Les petits bonheurs # 92

Je me suis sentie bousculée cette semaine. Pour ne pas me laisser déborder j’ai mis, consciemment (c’est ça le secret, la pleine conscience), le focus sur des petits moments doux, ceux qui embellissent la vie et nous reconnectent avec l’essentiel.

J’ai fait du shopping après le travail. Je fais ça rarement, à tort.

J’ai fait un tennis et bu une bière avec Muriel. J’ai passé une agréable soirée au pub avec Farid.

J’ai vu un très beau (et très jeune) maghrébin dans le train.

J’ai eu un entretien en cabinet de recrutement. L’échange a été intéressant et m’a laissée pleine d’espoir pour la suite.

Il y a eu de jolis petits matins, avec de belles couleurs dans le ciel. Le mélange de bleu et de rose m’a particulièrement charmée.

J’ai croisé Jeanine sur mon lieu de travail, complètement par hasard. J’ai aussi croisé mon ex voisine-à-vélo sur son lieu de travail (une librairie. J’adore), et Valérian, le fils de ma voisine-qui-travaille-chez-Kronenbourg.

Mélanie et Olivier se sont mariés et la fête a été parfaite, baignée de soleil et synonyme de sourires et de gentillesse. On a chanté, dansé, fait des bises à tout va, bien bu et bien mangé aussi.

J’ai passé un week end à la campagne.

J’ai assisté à la victoire de notre équipe masculine qui finit 1ère du Grand Est. Bravo les gars !

Et voilà comment une semaine à première vue bof bof peut s’avérer jolie, voire très jolie. Et toc !

Le printemps à mon poignet

DSCN2842

Dans ma tendre jeunesse j’ai confectionné et porté beaucoup de bracelets brésiliens, souvent en accumulation. J’adorais choisir les couleurs qui allaient m’accompagner durant une saison ou deux et réaliser un bijou facile à réussir même quand on n’est pas forcément très douée de ses dix doigts.

Eh bien cette année je retombe en adolescence ! Poupée Rousse propose en effet, outre de jolies bagues, des bracelets brésiliens… améliorés. J’ai littéralement et immédiatement craqué pour la combinaison fil – gourmette qui apporte un côté chic à ce bijou à priori sans prétention.

Le modèle que j’ai choisi (Luyana de son petit nom) est encore disponible en soldes alors faites-vous plaisir à moindres frais pour aborder le printemps de jolie manière !

September

DSCN2470

Non, rassurez-vous, je n’ai pas perdu la notion du temps… September est tout simplement le nom de ce joli vernis !

Sur les conseils d’une vendeuse j’ai finalement craqué pour ce rose framboise dans l’immense palette de couleurs (plus sympas les unes que les autres) proposée par Kure Bazaar. Cette couleur me ressemble, un peu comme celle que je vous présentais il y a quelques mois. Oui, j’aime le rose !

Ce vernis est fluide, facile à appliquer et a un très joli rendu brillant. Et puis une couche suffit, chose assez rare pour être soulignée.

Pour celles qui ne connaîtraient pas Kure Bazaar, sachez que cette jeune marque met sur le marché des vernis dont la formule contient 85 % de produits d’origine naturelle (pulpe de bois, coton, maïs, pomme de terre, blé).

Que pensez-vous de cette tendance bio qui touche même nos vernis à ongles ?