Ma (toute petite) revue ciné de novembre

Je n’ai vu qu’un film ce mois-ci mais quel film !
150369-jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Il s’agit de Réparer les vivants de Katell Quillévéré. C’est l’histoire d’un jeune homme qui se trouve en état de mort cérébrale suite à un accident de voiture. C’est aussi l’histoire d’une femme qui attend un coeur. Les parents du jeune homme sont confrontés au choix du don d’organes que leur soumet l’hôpital. Une fois le choc passé, une fois la décision d’autoriser le prélèvement cardiaque prise, on assiste à une sorte de course contre la montre sur le « marché » des organes. Et puis on est plongé dans les salles d’opération, dans des séquences chirurgicales (trop réalistes pour moi pour que je garde les yeux ouverts…) et dans les couloirs et les chambres d’hôpital. J’ai trouvé ce film très sensible, très pudique et très intelligent. La vie et la mort s’y côtoient, l’amour et la bienveillance y sont omniprésents. J’ai aimé le rythme et les dialogues souvent minimalistes mais très justes de ce film qui m’a collé la chair de poule à plusieurs reprises et que je vous recommande plus que vivement.

La citation de la semaine # 41

recite-1fhybn9

Ce qui est important c’est de mettre du coeur dans ce que l’on fait. Tout le reste n’est que foutaise, ne fait pas sourire la vie et n’a pas grande importance.

Et pour ce faire, l’ingrédient le plus important est l’envie.

Dans la vie de tous les jours je mets un point d’honneur à suivre mes envies du mieux possible, réinterprétant à ma façon cette belle citation. Pour moi l’envie est tout aussi importante que la passion car elle donne des ailes, elle aussi, et permet de faire fonctionner son imagination et de s’exprimer.

La citation de la semaine # 23

recite-htp4a

Je n’arrive pas à dire si cette citation est entièrement positive mais en tout cas je l’ai faite mienne depuis quelques temps. Parce qu’il est clair qu’on ne maîtrise pas les pensées, les actes ou les intentions des autres et que les choses vraiment sûres et réelles sont celles qu’on accomplit personnellement.

J’essaie d’être exigeante avec moi-même parce que la satisfaction que j’en retire est immense, me met en accord avec moi-même et a pour effet collatéral d’être bien avec les autres qui me le rendent bien, la plupart du temps. Car je suis persuadée que ce qu’on projette a une influence (positive ou négative) sur les autres et leur comportement à notre encontre.

L’exigence avec soi-même est finalement une façon de se respecter et par extension de prouver aux autres la valeur qu’ils ont à nos yeux et à notre coeur.

Alors oui, finalement Confucius avait raison même si je remplacerais le mot « ennuis » par « déceptions ».

La citation de la semaine # 5

recite-jgxamv

Alors oui, je l’avoue, des fois je traîne chez moi en pyjama (le top du glamour, n’est-ce pas ?!) mais jamais sans m’être fait un shampooing et sans m’être brossé les dents. Faut pas déconner !

Je ne sais pas si c’est ça l’élégance mais je trouve que c’est un bon début. Je crois en tout cas que se respecter physiquement est un premier pas primordial sur le chemin du style et du savoir-vivre.

Il y a donc l’élégance physique mais aussi, et je pense que celle-ci est encore plus importante, l’élégance du coeur, celle qui fait qu’on se préserve des excès en tout genre, celle qui nous pousse à nous cultiver, toujours, à nous élever. L’élégance c’est l’esprit de curiosité, l’envie de découvrir, quelles que soient les circonstances et quel que soit le public ou l’absence de public, donc.

En fait, l’élégance c’est le respect de soi, tout simplement, non ?

17/09 – 20/11. Ci-gît mon amour.

5-types-de-ruptures-amoureuses-que-tout-le-monde-a-connu-reflechie

65 jours. On dirait la durée d’un amour d’ados…

5 baisers TRES volés.

1 chaise sur laquelle il s’asseyait toujours quand Il venait me voir. Une chaise pleine de souvenirs de caresses sur mes seins et sur mes fesses. Une chaise qui se souvient de nos corps nus. Et de mon thé du matin !

3 strangulations. Ca, ça ne me manquera pas !

1 cadeau. Serait-Il un donneur de leçons ?

1 promenade nocturne, avec vue sur la cathédrale.

2 séances photo. Je déteste ça !

2 lettres écrites pour Lui. Qu’Il ne lira pas. Eh oui, je ne dis pas tout ici ou sur Twitter !

3 douches communes. Et contre toute attente j’adore ça !

2 tenues qu’il aime. Et que je reporterai en pensant à Lui.

1 paire de chaussures dont Il connait désormais le nom ! Toute une éducation à faire !

1 dîner en terrasse. Qu’Il a mal digéré !

1 ensemble de lingerie. Choisi pour Lui, tout spécialement. Qu’Il ne reverra plus.

1 nuit d’amour dans un lit inconnu, ailleurs. Le bonheur à l’état pur.

1 prétendue ressemblance avec Cate Blanchett ! Ca me flatte mais franchement je ne vois pas !

2 déjeuners. Ni plus ni moins.

1 bière et 1 café avec Lui, au bar PMU. Une première pour moi ! La grande classe !

1 pause sucrée, une pause tarte à la poire pour Lui (c’est qui la bonne poire ? ben c’est moi pardi !) et pâtisseries orientales pour moi. Miam !

2 préservatifs usagés. A peine plus d’orgasmes ? En tout cas Il dit qu’Il n’est pas un bon coup ! Mais qu’Il se rassure, Il m’a bien fait l’amour ! Et surtout Il me l’a fait, à moi !

1 pilule du lendemain.

2 examens médicaux.

2 rendez-vous chez le coiffeur, l’un pour Lui, l’autre pour moi. Et c’était pas gagné !

1 aller et quelques retours.

1 chanson, à tue-tête !

1 appel lointain. Que j’ai savouré comme aucun autre coup de fil. So romantic!

Des regards complices. Des rires, des sourires.

2 suçons dans le cou, du côté gauche.

Merlan et Frit. Ils sont beaux. C’est Lui qui l’a dit et j’ai envie d’y croire. Mais aujourd’hui Merlan a un hématome. Lui aussi souffre de cette rupture, à sa manière. Physiquement.

Lui, 1 femme (pas sa chérie !) et moi. Moi, la quantité négligeable, le superflu, la part qui finit au fond d’une poubelle, sur le bord de la route ou dans l’oubli…?

1 téléphone qui fonctionne beaucoup moins bien que l’ancien. Mais c’est pas très grave puisqu’Il ne m’appellera plus. Je suis prête à le parier…

1 manque de temps énorme. 1 manque de temps qui n’a pas permis à notre amour de grandir, de s’épanouir, de changer ma vie… Ma vie a juste été bouleversée un court moment… Je remballe mon rêve de chambardement, de révolution, d’émotions fortes.

Des centaines de baisers et de SMS. Et maintenant le vide… Le silence…

Des larmes. Et des bleus au coeur. Par milliers.

 

Je vous l’avais dit, c’était pas gagné l’championnat…