Les petits bonheurs # 75

J’ai passé une douce semaine. Voici les petits moments agréables qui l’ont rythmée.

J’ai pris le bus avec Hanane. Une fois n’est pas coutume ! J’ai fait les premiers paris sur les matchs de la coupe du monde de foot qui a démarré dans la bonne humeur sur le site. Et j’ai déjeuné avec tous mes collègues et nos N+1 et N+2, aux frais de la princesse. Un dossier important a pris une bonne tournure au bureau.

J’ai été contactée par un cabinet de recrutement.

J’ai passé une agréable soirée avec Katia. On ne s’était pas vu depuis le mois de… janvier ! Autant dire qu’on avait une sacrée mise à jour à faire !

J’ai passé une nuit à la campagne et j’ai pris le petit déjeuner avec Maman.

J’ai croisé Mohamed dans ma rue. On a un peu discuté et on s’est promis de boire une bière prochainement. Idem avec Manuel, le voisin le plus sympa de la terre !

J’ai fait un tennis avec Muriel. On n’avait pas joué ensemble depuis le mois de… novembre, quand elle s’était fait un méchant claquage.

J’ai mangé un délicieux chocolat liégeois. Et un très bon crumble aux groseilles. Et j’ai craqué pour une glace cassis – noix de coco chez Chocolat Noisette. Miam et remiam !

J’ai été sollicitée pour participer à une compétition de tennis par équipe. Je mentirais si je disais que je n’ai pas été flattée. En tout cas, mes bons résultats récents ne sont pas passés inaperçus dans mon club. La rencontre se compose de 3 simples hommes, d’un simple femmes et d’un double mixte. J’ai facilement gagné mon match (61 60) (mais ça a été une autre histoire dans le double).

Je me suis offert un nouveau téléphone. Bleu.

J’ai eu un nouveau numéro de Tennis Magazine. Et je ne sais toujours pas par quel biais je reçois cette publication depuis plusieurs mois et à laquelle je ne me suis pas abonnée !

J’ai regardé le match Allemagne – Mexique à la télé. Et puis aussi le match Brésil – Suisse.

Bonne fin de week end à tous. Et à bientôt pour un nouveau post.

# 22 – Potager

J’habite en ville, certes, mais je suis une fille de la campagne. A la base.

Il a donc été aisé pour moi de trouver un jardin potager pour illustrer le thème de la semaine. Au very premier degré.

C’était ma fête !

J’ai pour habitude de me faire un cadeau pour ma fête. Cette année je me suis offert un coffret YSL, histoire de rester dans l’univers du couturier, après avoir visité le musée à Paris il y quelques mois.

A vrai dire j’étais allée au corner YSL des Galeries Lafayette pour acheter un mascara, tout simplement. Et puis, le sourire et la force de persuasion de la vendeuse m’ont aiguillée vers un petit bonus !

C’est ainsi que j’ai découvert l’hydratant éclat instantané qui est une crème de jour doublée d’une base de maquillage. Et le démaquillant expert bi-phase doux qui permet d’enlever toute trace de mascara, même le plus tenace.

J’ai aimé ces 2 produits que j’ai terminés bien trop vite… Ces échantillons étaient évidemment trop petits à mon goût… mais m’ont collé de nouvelles envies pour mon vanity !

Les petits bonheurs # 74

Voilà une belle semaine qui s’achève.

J’ai pris un jour de congé, le premier depuis le début de mon nouveau contrat de travail. Ca fait du bien ! J’ai aussi passé une journée chez moi, au calme. J’adore faire ça de temps en temps, histoire de recharger les batteries et… de traîner en pyjama !

J’ai poursuivi mon parcours en tournoi en battant deux joueuses mieux classées que moi. Et le président du club organisateur m’a fait la bise ; c’est qu’il m’a vue plusieurs fois en peu de temps ! Je l’ai remercié pour la bonne organisation du tournoi. C’est agréable de se sentir attendue dans la compétition !

J’ai eu une discussion sympa avec ma manager, loin des sujets professionnels.

J’ai vu une fille aux cheveux roses et mauves et un jeune homme très élégant, ça change du combo survêt-baskets !

Une gentille collègue a remarqué et aimé mon joli bracelet Les Néréides.

J’ai fait la promotion de mon blog dans le train.

J’ai quitté le bureau à 16:00, à 2 reprises.

Maman a eu sa nouvelle voiture et ça lui a fait plaisir. Et du coup ça m’a fait plaisir aussi !

J’ai mangé les premières groseilles de la saison, de la tarte aux cerises et j’ai bu un délicieux milkshake banane.

J’ai dîné avec Maman et j’ai pris un café avec Muriel.

Je me suis fait un masque hydratant. Il était temps que je prenne un peu soin de ma peau…!

J’ai regardé les finales de Roland Garros à la télé.

Farid m’a laissé un gentil message.

Et votre semaine à vous, elle a été agréable ?

La Liberté du Luxembourg

Le moins qu’on puisse dire c’est que je ne m’attendais pas à croiser cette statue !

Je savais bien sûr qu’il y a une réplique de Miss Liberty au pied de la tour Eiffel mais tomber nez à nez avec un autre exemplaire, au détour d’un sentier du jardin du Luxembourg a été une vraie surprise.

C’est ce genre de chose qui fait mon amour pour Paris. Cette ville, pleine de merveilles, de surprises, de poésie et de beauté, là, juste au coin de la rue oblige le promeneur à garder les yeux et l’esprit ouverts. Et « force » chacun à rester curieux et à cultiver sa part d’enfance.

Paris c’est le quotidien magnifié. Elle me le prouve à chacune de mes escapades dans la capitale.

Art et… industrie !

Je travaille dans le milieu industriel. J’aime l’art. Et l’entreprise que j’ai intégrée il y a peu aussi. Alors oui, art et industrie sont compatibles, ce qui n’est pas évident au premier coup d’oeil.

C’est ce lien que s’attache à mettre en lumière L’Industrie Magnifique, un mouvement pluridisciplinaire qui associe artistes, entreprises et institutions. Concrètement, les oeuvres ont pris possession de places publiques de Strasbourg, faisant de la ville une galerie d’art à ciel ouvert.

24 artistes et 24 entreprises alsaciennes se sont engagés dans cette aventure et ont collaboré à la création de 24 oeuvres. Les industriels ont ouvert leurs ateliers à des artistes pour partager leurs compétences, leurs moyens et leur vision de l’art.

Le parcours dans la ville a permis au promeneur curieux de flâner de place en place et de découvrir des oeuvres variées, telles que des sculptures, des dessins, des photos, des vidéos. La manifestation proposait également des animations, des conférences et des rencontres (auxquelles je n’ai pas participé).

J’ai apprécié cette déambulation dans la ville, sous un généreux soleil qui plus est. J’ai aimé certaines oeuvres, je suis restée circonspecte face à d’autres et j’ai vraiment été touchées par certaines.

La vidéo dont est extraite l’image qui illustre ce post fait partie de mes coups de coeur. Et c’était pas gagné d’avance, moi qui suis en général assez hermétique à la vidéo. Mais Pixis, installée sous un dôme clos, avec sa musique lancinante et ses images hypnotiques m’a littéralement transportée. J’ai visionné cette vidéo 2 fois de suite tellement j’avais envie de faire durer ce moment dont on a pu profité, confortablement couché sur d’énormes coussins !

J’ai vu ma ville sous un autre jour, embellie ou bousculée par certaines créations. J’ai aimé cette approche qui fait la part belle à deux univers que j’apprécie et qu’on pourrait croire éloignés. Plus éloignés qu’ils ne le sont en réalité. Bref, j’ai fait une chouette déambulation, le nez au vent et les yeux grand ouverts.

Et puis je dois dire que je suis assez fière d’avoir vu une oeuvre offerte au regard et à l’appréciation grand public et que j’ai la chance de voir au quotidien, sur mon lieur de travail !

Les petits bonheurs # 73

On est lundi, il est plus que temps que je vous parle de mes petits bonheurs de la semaine dernière !

Je me suis réveillée à la campagne.

J’ai croisé Pascal, un ancien collègue, à la gare. J’ai pris le train avec Catherine et Shelby, leur présence rend bien plus sympathiques les trajets pour aller au travail.

Un dossier important s’est peut-être débloqué au bureau. En tout cas on y a tous travaillé, en équipe.

J’ai gagné mon 3è et dernier match de poule et j’ai battu une joueuse mieux classée que moi au tour suivant ! C’est ce qu’on appelle une perf ! Autant vous dire que j’étais contente et fière de mes prestations sur le court. Viviane est venue me soutenir au bord du terrain. Sympa !

J’ai vu une cigogne au centre ville.

J’ai pris le TGV et le métro.

J’ai passé une belle journée à Roland Garros, par un temps parfait, ni trop chaud, ni trop froid. Cette année c’est ma maman qui m’a accompagnée. Elle a apprécié l’ambiance, le spectacle et le site. J’ai adoré partager cette journée avec elle.

J’ai dîné à Roland Garros, j’ai pris un petit-déjeuner à Saint-Germain-des Prés et un café à Opéra.

J’ai flâné au jardin du Luxembourg, à la Concorde et place Vendôme.

Cette semaine a donc largement été placée sous le signe du tennis et j’adore ça !