Les petits bonheurs # 151

Le dimanche soir est le moment que je choisis pour me retourner sur les derniers jours écoulés et en extraire les plus doux moments, ceux qui offrent au quotidien un bonheur simple et primordial.

Marco, notre gentil collègue italien, nous a offert du chocolat.

Le CE a distribué des chèques cadeaux et des paniers garnis remplis de douceurs.

J’ai vu Mohamed de loin.

J’ai passé une belle soirée avec Farid et Katia. J’aime bien voir ces deux-là en même temps, ça donne toujours des conversations sensibles et attentionnées.

J’ai vu Muriel au club où j’ai bien joué avec Lauriane. Après quelques semaines de jeu assez moyen on était contente de nous cette fois !

J’ai participé à l’apéro littéraire organisé par la bibliothèque où ma mère fait du bénévolat. Un super moment entre filles, autour de livres intéressants et vers lesquels je ne me serais pas forcément tournée. Il y a eu de belles découvertes et des discussions animées.

J’ai passé une journée à la campagne.

J’ai ouvert la première petite fenêtre de l’incontournable calendrier de l’Avent. Cette année encore je l’ai pris chez Thierry Mulhaupt, un véritable artiste du chocolat. Miam !

J’ai échangé quelques mots avec Catherine, elle à sa fenêtre, moi dans la cour. Et ça y est, le chaton qu’elle a adopté est arrivé chez elle. J’ai hâte de rencontrer cette boule de poils !

Je vous souhaite une bonne fin de week end et un joyeux lundi !

Les BO de Noël

Vous le savez, je ne suis pas très fan de Noël… Mais je me laisse tout de même toujours prendre au jeu, un peu.

Ainsi, le calendrier de l’Avent est un incontournable, et ce depuis ma plus tendre enfance. C’est ma grand-mère chérie qui me l’offrait quand j’étais enfant. Et puis, devenue adulte, j’ai continué de succomber au plaisir de déguster un chocolat chaque matin, avant d’aller au bureau. Régression assurée !

Et puis cette année, allez savoir pourquoi, j’ai eu envie de mettre un petit goût de Noël dans mes tenues. Je voulais quelque chose de discret, pas un pull, hein ! Et les BO se sont imposées. J’ai opté pour un modèle gourmand (of course!) et pour l’emblème du marché de Noël de Strasbourg, histoire de coller à ma ville. De toute manière le sapin est un incontournable !

Allez, il ne me reste plus qu’à déguster un vin chaud et une gaufre et j’aurai fait mon max pour accueillir l’esprit de Noël !

L’Avent avec Stom500

Voici venu le moment d’ouvrir la première petite fenêtre du calendrier de l’Avent.

Cette année encore, j’ai choisi celui de mon pâtissier strasbourgeois préféré, j’ai nommé Thierry Mulhaupt.

C’est une valeur sûre du point de vue gustatif et l’édition 2017 est illustrée par Stom500, un grapheur qui a élu domicile à Strasbourg il y a plusieurs années et dont les personnages ornent les murs de la ville. De quoi donner une caution artistique à la gourmandise ! J’adore l’idée !

Et puis, autre détail que j’adore, ce calendrier comporte des cases « en cas d’urgence » ! Amusant, non ?