Les petits bonheurs # 266

Eh bien, le moins qu’on puisse dire c’est que cette semaine n’a pas été des plus agréable… Mais au milieu de la bêtise ambiante et autres frustrations (oui, ça fait beaucoup !) je retiens quand même quelques jolies choses. Ou comment voir le verre à moitié plein, hein !

Je me suis fait un vernis, dont une partie au bureau, sur ma pause de midi. Oui, oui, parfaitement !

J’ai eu plein de messages pour mon anniversaire.

J’ai passé une agréable soirée avec Muriel, entre discussions de filles et champagne. J’adore !

La jacinthe que m’a offerte Mélanie a fleuri et son doux parfum se répand dans tout mon appartement.

J’ai passé une autre agréable soirée, avec Maman cette fois. Et en ville. Une fois n’est pas coutume.

J’ai pas mal échangé par SMS avec Mélanie. On se comprend plutôt bien toutes les deux !

J’ai fait une pause gourmande un soir après le boulot, parce que j’avais besoin d’un moment d’apaisement et de chocolat !

J’ai rendu visite à Isabelle dans sa jolie boutique.

J’ai visité l’expo Art Brut au musée Wurth.

J’ai passé une agréable journée à la campagne.

Voilà, au final je trouve que ça fait quand même pas mal de choses positives cette semaine ! Comme quoi la disposition d’esprit change tout !

Un pont plus loin

Je n’avais aucune image emblématique de cette ville en tête quand j’ai décidé de la découvrir. Pas d’incontournable à voir absolument. J’avais juste envie d’appréhender son atmosphère qu’on dit chic et sage.

Eh bien le moins qu’on puisse dire c’est que cette ville m’a inspirée. Chaque découverte m’a donné envie d’enchaîner sur la suivante et voilà comment j’ai usé mes souliers ! En 4 jours j’ai parcouru environ 50 km ! De quoi en prendre plein la vue, de me faire les cuisses et de bien dormir. Que du positif !

J’aime bien découvrir une ville du côté opposé de la carte postale. Certaines s’y prêtent plus facilement que d’autres mais aucune ne fait exception. Et toutes méritent qu’on s’y attarde. Ainsi, pour atteindre le pont en photo je suis certes passée par le jardin botanique mais j’ai aussi longé une route à travers une zone industrielle pas des plus photogéniques. Quoi que !

Et puis je suis tombée sur cet édifice qui m’a presque hypnotisée. Le ciel bleu, le gigantisme, le peu de monde, tout ça m’a touchée et je suis restée bien longtemps sur ce pont, à faire moults photos, à rêvasser, à revenir sur mes pas. Pour finir de l’admirer encore et encore, je me suis installée à distance, sur une terrasse bien agréable, le long de la Garonne.

Comme je vous le disais il y a quelques jours dans la rétro 2022, j’ai découvert Bordeaux cet été et ça a été un bon moment, entre soleil, culture, un peu de shopping et exercice physique, donc !

Les petits bonheurs # 265

Allez, en ce début d’année j’ai décidé d’être un peu plus présente ici et notamment pour les petits bonheurs. Parce qu’il y en a forcément chaque semaine !

Il y a eu un magnifique lever de soleil. Les images de ce ciel aux couleurs incroyables ont fleuri sur Instagram et on comprend pourquoi !

J’ai vu Caroline de loin. Elle était à pied, moi en voiture. On ne s’est pas parlé mais rien que voir sa jolie silhouette reconnaissable entre mille m’a fait plaisir.

Je me suis fait une pose de vernis maison. J’ai testé un Avril (modèle framboise) qui a bien tenu du mardi au dimanche. Bonne pioche !

J’ai eu un troisième entretien et je croise désormais les doigts pour décrocher le job !

J’ai déjeuné en ville en semaine, ce qui n’arrive ja-mais !

J’ai fait une promenade matinale. Le centre-ville était calme, ensoleillé et la température autour de 0 degré. J’adore !

J’ai retiré ma commande gourmande chez mon pâtissier préféré. De quoi me faire plaisir bien sûr, mais aussi de faire plaisir autour de moi.

J’ai mis mon joli rouge à lèvres YSL. Classe !

J’ai passé un agréable après-midi chez Augustin Mélanie, Olivier et Samuel. On a dégusté sla toute première galette maison de Mélanie et je dois dire que c’était une réussite. Fail par contre du côté de la fève qui se trouve dans la partie qu’on n’a pas mangée !

Voilà, c’est tout pour cette fois. Et vous, avez-vous passé une douce semaine ?

Les jolis rendez-vous de 2022

On est fin janvier… il était temps que je me penche sur la rétrospective en images de l’année écoulée ! En voici donc la 5è édition après celles de 2018, 2019, 2020 et 2021.

Janvier

Janvier est le mois de mon anniversaire et la tradition veut que je m’offre un repas dans un restaurant étoilé à cette occasion. En 2022 j’avais sélectionné le 1741, un 1 étoile strasbourgeois où je me suis ré-ga-lée en compagnie de ma maman !

J’ai aussi visité l’expo Bestia au musée Wurth (un super musée gratuit !). Ce tableau m’avait particulièrement frappée.

Février

J’ai fait une longue balade hivernale (les meilleures selon moi) dans le Strasbourg non touristique que je prends toujours autant de plaisir à découvrir ou redécouvrir. Le temps était radieux ce jour-là, le froid vif juste comme j’aime !

Le printemps avait déjà commencé à pointer le bout de son nez. Et c’était beau !

Mars

J’ai passé une agréable journée à Baden Baden en compagnie de ma maman adorée. Ce jour a été d’une douceur absolue.

Je me suis extasiée devant la beauté des magnolias. Les années passent mais l’émerveillement reste toujours intact.

Avril

J’ai rendu visite à mes amies les grenouilles du jardin botanique ! Un autre incontournable, année après année.

Mai

J’ai passé une journée parfaite à Paris (what else?). J’ai visité la Galerie Dior et savouré un cocktail au Café Dior. Un pur bonheur parisien !

J’ai fait une rando avec des amis. Une fois n’est pas coutume ! Il a fait très (trop ?) chaud mais j’en garde néanmoins un bon souvenir !

J’ai assisté à la finale des IS en compagnie de ma maman, de Muriel et de Viviane. Que j’aime ces moments entre filles !

J’ai visité les bains municipaux qui ont été magnifiquement rénovés. Une visite de curiosité pure puisque je suis aquaphobe !

Juin

J’ai invité mes amis à fêter mes… 50 ans (eh oui !) au jardin. J’ai littéralement adoré cette journée qui a passé bien trop vite mais qui a été synonyme de sourires, de rires, de jeux, de verres qui tintent et de jolis échanges. Je garde ce doux souvenir au fond de mon coeur et je remercie la vie d’avoir mis ces belles personnes sur mon chemin.

Juillet

J’ai passé une journée sous le chaud soleil d’Offenbourg, en compagnie de ma maman. On a flâné, c’était doux, comme d’habitude.

J’ai assisté à une compétition de water-polo en compagnie d’Isabelle qui nous avait dégoté des places gratuites ! Encore une expérience improbable pour l’aquaphobe que je suis !

Août

J’ai passé 4 jours à Bordeaux, une ville que j’ai pris plaisir à découvrir enfin. J’y ai beaucoup marché (15 km par jour tout de même !) et goûté les spécialités locales, évidemment ! (et accessoirement je viens de me rendre compte que je n’ai pas parlé de cette escapade sur le blog…).

J’ai croisé ces beautés dans une boutique de seconde main.

Septembre

J’ai fait une très longue balade qui m’a menée jusqu’à Kehl. J’adore l’idée de changer de pays comme ça, l’air de rien, juste en empruntant une passerelle !

J’ai déjeûné au Buerehiesel, un autre 1 étoile strasbourgeois. J’étais invitée par ma maman qui avait eu un bon cadeau à l’occasion de son anniversaire. Ce moment a merveilleusement conclu mes vacances d’été.

Octobre

J’ai participé à la visite Schiltigheim industriel organisée par l’office du tourisme de Strasbourg. Céline et Farid étaient également de la partie. On a conclu par une pause en terrasse et un concert gratuit des Tambours du Bronx. Encore une journée parfaite !

J’ai découvert une magnifique maison Art Nouveau dans un quartier de Strasbourg où je ne vais jamais. Ce genre de hasard me met toujours en joie !

Novembre

J’ai passé 3 jours à Paris avec Viviane. Le but était d’assister à la finale du tournoi de Bercy. Et j’ai eu la chance de voir mon chouchou, une nouvelle fois ! Il a malheureusement perdu mais le bonheur de le voir à nouveau n’a pas de prix. Et puis on a visité la Samaritaine où Viviane n’était pas encore allée depuis la réouverture, on a bu du champagne, on a flâné à Beaubourg. Bref, c’était chouette !

J’ai pris un bon shoot d’art contemporain au salon St-art. Un pur ravissement pour les yeux !

Je suis allée une dernière fois au jardin botanique, avant la pause hivernale.

Décembre

J’ai visité les coulisses de Roland Garros. C’était l’occasion de voir l’envers du décor et d’accéder à des endroits habituellement réservés aux joueurs et à l’ensemble du personnel mobilisé pour le tournoi.

J’ai profité des déco de Noël de Strasbourg après les fêtes, une fois que la horde de touristes avait quitté la ville !

Voilà, c’est tout pour 2022, enfin presque. Certaines choses n’étant pas possibles à raconter en photos ne figurent pas dans ce « bilan ».

Les petits bonheurs # 264

Cette semaine n’a pas été au top, c’est le moins qu’on puisse dire. Mais en y regardant bien tout n’est pas à jeter !

Il a fait le temps que j’aime, froid, très froid même. Et sec. Et ensoleillé. Que la campagne était belle l’autre matin.

J’ai pris 2 jours de congé. Comme ça, au débotté. Je me suis écoutée, une fois n’est pas coutume.

J’ai étrenné ces bottines à moumoute qui patientaient dans mon shoesing depuis des années, oui, parfaitement !

J’ai eu un entretien téléphonique puis un autre en entreprise. On croise les doigts pour la suite !

J’ai rendu visite à Isabelle dont la jolie boutique regorge de douceurs en cette période de fêtes. J’ai craqué pour des marrons glacés, évidemment !

J’ai fait une journée cocooning en pyjama, agrémentée d’un gommage et de soins pour le corps. Ca fait du bien de se faire du bien !

Et vous votre semaine ?

Les petits bonheurs # 263

Mes dernières semaines ont été un peu chargées émotionnellement parlant. Alors je prends enfin le temps de revenir ici pour les traditionnels petits bonheurs que j’aime partager avec vous. Ceux-ci ont joliment agrémenté les 14 jours passés.

J’ai vu Catherine de loin, à sa fenêtre, alors que je partais au bureau. C’est toujours agréable un mot gentil pour redémarrer une semaine de travail.

J’ai vu Pete Doherty en concert. J’ai adoré la musique, l’ambiance dans la salle et la présence de 2 chiens sur scène, oui oui ! Et la première partie assurée par Pregoblin était bien sympa aussi.

J’ai fait un tennis mixte complètement improvisé. J’étais associée à mon super coach pour affronter Baptiste et Noé. Un bon moment parfaitement inattendu et inédit !

J’ai rencontré Olivier par hasard au contrôle technique.

Je me suis fait une pose de vernis. Histoire de mettre un peu de couleur, au sens propre, dans mon quotidien.

J’ai ouvert les premières petites fenêtres de mon délicieux calendrier de l’Avent.

Il y a eu un magnifique lever de soleil orange et la campagne était couverte de givre ce matin-là. Mes paysages préférés !

J’ai croisé mon super médecin qui était tout sourire.

J’ai passé une journée à Paris. Le but était de visiter les coulisses de Roland Garros. Et ça a été un bonheur au-delà de mes espérances, puisqu’à la faveur du Téléthon on a pu échanger quelques mots avec Yannick Noah. Une jolie surprise !

Je suis allée chez le coiffeur pour le traditionnel rafraîchissement trimestriel de ma coupe.

J’ai pris un petit déjeûner de la St Nicolas, entre chocolat chaud et manele. Un pur délice régressif.

J’ai trouvé un cadeau dans le cadre du Secret Santa organisé par ma manager. J’espère que Marty appréciera son cadeau ! D’antant plus que je ne le connais pas, je vois simplement de qui il s’agit mais je ne lui ai jamais parlé !

J’ai passé un doux moment à la campagne, chez ma mère. Comme d’habitude on a bien discuté, bu et mangé. Et puis, coupe du monde oblige, on a regardé ensemble le match Angleterre – France.

Je me suis fait un gommage.

Voilà, c’est tout. J’espère que vous allez bien également.

En-vies !

Le retrouver, en chair et en os, enfin !

L’écouter.

Lui parler.

Le regarder.

Le toucher.

Le caresser.

Me blottir contre lui.

L’embrasser.

Le déshabiller.

Lui sourire.

Faire une sieste avec lui, mais ne pas dormir.

Le sentir en moi.

Rire avec lui.

Dormir avec lui.

Mettre ma main dans la sienne.

Plonger mon regard dans le sien.

Le couvrir de baisers.

Ne plus nous cacher.

Le trouver beau , bien sûr !

Faire l’amour avec lui.

Sentir mon cœur battre fort fort fort.

Me réveiller avec lui.

Partager un café, un verre, un repas.

L’écouter respirer quand il dort.

Flâner ensemble.

Le redécouvrir.

Raconter des bêtises.

Sentir sa peau contre la mienne.

Un « revenant »

Vous vous souvenez de l’homme que j’aime ? Non ?? Vous êtes pardonnés puisque c’est une histoire qui remonte à 2015 – 2016 ! Une éternité.

Moi, en revanche, je m’en souviens TRES bien, forcément ! Comment oublier les doux moments qu’on a passés ensemble, entre envie de se voir et peur de se faire choper ! C’est qu’il était marié à l’époque !

Pour faire court, 6 ans ont passé depuis notre dernier contact et voilà que début novembre, sans crier gare, ce cher amour s’est manifesté. J’aurais pu croire à une hallucination, une erreur mais non, c’était bien réel, il me faisait signe.

J’ai vu dans ce timing quelque chose de réjouissant, de jolies coïncidences me rappelant d’agréables souvenirs de moments partagés. En effet, il m’a recontactée au moment où je m’apprêtais à aller à Paris, dans le même hôtel qu’il y a 7 ans donc, avec Lui ! Paris où je suis allée pour la même raison qu’il y a toutes ces années, pour assister à un match de tennis (où j’espérais voir Novak Djokovic, mon chouchou ultime), comme en 2015 ! Alors, retour vers le futur or not retour vers le futur ??!

Ce qui est sûr c’est qu’on s’est finalement parlé, Whatsapp c’est bien, le téléphone c’est mieux. Il y a eu quelques blancs, bien sûr mais assez peu, et c’est sûrement normal après tout ce temps. J’étais curieuse de connaître la raison de ce « retour ». La réponse ? Il est tombé sur mon numéro dans son téléphone et aurait aussi bien pu l’effacer qu’en faire bon usage ! Autrement dit, je n’étais pas loin de passer à la trappe !

On s’est raconté nos vies, dans les grandes lignes. On n’a pas abordé le sujet des sentiments et j’ai gardé pour moi le trouble qui m’habite depuis quelques jours et l’envie si forte de le retrouver en chair et en os. Car là, clairement, je m’emballe ! Et c’est tout ce qui pourrait le faire fuir.

Mieux vaut que je me focalise sur ce qui est tangible, sur ce qui existe vraiment. Sur le fait que le lien n’est pas, n’est plus rompu.

Les petits bonheurs # 262

J’ai passé une bonne semaine. Voyez plutôt !

J’ai dîné chez Maman.

J’ai trouvé un endroit qui vend du Ritter Sport, un chocolat allemand que j’adore.

Catherine m’a offert un pot de miel et une jolie boîte à thé pour me remercier d’avoir pris soin de Paco pendant qu’elle profitait de la douceur de vivre sétoise.

J’ai échangé quelques mots avec Caroline.

J’ai vu des lézards.

J’ai mangé des sushis. J’en rêvais depuis plus d’un mois !

J’ai porté des vêtements que j’ai retrouvés dernièrement, à la faveur du grand tri dont je vous ai parlé il y a quelques semaines.

J’ai passé une agréable soirée avec Céline et Farid.

J’ai mis du rouge à lèvres. Oui, encore !

J’ai discuté avec Charlotte qui rangeait son canoé gonflable. Je ne savais même pas que ça existait !

J’ai fait 2 visites guidées. L’une à la bibliothèque universitaire, intitulée Face au nazisme, le cas alsacien et l’autre juste à côté de Strasbourg, en compagnie de Céline et Farid (encore eux !), intitulée Le Schiltigheim industriel. C’était parfait pour moi qui adore jouer à la touriste dans ma propre ville ou ma propre région.

Farid m’a emmenée sur le porte-bagages de son vélo ! Ca m’a rappelé mon enfance !

J’ai assisté à un concert gratuit des Tambours du Bronx. Quelle énergie !

J’ai joué avec Stéphane, en extérieur, sous le soleil.

Alors, que pensez-vous de ma semaine ? Pas mal, n’est-ce pas ?

Les petits bonheurs # 261

Je ne sais pas où file le temps mais ce dont je suis sûre c’est que ces derniers jours ont été agréables ! Et c’est bien là l’essentiel, non ?

Il y avait de la brume dans les champs.

Marie-Thé m’a appelée pour me demander une adresse d’hôtel à Paris. Après les cafés strasbourgeois je découvre que je suis aussi spécialistes des hôtels parisiens !

J’ai envoyé une liste de restos à Christelle. Elle n’a plus qu’à choisir où on va se voir dans quelques semaines !

J’ai raccompagné Maman à la maison après ses vacances.

Je me suis promenée en ville après le boulot.

J’ai vu Le sixième enfant de Léopold Legrand et j’ai eu la chair de poule. Où quand le ciné procure des émotions inégalables.

Je me suis inscrite à un tournoi.

J’ai mis du rouge à lèvres. Oui, encore !

J’ai vu un écureuil pendant ma flânerie au jardin botanique. Quelle merveille !

Je me suis occupée de Paco, j’ai distribué pas mal de caresses et lui m’a prodigué une sacrée ronron-thérapie !

Voilà pour ma jolie semaine. Comment a été la vôtre ?