la victoire le 13 juillet 2014.

Le film démarre sur les images de l’écrasante victoire de l’Allemagne face au Brésil (7-1) et sur l’explication d’un fait de jeu étonnant contre l’Algérie. Puis le film suit le cours de la compétition, match après match. Ces séquences sont agrémentées de témoignages du staff, d’images tournées pendant le repos, les entraînements (très physiques) et les visites organisées pour l’équipe, notamment dans des écoles brésiliennes. On vit aussi la compétition côté festif avec les chants, les bières, bref, la camaraderie qui règne dans cette formation à la fois très pro et très potache. A ce propos j’ai trouvé l’accroche du film très parlante « Es beginnt mit Begeisterung, es endet mit Disziplin » (ce qui signifie, pour les non-germanistes, « Ca commence avec de l’enthousiasme, ça se termine avec de la discipline. »).

Plus que l’exploit sportif, ce sont la cohésion du groupe et l’esprit d’équipe qui sont mis en avant dans ce film, venant illustrer la déclaration du joueur anglais Steven Gerrard : ”Le Brésil a Neymar. L’Argentine a Messi. Le Portugal a Ronaldo. L’Allemagne a une équipe !” Un esprit d’équipe et une joie qu’on retrouve dans les vestiaires, dans le bus, dans l’avion et bien sûr, sur le podium à Rio et lors du retour de la Mannschaft à Berlin où une foule immense a fêté le 4è titre mondial de l’Allemagne.

J’ai aimé ce film qui m’a replongée dans l’ambiance de la coupe du monde et qui permet de s’immiscer dans l’envers du décor, au plus près de ceux qui nous ont fait vibrer il y a quelques mois.