Ma (petite) revue ciné de janvier

Mon année ciné commence doucement, mais sûrement !

J’ai vu Les filles du Docteur March de Greta Gerwig. L’histoire raconte le quotidien de quatre filles dont le père est absent puisqu’il est engagé dans la guerre de Sécession. L’univers du film est très féminin, en effet à ces personnages centraux s’ajoutent ceux de la mère et de la gouvernante. Le film démarre par la scène où Jo l’insolente part à l’assaut de son indépendance par le travail dans un univers où dominent l’argent et la condescendance masculine. On découvre au fur et mesure les aspirations de chacune des filles, leur vision de l’émancipation dans une société américaine paternaliste et leur envie d’épanouissement et de réussite. J’ai aimé cette histoire de femmes (forcément) où se côtoient des caractères différents : la douce et coquette qui rêve du prince charmant, la garçonne qui veut conquérir son indépendance, la fragile qui n’est pas armée pour les épreuves et celle qui est pleine d’assurance. Le film est globalement joyeux, préférant montrer l’intelligence des héroïnes et leur compréhension de la société plutôt que les malheurs qu’elles traversent. Il en ressort une image de femmes fortes, gaies, énergiques et enthousiastes. C’est un film qui prouve à quel point le propos de Louisa May Alcott qui a écrit le roman à la fin du 19é siècle est encore d’actualité… La société évolue, certes, mais pas à la vitesse grand V en ce qui concerne la condition des femmes.

Et puis j’ai vu Un vrai bonhomme de Benjamin Parent. C’est l’histoire de Tom, un ado qui manque de confiance en lui et qui compte sur les conseils de son aîné pour se faire accepter par les camarades de son nouveau lycée. La relation entre les deux frères est fusionnelle et, évidemment, le cadet finira par ne plus y trouver sa place. J’ai aimé ce film sur l’adolescence qui aborde des thèmes variés et graves tels que le passage à l’âge adulte, la virilité,  l’identité, le deuil et la résilience. Il met en lumière un bon duo de jeunes acteurs en misant sur la sensibilité à un âge où il est plus courant de bomber le torse ! Le film montre l’importance de devenir qui on est et de se départir d’une image qui n’est pas la sienne et ainsi devenir une bonne personne.

Avez-vous vu ces films ? Quels sont ceux que vous avez aimés récemment ?