Les petits bonheurs # 24

J’ai passé une semaine agréable, faite de moments doux que j’ai appréciés à leur juste valeur.

Cette semaine

  • j’ai pris le bus avec un gentil collègue.
  • j’ai touché mon premier salaire complet depuis le mois de février.
  • j’ai vu quelqu’un qui portait 2 montres, une à chaque poignet.
  • j’ai pris une 1/2 journée de congé et j’en ai profité pour m’offrir un petit-déjeuner en ville (après un rendez-vous médical pas très agréable).
  • j’ai pris le train en fin de matinée. Ca change de celui de 7 heures du mat’ !
  • j’ai vu un planeur très haut dans le ciel très bleu. Et cette image avait quelque chose d’apaisant.
  • j’ai vu un gars (pas mal du tout !) qui m’a fait penser à Benoit.
  • ma nouvelle manager m’a dit qu’elle avait apprécié un comportement que j’ai eu. C’est pas mal pour la confiance en soi !
  • j’ai dîné à la campagne.
  • j’ai rendu un (tout petit) service à Audrey.
  • j’ai profité d’un temps beau mais pas trop chaud pour flâner en ville.
  • j’ai mangé du chocolat. Curieusement ça faisait longtemps depuis mon dernier craquage !
  • j’ai rendu une courte visite à Isabelle dans sa jolie boutique.
  • j’ai finalisé le choix de ma tenue pour le mariage auquel je suis invitée la semaine prochaine.
  • j’ai mangé les premières framboises et groseilles de l’année.
  • j’ai fait une sieste.
  • j’ai passé une agréable soirée avec Benjamin et Tiphaine.
  • Sylvie m’a envoyé un gentil message.
  • j’ai bien discuté et rigolé avec Muriel.
  • j’ai installé la clim en prévision des fortes chaleurs annoncées pour la semaine prochaine.

Et votre semaine à vous, elle était comment ?

Le printemps à mes pieds

Avril est ce mois qui offre de belles journées ensoleillées mais qui cache bien son jeu côté températures ! Autant dire qu’il invite à la légèreté mais qu’on est vite rattrapé par la réalité quand on met le nez dehors.

On peut cependant troquer les boots contre de jolies sneakers et abandonner les chaussettes chaudes et noires pour des paires en coton et fun qu’on a envie de montrer.

En ce printemps j’agrémente mes tenues de ces modèles animaliers ou végétaux, histoire d’être en phase avec le bleu du ciel ! Et c’est joli !

Du gris, des grues

DSCN1637

J’aime Paris sous le soleil (c’est facile) mais j’aime aussi Paris sous un ciel gris.

Celui de mercredi était parsemé de grues, preuve que Paris n’est pas une ville-musée mais bel et bien une capitale dont le paysage bouge et évolue pour un avenir encore plus beau et plus dynamique.