Les petits bonheurs # 220

J’ai passé une excellente semaine. Vous pensez que c’est parce que la vie est un peu revenue à la normale ?

J’ai (enfin) fait la connaissance de mon collègue Jean-Philippe.

Farid m’a offert de beaux et bons gâteaux à l’occasion de la fin du ramadan.

Karim Benzema fait à nouveau partie de la sélection de l’équipe de France. Oui, j’aime le foot !

J’ai vu un jeune homme qui portait du vernis à ongles. Et qui le portait très bien.

Je suis allée au cinéma. C’est peut-être un détail pour vous mais pour moi ça veut dire beaucoup ! Surtout après une disette débutée en octobre.

J’ai passé une agréable soirée avec JP et Virginie, sur la terrasse des Haras. Je ne les avais pas vus depuis des mois… Quel bonheur de pouvoir revoir les amis !

J’ai pris un café en terrasse.

Il y avait une chouette brocante en ville. J’y ai dégoté une très jolie bague d’inspitation 70’s. J’adore ! Et puis j’ai flâné entre les stands qui regorgeaient d’articles plus ou moins insolites mais globalement jolis.

Je suis allée chez le coiffeur. Ca c’est toujours un agréable moment.

J’ai fait une séance shopping, la première vraie de l’année !

J’ai croisé Meryem aux Galeries Lafayette. Comme par hasard !

J’ai passé une nuit à la campagne et une journée à Munster et Eguisheim, avec ma chère maman.

J’ai vu une biche.

Tout ça en une semaine ! Moi j’vous dis que cette vie qui reprend me fait le plus grand bien. J’espère que c’est pareil pour vous.

Les petits bonheurs # 35

Voilà encore une jolie semaine qui se termine.

Cette semaine

  • j’ai eu un café gratuit au bureau, parce que je suis une bonne cliente !
  • j’ai passé une soirée chez ma voisine du 1er, celle qui travaille chez Kronenbourg.
  • j’ai découvert qu’il y a une rue du Bouleau sur le trajet vers mon travail !
  • j’ai fait la connaissance de mon fournisseur danois.
  • j’ai vu une sauterelle.
  • Muriel m’a offert une bière après notre tennis hebdomadaire.
  • j’ai revu le joli maghrébin dans le train. Ca faisait longtemps…
  • j’ai ri dans le train avec mon gentil collègue.
  • j’ai savouré de délicieux gâteaux orientaux achetés chez Chocolat Cannelle.
  • il y a eu des viennoiseries au bureau, à deux reprises.
  • j’ai croisé mon voisin africain. Il est pas mal !
  • j’ai pris un cours de yoga. Et il était temps… c’était le premier depuis le mois de… mars !
  • un inconnu m’a dit que je portais de jolies couleurs. Merci monsieur !
  • j’ai mis mon joli rouge à lèvres Red Sunset.
  • j’ai passé une soirée avec Katia.
  • j’ai participé au Tennis Addict Tour et Muriel est passée pour me soutenir.
  • j’ai soutenu l’équipe féminine de mon club (qui a écrasé son adversaire).
  • j’ai déjeuné à la campagne.
  • j’ai fait une promenade dans les vergers de mon enfance.

Bonne fin de week end à tous !

Aussi bons que beaux

La fin du Ramadan est synonyme de gourmandise.

Cette année encore, à l’occasion de l’Aïd el Fitr, Farid m’a offert de beaux et délicieux gâteaux faits maison. J’adore ceux à la fleur d’oranger, aux figues et… tous les autres !

Je me suis maîtrisée pour ne pas les engloutir en une seule fois et plutôt les savourer, un à un, lentement. Ils sont parfaits accompagnés d’un thé à la menthe.

Ces pauses gourmandes sont de purs moments de bonheur gustatif et une preuve de l’amitié qui me lie à Farid aussi. Et ça, c’est beau !

Bredele

dscn4194

Voici venu le temps des bredele, ces petits gâteaux typiquement alsaciens dont les recettes se transmettent de génération en génération dans toutes les familles, ou presque.

Comme l’année dernière je me régale de ces douceurs qui accompagnent à merveille le thé de l’après-midi.

Et comme chaque année je me fais une joie d’en offrir à ceux que j’aime et ceux que j’aime, ça se vérifie une fois de plus, sont de gros gourmands !

Miam de saison

DSCN3558

Bon, je suis passée sous la barre des 40 kilos… La faute à l’amour et au chagrin d’amour aussi…

Autant il est vrai que je mange moins, voire peu depuis le mois de septembre, autant il est vrai que je suis restée gourmande. Et au mois de décembre la gourmandise est de mise. En Alsace c’est la période des bredele que tout le monde se met à préparer et à distribuer autour de soi.

Ces petits gâteaux sont littéralement irrésistibles, même pour quelqu’un qui a perdu l’appétit, c’est dire ! J’ai englouti ceux de la photo le temps d’une pause thé cosy. De quoi me remplumer un peu ?