Les petits bonheurs # 120

Me voilà pour notre rendez-vous dominical. Comme d’habitude je reviens sur ces jolis moments qui ont parsemé ma semaine.

Je me suis réveillée à la campagne, jour férié oblige.

J’ai pris un apéro sur la terrasse, pour la première fois cette année.

J’ai passé une belle soirée avec Antoine, Caroline, Christine, Jean, Katia, Maman et Vladimir. J’ai aussi profité d’un chouette moment avec mon amie Katia. Elle m’a notamment donné un bon conseil et que me suis empressée de suivre. Et j’ai passé une agréable soirée avec Muriel, entre resto et bar.

J’ai croisé Patricia et Catherine, ma voisine (qui travaille chez Kronenbourg) qui m’a offert des bouteilles de… bière bien sûr !

Ma nouvelle chaudière a été installée. Ca n’a l’air de rien mais avoir à du chauffage et de l’eau chaude est un vrai luxe !

Une affaire de famille vieille de 13 ans (oui, oui, 13 ans…) s’est finalisée. Ouf ! Merci aux notaires qui ont bouclé ce dossier.

J’ai vu une Chiron.

Un de mes collègues a découvert qu’on a un ami commun. Le monde est petit !

Je me suis couchée tôt et j’ai fait une sieste.

Cette semaine j’ai pris mon temps et j’en suis très contente. C’est si bon de profiter de chaque instant, sans se presser. En savourant chaque moment à sa juste valeur.

Les petits bonheurs # 85

Et voilà, le dimanche soir est là… Une fois encore je vous livre les jolis moments de la semaine passée.

J’ai pris RV avec mon amie Aurélie. On se voit bientôt. En-fin j’ai envie d’dire !

J’ai renseigné une dame à la gare qui avait l’air d’être complètement perdue, la pauvre.

J’ai vu deux personnes avec des cheveux bleus et une autre avec des cheveux verts. Vive la couleur !

J’ai croisé un gars qui ressemble à Julien Doré.

Farid m’a appelée.

Stéphane a pensé à mon entrainement d’avant tournoi.

Mohamed m’a contactée. J’ai échangé quelques mots avec Patricia.

J’ai participé à un tournoi de tennis et pour la première fois j’ai fait partie de la remise des prix. Résultat : 6è sur 14 !

J’ai assisté à un tournoi de handball, une chouette première pour moi.

C’est tout pour cette fois. Bonne reprise à ceux pour qui ce lundi est synonyme de retour au bureau. Et bon courage à tous !

Sagesse et chaleur

DSCN3758

Je suis triste, certes, mais la gourmande qui sommeille en moi ne se laisse pas abattre !

C’est ainsi que quelques jours à peine après le décès de mon père j’ai voulu maintenir un resto prévu avec une amie. Parce que la vie continue.

Il s’avère que l’endroit qu’on avait choisi s’est particulièrement bien prêté à notre chagrin et à notre besoin de douceur et de réconfort. En effet, l’accueil ici est souriant et chaleureux. Et les plats nous ont fait saliver dès la lecture de la carte. De quoi passer un bon moment, quelles que soient les circonstances.

On a commencé par trinquer à la bière. Trinquer pour faire honneur à la vie, à l’amitié, au souvenir, à l’instant présent. Et puis Sylvie a dégusté un suprême de poulet aux langoustines et je crois pouvoir dire qu’elle s’est régalée. Moi j’avais choisi une entrée qui a fait office de plat, du saumon mariné. Le poisson était présenté en gros dés, mon assiette était très jolie et les saveurs étaient parfaites, fraîches et délicatement relevées. Pour la touche sucrée Sylvie a opté pour le crémeux vanille accompagné d’un sorbet à l’orange sanguine (original comme parfum !) et moi j’ai savouré un biscuit noisettes aux feuillantines croustillantes. C’était dé-li-cieux !

Je vous recommande ce restaurant dont la carte change chaque mois et dont la note est raisonnable. Je tiens à insister sur l’accueil très sympathique, le décor doux et l’ambiance détendue qui règne ici. Sylvie et moi avons fait durer le dîner sans avoir l’impression de gêner et j’ai particulièrement apprécié cette marque de respect. Ici c’est pas l’usine, on prend son temps.