Aussi bons que beaux

La fin du Ramadan est synonyme de gourmandise.

Cette année encore, à l’occasion de l’Aïd el Fitr, Farid m’a offert de beaux et délicieux gâteaux faits maison. J’adore ceux à la fleur d’oranger, aux figues et… tous les autres !

Je me suis maîtrisée pour ne pas les engloutir en une seule fois et plutôt les savourer, un à un, lentement. Ils sont parfaits accompagnés d’un thé à la menthe.

Ces pauses gourmandes sont de purs moments de bonheur gustatif et une preuve de l’amitié qui me lie à Farid aussi. Et ça, c’est beau !

Bredele

dscn4194

Voici venu le temps des bredele, ces petits gâteaux typiquement alsaciens dont les recettes se transmettent de génération en génération dans toutes les familles, ou presque.

Comme l’année dernière je me régale de ces douceurs qui accompagnent à merveille le thé de l’après-midi.

Et comme chaque année je me fais une joie d’en offrir à ceux que j’aime et ceux que j’aime, ça se vérifie une fois de plus, sont de gros gourmands !

Miam de saison

DSCN3558

Bon, je suis passée sous la barre des 40 kilos… La faute à l’amour et au chagrin d’amour aussi…

Autant il est vrai que je mange moins, voire peu depuis le mois de septembre, autant il est vrai que je suis restée gourmande. Et au mois de décembre la gourmandise est de mise. En Alsace c’est la période des bredele que tout le monde se met à préparer et à distribuer autour de soi.

Ces petits gâteaux sont littéralement irrésistibles, même pour quelqu’un qui a perdu l’appétit, c’est dire ! J’ai englouti ceux de la photo le temps d’une pause thé cosy. De quoi me remplumer un peu ?