Ma (toute petite) revue ciné de juin

Je n’ai vu qu’un film en juin, certes, mais quel bonheur de retourner dans les salles obscures ! Ma dernière séance datait du 11 mars et cette coupure m’a paru longue, bien longue…

J’ai vu La bonne épouse de Martin Provost. C’est l’histoire d’un groupe de jeunes filles, élèves d’une école ménagère, en 1967. Elles y apprennent à tenir leur foyer et à se plier au devoir conjugal sans broncher sous la houlette d’une directrice dont les certitudes vont vaciller à la faveur de retrouvailles avec un amour de jeunesse et du vent de liberté annonciateur de mai 68. L’enseignement destiné à faire de ces jeunes filles des épouses irréprochables ne résistera pas à l’évolution des moeurs et à l’émancipation des femmes Les femmes passent de bonnes épouses à femmes libres avec une énergie communicative et bonne enfant. Cette comédie espiègle aux accents désuets souligne avec légèreté et fantaisie les archaïsmes de la société française d’alors et offre le plaisir de profiter d’un talentueux trio d’actrices (Juliette Binoche, Yolande Moreau et Noémie Lvovsky). J’ai aimé ce film qui met les femmes à l’honneur, dans une ambiance joyeuse qui pousse tout de même à la réflexion.

Et vous, avez-vous renoué avec le plaisir du ciné sur grand écran dès la réouverture des salles ?

Les petits bonheurs # 180

La semaine se termine, déjà ! Il est temps de revenir sur les jolis moments qui l’ont parsemée.

Le vent omniprésent a aidé à supporter la chaleur. Ouf !

J’ai ressorti les sandales de mon shoesing.

J’ai croisé Moustapha avec qui j’ai échangé quelques mots. J’ai reconnu sa longue silhouette fine de très loin, comme si on ne s’était pas perdu de vue depuis… 2014 ! J’ai vu mon médecin de loin.

J’ai vu un lézard. Et cette fois j’ai réussi à le prendre en photo.

J’ai passé une soirée avec Muriel. On a papoté, sur une terrasse calme et ombragée. Top ! J’ai aussi passé une soirée avec Maman, à la campagne.

Un inconnu m’a offert mon café du samedi matin en ville. Just because!

J’ai passé une journée cocooning, faite de sieste et de boissons fraîches !

Et vous, êtes-vous satisfaits de ces derniers jours ?

Une victoire éclatante

J’inaugure aujourd’hui une nouvelle catégorie qui m’a été inspirée par le confinement.

Chaque jour d’enfermement j’ai posté sur Facebook une photo m’évoquant un moment agréable, issue d’un jour du mois correspondant, 1, 2 années auparavant ou bien plus loin dans le temps. Il était alors important pour moi de me souvenir des belles choses comme dirait Zabou Breitman, de ne pas oublier ce qui m’a nourrie jusque là et qui a fait de ma vie une belle aventure.

Je démarre avec un souvenir de 2015, à Roland Garros (what else?), quand Novak Djokovic, mon chouchou, a battu Rafael Nadal en 3 sets. Quel spectacle ça a été ! Une vraie leçon de tennis qui m’a tenue en haleine tout au long du match. Et qui m’a littéralement fait vibrer. Un pur bonheur ! Et tout ça sous un magnifique ciel bleu, dans un stade archi comble.

Je me souviens encore de la grosse déception de mon voisin de tribune qui n’a pu retenir ses larmes quand son favori a perdu… Je me souviens aussi de mon énorme sourire, au même moment.

Je suis heureuse d’avoir vécu ce moment fort de sport qui est gravé dans ma mémoire et qui me procure encore du plaisir, 5 ans plus tard !

Les petits bonheurs # 179

Nous revoilà pour le bilan des jolis moments de la semaine. C’est moi ou le temps file, file, file ?

J’ai à nouveau échangé quelques mots avec mon charmant voisin.

Le CE a offert ce bento. Depuis notre retour au bureau chacun doit manger à son bureau. Je trouve donc ce cadeau vraiment bien vu.

J’ai passé une agréable soirée avec Céline et Farid que j’ai revus pour la première fois depuis le déconfinement. Idem avec Virginie avec qui j’ai bien papoté aussi. Et puis j’ai déjeuné avec Katia et là aussi c’était nos retrouvailles de déconfinement. La semaine a donc été placée sous le signe de l’amitié. Top !

J’ai eu un tout petit signe de vie de quelqu’un que j’aime.

J’ai acheté une place de cinéma. La prochaine séance est prévue mercredi soir, en compagnie de Muriel. En-fin !

J’ai croisé Baptiste.

J’ai passé une journée cocooning faite de lecture, de sieste et de soins bien-être.

Pas mal du tout cette semaine. Et la vôtre ?

Gâteau à l’ananas

Je vous propose aujourd’hui une recette aux saveurs exotiques. Une fois n’est pas coutume !

Pour 1 gâteau il faut : 340 g d’ananas, 50 g de noix de coco en copeaux, 1 gousse de vanille, 150 g de beurre, 1 cuillère à soupe de crème fraîche épaisse, 1 cuillère à soupe de sucre glace, 150 g de noix de coco râpée, 4 oeufs, 150 g de farine, 1 sachet de levure chimique, 1 cuillère à soupe de sucre roux, 1 pincée de sel.

La marche à suivre :

– faire ramollir le beurre et mélanger avec le sucre.

– ajouter les oeufs, la farine, la levure puis la noix de coco râpée et le sel.

– fendre la gousse de vanille, en prélever les graines, les ajouter à la pâte et mélanger.

– couper 150 g d’ananas en dés et incorporer à la pâte.

– verser la préparation dans un moule carré beurré.

– mixer 100 g d’ananas avec la crème fraîche.

– étaler cette préparation sur la pâte et poser dessus le reste de l’ananas.

– parsemer de copeaux de noix de coco.

– enfourner 40 minutes à 170°.

– laisser refroidir le gâteau avant de le démouler.

(facultatif : saupoudrer de sucre glace)

Ce gâteau, un peu sec, est partait accompagné d’un thé mais je pense qu’il pourrait se suffire à lui-même en ajoutant un peu de rhum à la pâte.

Les petits bonheurs # 178

Le temps file, me voilà déjà de retour pour notre rendez-vous du dimanche soir.

J’ai bu la première bière en terrasse de l’année avec Muriel, un soir après le boulot. Un bon moment entre filles.

J’ai croisé Davide que je n’avais pas vu depuis des années et que j’ai reconnu malgré son masque. On a échangé quelques mots, comme si le temps n’avait pas passé.

Farid m’a appelée.

J’ai vu un lézard. Et des cigognes, dans leur nid.

J’ai fait la promotion du blog dans le train, comme il y a quelques mois !

J’ai reçu ma jolie bague commandée chez Poupée Rousse. J’avais été impressionnée par la capacité des abeilles à retrouver une activité normale pendant le confinement, quand les humains leur avaient rendu la nature. Cette bague est ma façon de rendre hommage aux animaux qui sont indispensables à notre (sur)vie et de me faire plaisir, évidemment. Et puis ça faisait longtemps que je n’avais pas craqué pour un bijou de cette jolie marque !

J’ai vu Catherine et Lucile de loin.

J’ai passé une agréable soirée avec Augustin, Mélanie et Olivier.

J’ai fait une jolie balade en ville, appareil photo à la main.

J’ai rendu visite à Isabelle dans sa jolie boutique et une fois de plus j’ai craqué pour quelques douceurs chocolatées.

J’ai répondu à une offre d’emploi.

J’ai passé une journée chez moi, en mode cocooning. Le bonheur !

Et vous, quels sont les bons moments que vous retenez de votre semaine ?

Les petits bonheurs # 177

Cette semaine a filé à une vitesse folle. Je crois bien que la soif de vivre depuis le déconfinement y est pour quelque chose, comme si on avait envie de rattraper le temps perdu. De quoi renforcer mon envie de profiter de chaque bon moment, aussi petit soit-il.

J’ai savouré une délicieuse glace coco – chocolat. Je déclare la saison des glaces ouverte !

J’ai retrouvé la série Un si grand soleil avec plaisir.

J’ai passé une journée entière chez moi, en mode cocooning, posée sur mon canapé.

J’ai vu des cigognes, haut dans le ciel.

Il a plu et j’ai adoré me promener en ville, à l’abri de mon parapluie.

J’ai échangé quelques mots avec Nourredine, mon charmant voisin.

J’ai pris un café en ville. En-fin ! Quel bonheur de s’installer dans un salon de thé et de retrouver les douceurs d’un fameux pâtissier.

J’ai passé une belle soirée avec Kevin, Nicolas et Viviane. Kevin, nouvellement détenteur de la nationalité française m’a offert un porte-clé so british, comme ça, pour rien, par pure gentillesse. Merci mon ami !

J’ai dormi à la campagne et j’ai passé ce dimanche de fête des mères avec ma maman chérie. Un moment inestimable.

Voilà, c’est tout pour l’édition de cette semaine. Et c’est vraiment pas mal, non ?

Collection printemps-été 2020

Le must have de la saison ? Le masque bien sûr !

Voici ma petite collection de masques lavables issue du commerce ou alimentée par de gentilles couturières de mon entourage et même par ma commune.

Me voilà parée pour mes sorties, quelle que soit ma tenue.

Et vous, avez-vous adopté le masque lavable ? En avez-vous fait un accessoire à part entière ?