Jeu, set et mode

125

Le tennis c’est un court, une raquette, des balles jaunes, oui, mais c’est aussi l’apparence et le style. N’a-t-on pas dernièrement autant parlé du short de Wawrinka que de sa victoire à Roland Garros ?

J’ai profité d’un temps mort entre 2 matchs pour visiter le musée de la FFT qui offrait aux spectateurs une belle expo : Jeu, set et mode, l’histoire du style tennis. Ou comment le monde de la mode et le monde du tennis s’inspirent mutuellement depuis toujours.

L’exposition est un voyage chronologique qui démarre en 1900 et qui montre l’évolution de la tenue des joueurs et joueuses de tennis, en partant des pantalons et longues jupes de couleur blanche portés par la haute aristocratie anglaise, en passant par les créations de couturiers tels que Jean Patou ou Jeanne Lanvin (la classe !) pour arriver aux shorts et robettes actuels proposés par les grands équipementiers.

Cette expo est aussi l’occasion de montrer à quel point le style tennis est descendu dans la rue (la preuve en est la réédition en forme de lame de fond de la Stan Smith) ou a inspiré les grands couturiers et notamment Jean-Paul Gaultier.

J’ai beaucoup aimé cet interlude culturel à quelques mètres des courts, dans une ambiance feutrée. C’était une belle manière d’allier sport et mode, deux sujets qui me passionnent et qui fonctionnent bien ensemble.

Mes lectures de mec

DSCN3115

Je vous ai récemment parlé de mon magazine féminin préféré. Mais je dois vous avouer que je n’ai pas que de saines lectures… je me plonge aussi parfois dans des magazines destinés aux… mecs !

Bon, je n’aime pas trop cette distinction lecture de fille / lecture de mec mais il faut bien reconnaître que certains sujets intéressent plus les femmes que d’autres, et que c’est idem pour les gars.

Il n’empêche, j’aime acheter BM World de temps en temps et découvrir les nouvelles voitures de ma marque allemande chouchou. J’apprécie particulièrement la rubrique zoom ou celle qui revient en profondeur sur d’anciens modèles. J’accroche un peu moins avec les articles très techniques du genre entretien ou restauration.

Et dernièrement j’ai acheté So Foot ! Mais si, ne faites pas semblant, vous savez que j’aime le foot en général et le foot allemand en particulier ! Là j’ai craqué pour Marco Verratti en couverture… Hum… Mes amis disent qu’en réalité j’aime plus les footballeurs que le foot mais je m’inscris en faux ! Je m’y connais vraiment, je m’y intéresse en dehors des coupes du monde et… je rêve de voir un match d’une équipe nationale. (A ce propos il faudrait que je me bouge les fesses, les billets ne vont pas tomber du ciel…! Mais ça c’est une autre histoire !).

Ce goût pour ces sujets vous étonne-t-il ? Avez-vous aussi un côté obscur ?!!

Shopping Roland Garros

DSCN3108

Une escapade à Roland Garros ne va pas sans quelques achats dans les boutiques du stade.

J’ai craqué pour un sac dans lequel ranger toutes mes affaires lorsque je suis en tournoi. Il peut contenir jusqu’à 6 raquettes (je n’en suis pas là !) et comporte un compartiment pratique pour les papiers (licence, certificat médical, etc…). J’ai aussi acheté des anti-vibrateurs qui apportent une touche colorée à ma raquette et qui sont supposés me préserver du fameux tennis elbow dont ne sont pas seulement victimes les grands champions…!

Ces deux articles sont estampillés Roland Garros et je les ai choisis dans la marque de ma super raquette, histoire de me constituer un attirail tennistique cohérent et classe.

Je trouve que j’ai été plutôt raisonnable cette année. Ce shopping est en effet très sportif et très utilitaire, parfaitement en accord avec mon état d’esprit actuel.

# 24 – Urbain

43 IMMEUBLES MODERNES

J’aime les villes alors pour illustrer ce thème je n’ai pas hésité une seconde à ajouter le mot paysage au qualificatif urbain, pour ma convenance personnelle !

J’avais aussi pensé à transport urbain mais j’avoue que je trouve ça beaucoup moins inspirant…

Un goût de Haute-Provence

DSCN3028

J’ai découvert les produits de la marque Le Couvent des Minimes très récemment. Comme souvent j’ai été charmée par le packaging qui évoque la tradition, les plantes, la simplicité et le sud de la France où sont produits les soins de cette marque appartenant au groupe L’Occitane.

J’utilise avec plaisir la crème mains nuit apaisante lavande et acacia qui adoucit et assouplit ma peau pendant mon sommeil. Oui, j’utilise de la crème pour les mains en toute saison, eau super calcaire oblige… Celle-ci pénètre très vite et favorise un endormissement en douceur.

Au réveil je me douche avec le gel énergisant verveine et citron. J’aime le parfum frais de ce produit et la sensation de douceur qu’il procure. Je trouve ce gel douche idéal pour la saison chaude quand j’ai besoin d’un réveil vraiment tonique.

J’aime beaucoup ces deux produits qui offrent un dépaysement au goût de Provence.