Colorama estival

Il parait que l’été est la saison de la couleur, celle où on ose les vêtements chamarrés, celle où la légèreté règne en maître. Et celle où sortent les vernis qui claquent !

S’il est vrai que j’ose la couleur toute l’année (la couleur c’est la vie), je profite de l’été pour dégainer certaines teintes qui s’accordent mieux à l’ambiance décontractée de l’été qu’à toute autre saison.

Pour ce faire je mise principalement sur Essie, une marque qui propose un éventail de couleurs pléthorique que j’aime beaucoup. « blossom dandy » et « the more the merrier » sont les verts de mon été 2017 et je passe du vert d’eau au vert amande, à l’envi.

Dans la gamme des roses j’ai choisi « mademoiselle » et « need a vacation » que j’applique sur les ongles des pieds, pour des orteils soignés, certes, mais discrets. Point trop n’en faut quand on a déjà une manucure !

Les deux dernières couleurs, « meet me at sunset » et « big spender » sont mes chouchous, celles que je porte le plus et qui, contre toute attente, s’accordent avec presque tout. J’aime la chaleur et la lumière qu’elles apportent en toute simplicité.

Outre les couleurs j’apprécie la facilité d’application et la tenue de ces vernis. Je les garde quasi intacts une semaine, avec au maximum une couche supplémentaire de top coat en cours de route.

Et vous, quelles sont les couleurs de votre été ?

Les Tropéziennes

DSCN3308

Mes tongs sont des Havaianas, sur les courts de tennis je porte des Adidas. En matière de chaussures j’ai quelques principes !

C’est donc tout naturellement que je me suis tournée vers une marque emblématique quand je suis partie à la recherche de la paire de sandales qui m’accompagnerait cet été, à savoir Les Tropéziennes.

J’ai craqué pour le modèle Muscat, non soldé… est-il utile de le préciser…?! Je le trouve original avec ses 1/2 lanières et son mélange de matières et de couleurs. D’ailleurs ces sandales que j’adore porter (notamment avec mon jean boyfriend) (que je ne quitte plus) m’ont déjà valu quelques compliments !

Ces sandales sont stylées, confortables, bref, elles sont rapidement devenues la valeur sûre de mon été !

La vie au ralenti (et message personnel à ceux qui prétendent aimer l’été. Mouais…)

DSCN3263

Déjà en temps ordinaires je ne suis pas fan de l’été. Alors, que dire de l’été caniculaire ? Je DETESTE ça ; le mot n’est pas trop fort.

Depuis une semaine environ j’ai donc mis en place la stratégie de la vie au ralenti. Elle est basée sur l’économie de mouvements, le stockage de bouteilles d’eau au frigo et… la clim.

En me levant le matin je branche mon climatiseur (mon meilleur ami du moment, et de loin !) qui trône dans ma chambre, je prends ma douche, je bois un verre d’eau ou deux, je m’habille et je file au bureau retrouver l’atmosphère climatisée des lieux. Ca c’est pour les jours de travail.

Mais la vie ne se passe pas uniquement au boulot (ouf !) et en plus la semaine dernière j’ai eu la fausse bonne idée de poser 2 jours de congé, jeudi et vendredi… J’avais initialement prévu de faire pas mal de choses du genre tennis, ciné, shopping (c’est les soldes tout de même !), virée à Paris mais tout cela ou presque est tombé à l’eau… et mes journées se sont globalement résumées à un long comatage sur mon lit, à l’ombre de la clim, interrompu de temps en temps par une incursion vers la cuisine surchauffée et le frigo pour me servir un verre d’eau très fraîche. Ma seule activité à été le surf sur internet, la lecture de nombreux magazines et la descente de nombreux litres d’eau…

Dieu que ce week end de 4 jours m’a paru long… J’en étais presque impatiente de voir arriver lundi et de retourner au bureau ! Un truc de fou…

Alors oui, j’ai souffert, mais en silence ! J’ai résisté au sport national (mais si, vous savez, la complainte) parce qu’il est évident que gémir ne fait pas baisser la température et coûte même quelques efforts !

J’ai optimisé mes déplacements (en voiture la clim est une super alliée, le métro est un peu moins sympa parce que oui, j’ai eu le COURAGE d’aller à Paris vendredi ! Et je dois dire que je suis fière d’avoir réalisé cet exploit !!). Et j’ai marché à l’ombre, j’ai fait des pauses, comme une mamie, j’ai usé de mon éventail, etc…

Et surtout, surtout, j’ai eu envie de dire merde à tous ceux qui attendent le beau temps comme ils disent dès que l’été se termine et qui sont, ces jours-ci, les premiers à se plaindre à coup de « fait trop chaud », « j’en peux plus » ou encore « on ne peut rien faire par ce temps » ! Eh oui, l’été si tu dis l’aimer, eh bien tu fermes ta gueule quand il te sort le grand jeu !

Je scrute la météo toutes les heures en espérant que les températures deviendront rapidement un peu plus conciliantes avec moi. Car la blague a assez duré… Mais je garde le sourire, tout comme Innocent ! En attendant je regarde mon thermomètre de travers… il affiche 41° le bougre…!

Et je le redis, aujourd’hui plus que jamais je ne suis pas fan de l’été, oh non !

# 26 – Coloré

DSCN3127

L’été est synonyme de couleur. J’ai donc décidé d’illustrer ce thème avec des bracelets aux teintes éclatantes que je porte exclusivement en période estivale.

J’aurais aussi pu photographier mes vernis à ongles ou mes tuniques. Bref, j’ai été inspirée cette fois et il est bon de le souligner car ça n’arrive pas si souvent !