La citation de la semaine # 42

recite-nhvubj

La manière d’appréhender la vie est quelque chose de très personnel. La sensibilité et le vécu de chacun influencent forcément la façon dont la réalité est perçue.

Une même situation peut être jugée comme une opportunité par certains et comme une difficulté par d’autres. Tout dépend de la disposition d’esprit de chacun, sa volonté et sa capacité de voir le verre plutôt à moitié plein qu’à moitié vide.

Ma découverte du yoga

dscn4098

Ils sont deux à m’avoir conseillé le yoga, il y a bien longtemps. A ce moment-là cette idée n’avait pas beaucoup résonné en moi, je l’avoue, mais elle était toutefois restée dans un coin de ma tête. Parce que je suis attentive à ce que me disent les gens que j’aime.

Et puis voilà, il y a une dizaine de jours, sans crier gare, j’ai poussé la porte d’un club de yoga, à la fois curieuse et intéressée par ce que cette pratique ancestrale pourrait m’apporter.

J’étais alors une véritable néophyte, plongée dans un univers parfaitement inconnu, dans lequel je n’avais absolument aucun repère. Mais un univers qui m’a paru accueillant, bienveillant et riche.

Mais par où et par quoi commencer ? Telle était mon interrogation de débutante. L’offre découverte permet de s’inscrire à 3 cours sur une période de 15 jours, histoire de tester les pratiques et de sentir si elles peuvent convenir ou non à nos attentes.

Ainsi, pour ma toute première fois sur le tapis j’ai opté pour un cours de hatha yoga (1h30) qui permet d’explorer l’union du corps, du mental et de l’esprit au travers de postures classiques et une mise en pratique de la respiration consciente. Et j’ai aimé ça ! Le yoga m’est apparu comme quelque chose d’accessible et exigeant à la fois.

J’ai poursuivi quelques jours plus tard par un cours de vinyasa (1h30), un yoga dynamique et tonifiant dont l’objectif est d’assouplir le corps, de sculpter la silhouette et de calmer l’esprit. Encore une expérience que j’ai aimée ! J’ai apprécié l’aspect sportif de cette pratique (d’ailleurs je suis étonnée qu’un certificat médical ne soit pas demandé pour ce cours) et le sommeil réparateur qu’il m’a offert dans la foulée !

Pour finir j’ai assisté à un cours de pranayama et méditation (1h) dont les bases sont la respiration, la relaxation et la méditation. A ma grande surprise le cours a démarré par… du chant. De quoi désarçonner la débutante que je suis d’entrée de jeu ! Lors de ce cours j’ai particulièrement apprécié la prise de conscience respiratoire et, à mon grand étonnement, les phases vocales.

Dès demain soir (oui, on peut dire que je suis motivée !) je poursuis ma découverte d’une pratique qui m’a séduite parce qu’elle prend autant soin du corps que de l’esprit, sans notion de compétition et de performance.

Namasté.

La citation de la semaine # 10

recite-cd6yxe

Etre jeune, être vieux, ça n’est pas seulement une réalité physique. C’est aussi, et surtout, un état d’esprit, une manière de voir la vie.

On connait tous des vieux de 20, 30, 40 ans, des gens repliés sur eux-mêmes, sans enthousiasme et qui font preuve d’un manque de curiosité et de créativité notoire. Et puis on connait aussi des jeunes de 80 ans voire plus, alertes et enjoués, toujours prêts à découvrir quelque chose de neuf et à se réjouir du lendemain.

J’espère ne jamais faire partie de la première catégorie et je fuis le plus possible ceux qui s’y complaisent. J’ai pas envie d’être vieille moi, pas du tout du tout !