Mes intentions pour 2022

Bon, la fin janvier se profile déjà, il est temps de partager ici mes intentions pour l’année qui démarre ! Comme d’habitude il ne s’agit pas de résolutions mais de petits ou grands ajustements dans mon quotidien, ceux qui font qu’on s’améliore au fil du temps ou qui embellissent la vie jour après jour.

Je voudrais être plus présente sur mon blog, publier d’avantage de posts en plus des traditionnels petits bonheurs du dimanche soir.

J’ai décidé d’acheter moins de fringues et d’accessoires et de faire le tri dans mes affaires tout au long de l’année.

Je voudrais résister à la gourmandise qui confine parfois à la boulimie et ne manger que lorsque j’ai faim. Je suis assez coutumière du craquage pour une tablette de chocolat entière. Il faut que ça change !

J’ai envie d’aller chez le coiffeur et à l’institut de beauté plus régulièrement.

Je vais éliminer des abonnements à certaines newsletters / mails de sites sur lesquels je ne vais… jamais !

Je crois qu’on peut dire que je veux placer l’année 2022 sous le signe de l’épuration, de l’allègement, du recentrage sur les essentiels. Pari tenu ? Pour ça il faudra attendre le bilan de fin d’année !

Les petits bonheurs # 246

Une bien belle semaine d’hiver se termine.

Un chat a laissé des traces de pattes sur le pare-brise de ma voiture.

Il y a eu de jolis ciels bleus, orangés, rosés. Ca a été un festival de couleurs douces.

Il a fait froid et comme toujours les températures basses m’ont motivée pour faire des promenades. La dernière date de cet après-midi, histoire d’en profiter jusqu’à la fin du week end.

La campagne recouverte de givre était magnifique. Bref, vive l’hiver !

J’ai redécouvert une maxi écharpe dans mon dressing. Aussitôt inaugurée !

J’ai dîné au restaurant avec Maman à l’occasion de son anniversaire. Et puis j’ai déjeûné avec Katia que je n’avais pas vu depuis des mois. Deux bons moments de gourmandise et de convivialité.

J’ai mis du rouge à lèvres. Ca n’a l’air de rien mais en fait ça veut dire beaucoup !

Voilà, c’est tout pour cette fois ! Bonne fin de journée et bon courage pour le retour au travail demain.

C’était pas mal 2021, finalement !

Voici (déjà) la 4è édition de la rétro de l’année écoulée en images. Si le coeur vous en dit vous pouvez vous replonger dans celles de 2018, 2019 et 2020.

Janvier

Il a pas mal neigé en janvier. J’adore la beauté de la ville sous son manteau blanc et éphémère qui me pousse toujours à sortir immédiatement de chez moi pour en profiter.

Février

Février a été le mois de la libération en ce qui me concerne. Je trouve que cette photo prise à la Petite France traduit bien mon état d’esprit d’alors.

Mars

J’ai redécouvert un sentier que j’empruntais il y a à peu près 1000 ans quand je faisais du footing par un beau jour de presque printemps. L’endroit est aussi parfait pour la promenade !

Et puis comme d’habitude je me suis émerveillée devant la beauté des magnolias en fleurs.

Avril

J’ai rendu la première visite de l’année à mes amies les grenouilles du Jardin Botanique. What else?

Mai

J’ai profité du 8 mai, jour travaillé en Allemagne, pour déposer ma voiture au garage et poursuivre ma découverte de Kehl.

Je me suis aussi promenée à Riquewihr sous un soleil radieux, pour la première fois de ma vie, eh oui !

Juin et juillet

Rien à signaler. Je vous ai déjà dit que l’été est la saison que j’aime le moins ? CQFD !

Août

J’ai passé quelques jours à Paris et visité La Samaritaine fraîchement réouverte. Quel endroit magnifique !

Et puis j’ai poussé jusqu’à Giverny, un endroit parfait pour la flânerie et l’inspiration d’un certain Claude Monet.

Septembre

Il était temps que je m’offre mon traditionnel déjeûner d’anniversaire dans un restaurant étoilé. En effet, je suis née en… janvier ! Mais entre la fermeture des restos pour cause de pandémie, les dates qui ne m’arrangeaient pas et les dispo de ma mère qui est mon invitée pour cette occasion, eh bien ça nous a ramenées au mois de septembre. Ca ne nous a pas pour autant empêché de nous régaler, loin de là ! J’avais réservé une table à L’Arnsbourg, un restaurant perdu dans la forêt, où il n’y a pas de réseau. Le bonheur quoi !

Et puis j’ai fait un aller – retour à Paris spécialement pour voir l’Arc de Triomphe de Christo. Une pure merveille qui m’a collé la chair de poule !

Octobre

L’automne s’est installé mais quelques fleurs ont bravement fait de la résistance !

Les arbres du Jardin Botanique se sont parés de magnifiques couleurs chaudes.

Novembre

J’ai assisté à la finale du tournoi de Bercy qui opposait mon chouchou à Medvedev, respectivement n°1 et n°2 mondiaux. Y a pire comme affiche ! Et, cerise sur le gâteau, Djoko a (encore !) gagné.

Je suis allée à St Art dont j’avais été privée l’année dernière (I wonder why…). Et qu’est-ce que c’était bien de retrouver la beauté des oeuvres d’artistes contemporains.

Décembre

J’ai vu l’exposition La Marseillaise au Musée d’Art Moderne de Strasbourg. Une intéressante leçon d’histoire joliment mise en scène. Et qui m’a collé l’hymne dans la tête pendant plusieurs jours !

J’ai vu une autre exposition, au Musée des Beaux-Arts celle-là. Les peintures de l’artiste alsacien Jean-Jacques Henner m’ont beaucoup plu, à tel point que je les ai vues une deuxième fois pour prendre des photos !

Voilà ce que je retiendrai de 2021 qui n’a pas été si nulle que ça finalement ! Le plus important est de ne pas se laisser envahir par la morosité ambiante et cultiver les bonheurs qui sont là, à portée de main. Qu’en pensez-vous ?

En l’attendant

J’accueille dans quelques jours une boule de poils et je peux vous dire que les préparatifs vont bon train par ici !

Inutile de vous dire que les séances shopping à l’animalerie se sont succédées ces derniers temps. Il y a tout un univers à découvrir et je ne compte plus les heures à arpenter les rayons et à peaufiner l’agencement dans mon appartement.

Je lui prépare progressivement son espace de vie, en espérant que cet animal se sentira bien chez moi.

Même si je reste évasive dans les mots, cette photo parle d’elle-même, vous voyez bien sûr très bien de quel animal il s’agit !

A bientôt pour les présentations !

Les petits bonheurs # 236

La semaine a filé, comme d’habitude…

Ma nouvelle voisine de palier a glissé un mot dans la boite aux lettres de tous les habitants de l’immeuble, pour se présenter et proposer ses services aussi. J’ai trouvé l’idée très sympa. Voisine avec qui j’ai échangé quelques mots,

J’ai vu Stéphanie de loin. Ca fait 2 fois qu’on se croise en très peu de temps alors qu’on s’était perdu de vue pendant des années. Je me suis promis que la prochaine fois je lui proposerai de boire un verre.

J’ai rencontré Farid par hasard, dans mon quartier. On a fait un bout de chemin ensemble.

Je suis allée au jardin botanique, un soir juste après le boulot. Quel bonheur de profiter des rayons du soleil d’automne dans ce magnifique endroit.

Aurélie m’a envoyé une vidéo trop mignonne d’un écureuil.

Salih a remarqué ma jolie bague noeud.

Meryem s’est tournée vers moi pour une question de français.

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui. A la semaine prochaine !

Ce que je ne lui dirai (peut-être) pas

Je m’endors avec cette envie d’être avec lui. Je me réveille (souvent au milieu de la nuit) avec cette envie d’être avec lui. Je lui ai parlé de ces réveils nocturnes et… il m’a parlé des siens ! J’adore. Le fait qu’il sache que je pense à lui chaque nuit me mènera peut-être quelque part ?

J’ai envie de me blottir dans ses bras, de poser mon visage sur son sexe et de le sentir à travers ses vêtements. Comme un animal qui m’apaiserait.

Je le vois partout. Je pense à lui tout le temps. Il me manque. Je ressens un attachement fort à lui.

Il n’a rien fait pour que je tombe amoureuse de lui mais force est de constater que je suis sous son charme, que j’ai du désir pour lui et que je voudrais faire l’amour avec lui.

Je l’imagine dans mon lit. Je l’imagine nu.

Dans mes pensées les plus folles il me caresse, il me suce, il me fait jouir.

Je parle de lui à qui veut bien m’écouter.

J’admire ses connaissances et je rêve de découvrir tellement de choses grâce à lui.

Le temps passé avec lui est un temps de qualité. Un temps béni. Un temps toujours trop court.

Je me passe et me repasse à l’envi une vidéo trouvée sur internet. Je bois ses paroles, j’adore sa gestuelle. Sa voix me fait un effet de dingue !

Je nous trouve des points communs, de jolies coïncidences dans nos vies, des choses qu’on aime lui et moi. Qui nous rapprochent. Je l’espère.

Je suis amoureuse. Tous les symptômes sont là. Mais que faire de tout cet amour ?

2020, une année mi-figue, mi-raisin

3è année que je fais une rétro en images. Pour mémoire vous pouvez vous replonger dans celles de 2018 et 2019.

Janvier

Je me suis offert un super déjeûner pour mon anniversaire et des Adidas dorées pour mettre de la lumière dans l’hiver.

Février

Une affaire douloureuse a trouvé une issue favorable et le street art m’a ravie.

Mars

Le confinement a commencé et j’ai enfin eu ma carte grise. Je vous épargne les péripéties administratives pour faire immatriculer en France une voiture qui avait une plaque allemande…!

Avril

J’ai été gourmande ! Entre les chocolats de Pâques et les goûters d’après télétravail, les douceurs étaient au rendez-vous.

Mai

J’ai profité du soleil et des fleurs au jardin. J’ai acheté des masques (1er achat de déconfinement…!).

Juin

Je me suis régalée de fruits rouges et j’ai redécouvert la ville.

Juillet

J’ai passé quelques jours à Epinal, histoire de changer d’air et de profiter du calme des Vosges. J’ai flâné au parc de l’Orangerie.

Août

J’ai découvert Nantes et ses étranges créatures. J’ai fait un aller-retour rapide à Paris. J’avais très envie de voir le chantier de Notre-Dame.

Septembre

J’ai participé aux vendanges. Ca faisait des années que je voulais le faire. J’ai visité Heidelberg. Vous savez que j’aime les balades en Allemagne !

Octobre

Rien à signaler…

Novembre

Ca a été la reprise du télétravail. Et l’arrivée des premiers bredele. Miam !

Décembre

Rien à signaler bis…

Voilà pour mon année 2020. Il y a eu du bon et du moins bon. C’est la vie !

Cake au citron

Je vous propose aujourd’hui une autre recette de cake au citron, sans pavot cette fois.

Pour 1 cake il faut : 200 g de farine, 160 g de beurre + 20 g pour le moule, 200 g de sucre glace, 50 de sucre en poudre, 3 oeufs, 3 citrons bio, 1/2 sachet de levure chimique.

La marche à suivre :

– laver les citrons et râper finement le zeste de 2 d’entre eux au-dessus d’un saladier.

– presser les 2 fruits et réserver leur jus.

– faire fondre le beurre.

– dans le saladier, ajouter la farine, 100 g de sucre glace, le beurre et les oeufs entiers battus.

– verser le jus de citron (sauf 2 cuillères à soupe) et mélanger pour obtenir une pâte homogène.

– verser dans un moule à cake beurré et enfourner 35 minutes à 180°.

– pendant ce temps, couper le troisière citron en fines tranches et les mettre dans une casserole avec le sucre en poudre et 15 cl d’eau.

– faire confire 15 minutes à petits frémissements puis égoutter.

– démouler le cake sur une grille et le laisser refroidir.

– mélanger le jus de citron réservé avec le reste de sucre glace.

– étaler ce glaçage épais sur le cake refroidi et décorer des tranches de citron confit.

J’adore ce gâteau au moment du goûter, accompagné d’un bon thé, évidemment.

Ma panoplie de Roland Garros 2020

C’est pas parce que Roland Garros se déroule en automne que je suis moins assidue. Oh que non !

En revanche, pas de glace, pas de Perrier citron, pas de clim et pas de tenue légère pour regarder les matchs, même à la télé. Cette année ma panoplie est bien différente mais le plaisir de suivre les exploits des champions est toujours aussi grand. Parce qu’il n’y a pas de saison pour le beau jeu !

J’adore me lover dans un plaid, une tasse de thé bien chaud à la main tout en grignotant du pop corn devant ma télé. Et admirer le spectacle. C’est qu’on a déjà eu droit à de bien belles confrontations cette année. Moi je suis parée pour la suite du tournoi !

Les petits bonheurs # 190

Semaine de reprise pour moi mais semaine de petits bonheurs quand même. Non mais !

J’ai regardé d’un oeil le match de foot France – Croatie à la télé.

Farid m’a envoyé un mail, chose qui n’arrive jamais. J’ai aussi eu des nouvelles de Tiphaine.

J’ai passé une agréable soirée au resto avec Antoine, Caroline et Maman. Et comme dit ma cousine, c’est exceptionnel qu’on se voie au restaurant.

Il y a eu un magnifique ciel rose orangé l’autre matin.

J’ai lavé ma voiture qui est rutilante maintenant. Je vais pouvoir profiter de cette propreté pendant un moment puisque la pluie et le mauvais temps ne sont pas annoncés avant quelques temps.

J’ai vu un écureuil.

J’ai décortiqué des noisettes.

J’ai mangé les premiers raisins de la saison. Miam !

Et vous, avez-vous passé une bonne semaine ?