Epicurien

Ah, qu’on était bien sur la terrasse, ce soir-là, alors que la canicule avait quitté la ville depuis quelques jours à peine !

Les Canailles, puisque c’est de ce restaurant dont j’ai envie de vous parler aujourd’hui, propose, outre une terrasse agréable, donc, une cuisine du marché originale en mode bistronomique.

Les légumes sont majoritairement issus de la région, les poissons arrivent directement d’une criée en Bretagne et les viandes sont sélectionnées avec soin. La carte des vins est pléthorique et impressionnante !

Les plats, joliment présentés sur une ardoise et détaillés par un personnel attentif et souriant sont tous très alléchants.

Pour mon dîner en compagnie de Christelle, j’ai choisi une bière en apéro (la base !) suivie d’un tajine de gambas et riz noir servi dans une jolie cocotte en fonte. Christelle a choisi le même plat et l’a autant apprécié que moi. En dessert j’ai choisi un vacherin et mon amie a opté pour une mystérieuse tarte aux fruits dont la pâte était remplacée par… une grande tranche de pastèque ! C’était délicieux. On s’est vraiment régalé !

Alors, on a aimé les plats, oui, mais aussi la vaisselle et les jolies nappes et serviettes qui apportent une touche classe mais pas guindée à la table. A l’intérieur, la déco est blanche et bleue, très chic, moderne et accueillante. Il me tarde déjà de mieux la découvrir, pourquoi pas dès cet automne !

Vous l’aurez compris, Les Canailles est une adresse délicieuse et cosy où l’on se sent bien. Je vous recommande chaudement ce restaurant situé au 52 rue de Zurich, au coeur de la Krutenau, un quartier jeune et dynamique, à quelques pas des facs.

Un dîner gastronomique

DSCN3919

J’ai découvert pas mal de restaurants dernièrement mais il manquait un établissement gastronomique à mon carnet d’adresses gourmandes. Grâce à mes amis j’ai remédié à cette lacune !

On s’est offert un dîner comme ça, sans raison apparente, juste pour le plaisir de partager un moment tout en savourant des mets délicats, dans un cadre calme, classique et élégant. On était 8, la plus grande tablée ce soir-là et je crois bien que finalement ça n’était pas aussi calme que ça…!

Ce qui est sûr c’est qu’on s’est régalé, après avoir longuement hésité pour le choix de nos plats. On avait envie de tout goûter !

Après mûre réflexion et un verre de gewurtztraminer vendanges tardives en apéro j’ai opté, comme souvent, pour le foie gras de canard en entrée. Celui-ci était un peu différent de ceux que j’ai mangés jusqu’à présent puisqu’il était agrémenté d’un marbre d’anguille fumée. Un pur délice ! Pour poursuivre j’ai commandé la poêlée de queue de lotte et gambas servie avec des gnocchis. Ce plat était tout simplement parfait. Et pour finir, je n’ai pas résisté à la barre chocolatée, pop corn et glace caramel demi-sel. Ce dessert allie plusieurs textures et je le qualifierais… d’intéressant !

Mes plats, ainsi que ceux commandés par mes amis, étaient tous soigneusement présentés, les plus beaux à mes yeux étant les desserts. Tout était copieux, j’en veux pour preuve le fait qu’on a eu du mal à finir le plateau de mignardises offert en fin de repas ! Et pourtant il y avait des gourmands autour de la table, vous pouvez me croire ! Un détail qui a son importance pour moi, la variété de pains proposés, tous aussi bons les uns que les autres.

Et puis j’ai trouvé le rapport qualité/prix raisonnable (68 euros par personne), ce qui ne gâche rien.