Ma (petite) revue ciné de janvier

Mon année ciné commence doucement, mais sûrement !

J’ai vu Les filles du Docteur March de Greta Gerwig. L’histoire raconte le quotidien de quatre filles dont le père est absent puisqu’il est engagé dans la guerre de Sécession. L’univers du film est très féminin, en effet à ces personnages centraux s’ajoutent ceux de la mère et de la gouvernante. Le film démarre par la scène où Jo l’insolente part à l’assaut de son indépendance par le travail dans un univers où dominent l’argent et la condescendance masculine. On découvre au fur et mesure les aspirations de chacune des filles, leur vision de l’émancipation dans une société américaine paternaliste et leur envie d’épanouissement et de réussite. J’ai aimé cette histoire de femmes (forcément) où se côtoient des caractères différents : la douce et coquette qui rêve du prince charmant, la garçonne qui veut conquérir son indépendance, la fragile qui n’est pas armée pour les épreuves et celle qui est pleine d’assurance. Le film est globalement joyeux, préférant montrer l’intelligence des héroïnes et leur compréhension de la société plutôt que les malheurs qu’elles traversent. Il en ressort une image de femmes fortes, gaies, énergiques et enthousiastes. C’est un film qui prouve à quel point le propos de Louisa May Alcott qui a écrit le roman à la fin du 19é siècle est encore d’actualité… La société évolue, certes, mais pas à la vitesse grand V en ce qui concerne la condition des femmes.

Et puis j’ai vu Un vrai bonhomme de Benjamin Parent. C’est l’histoire de Tom, un ado qui manque de confiance en lui et qui compte sur les conseils de son aîné pour se faire accepter par les camarades de son nouveau lycée. La relation entre les deux frères est fusionnelle et, évidemment, le cadet finira par ne plus y trouver sa place. J’ai aimé ce film sur l’adolescence qui aborde des thèmes variés et graves tels que le passage à l’âge adulte, la virilité,  l’identité, le deuil et la résilience. Il met en lumière un bon duo de jeunes acteurs en misant sur la sensibilité à un âge où il est plus courant de bomber le torse ! Le film montre l’importance de devenir qui on est et de se départir d’une image qui n’est pas la sienne et ainsi devenir une bonne personne.

Avez-vous vu ces films ? Quels sont ceux que vous avez aimés récemment ?

Les petits bonheurs # 158

C’est parti pour les petits bonheurs qui ont illuminé ces 7 derniers jours.

J’ai rencontré mon fournisseur turc.

J’ai croisé Clément, Donka et Lauriane au club.

J’ai fait un tennis avec Muriel, le premier depuis… le mois de septembre. Et pour une reprise on a plutôt bien joué !

J’ai mangé des marrons glacés, ma petite faiblesse de l’hiver. Miam !

J’ai vu une Ford Mustang.

Il a fait très beau le jour de mon anniversaire.

Anniversaire que j’ai fêté le jour J avec Audrey, Augustin, Christelle, Kevin, Louise, Mélanie, Olivier, Virginie et Viviane. J’avais donné rendez-vous à mes amis au Boma Bistro que personne ne connaissait (moi y compris) et où tout le monde a passé un bon moment. Cool ! La soirée a été parfaite, comme j’aime, faite de discussions, de sourires, de bonnes choses à boire et à manger. Et puis j’ai été gâtée. Merci les amis pour ce délicieux moment !

J’ai eu de nombreux messages sur Facebook, sur Messenger, sur Whatsapp par SMS. Ca fait chaud au coeur.

Et j’ai re-fêté mon anniversaire avec Maman dès le lendemain. Un autre moment parfait.

J’ai eu une carte de voeux de la part de tokyobanhbao dont j’aime beaucoup le blog qui invite au calme, au voyage et au moins mais mieux. Allez le découvrir !

J’ai croisé Lucile et j’ai vu Mohamed et Patricia de loin.

J’ai flâné dans des rues que je ne connaissais pas, en compagnie de Maman et on s’est un peu prise pour des touristes dans notre ville. J’adore !

J’ai souhaité un joyeux anniversaire à Isabelle dans sa jolie boutique. Elle est ma cadette d’un jour. Elle ne s’attendait pas à ce que je lui offre des fleurs et son large sourire a été le plus beau des remerciements.

C’est bien simple, j’ai adoré cette semaine !

Gâteau au yaourt (et sans matière grasse)

J’ai choisi une recette archi simple pour démarrer mon année derrière les fourneaux. Mais qui dit simple ne dit pas sans intérêt !

Pour 1 gâteau il faut : 300 g de farine, 1/2 sachet de levure chimique, 4 oeufs, 200 g de sucre semoule, 2 yaourts brassés, 1 citron, du sucre glace, 1 pincée de sel.

La marche à suivre :

– préchauffer le four à 180°.

– presser le citron pour en recueillir le jus.

– casser les oeufs en séparant les jaunes des blancs.

– dans une jatte, fouetter les jaunes avec le sucre, jusqu’à blanchiment.

– incorporer les yaourts puis le jus de citron.

– tamiser la farine et la levure et les incorporer sans faire de grumeaux.

– monter les blancs d’oeufs en neige assez coulante puis les incorporer délicatement.

– beurrer et fariner un moule à manqué et y verser la préparation.

– enfourner pour 35 à 40 minutes de cuisson.

– laisser tiédir 5 minutes dans le four puis démouler délicatement et laisser refroidir sur une grille.

– saupoudrer de sucre glace.

J’adore le citron et je trouve que cette saveur est la bienvenue après les agapes de fin d’année et la galette des rois. Et ce d’autant plus qu’elle entre dans une recette sans matière grasse. Pas mal, non ?

Les petits bonheurs # 157

Dimanche soir, l’heure des petits bonheurs a sonné.

J’ai pris un verre avec Mohamed après le boulot. J’ai aussi pris un café, un soir en rentrant du travail. J’ai choisi de me poser à La Malle Aimée, cet endroit parfait pour prendre son temps dans un cadre chaleureux. Et puis i’ai savouré une agréable pause chocolatée avec Muriel.

Mon avocat m’a apporté une excellente nouvelle. Ca m’a fait du bien de lui parler de vive voix.

J’ai porté ma jupe courte en jean et j’ai pas mal varié mes tenues tout au long de la semaine, histoire de profiter à plein de ma (grande) garde-robe.

Il y a eu de jolis ciels roses, bleus ou encore orangés. Et il a fait très beau, au point où j’ai dégainé mes lunettes de soleil !

J’ai bien discuté avec mon médecin qui m’a fait sourire et même rire. Ce mec est au top ! Médecin que j’ai recroisé dans la semaine et qui m’a fait un signe amical de la main, accompagné d’un grand sourire.

J’ai déjeûné à la campagne à l’occasion de l’anniversaire de Maman.

Nicolas m’a prouvé sa confiance et je suis contente qu’il sache qu’il peut se confier à moi.

Cette semaine a une fois de plus filé à la vitesse de l’éclair mais ce petit récap me fait prendre conscience de toutes ces choses positives qui l’ont ponctuée et dont je veux me souvenir.

# 2 – Bateau / barque

Je vis dans une ville fluviale, c’est vrai. Mais j’avoue que je n’ai pas pris le temps cette semaine de m’attarder sur un quai pour mettre un bateau dans la boite…

J’ai préféré ouvrir mon album photo et me replonger dans les images faites à Fribourg, en septembre.

Mais, promis, je n’oublie pas que je me suis engagée à prendre de nouvelles photos le plus souvent possible pour illustrer le thème de la semaine en 2020.

2019 en images

J’avais bien aimé faire une rétro de 2018 en images alors je m’y remets cette année pour vous présenter les temps forts de 2019.

Janvier

J’ai passé une journée à Paris. Le prétexte pour me promener dans cette ville que j’aime tant ? L’expo Michael Jackson, On the wall au Grand Palais. Et puis, tradition d’anniversaire oblige, j’ai découvert la cuisine d’un chef étoilé, j’ai nommé Thierry Schwartz. Un pur régal !

Février

Il y a eu un afterwork en compagnie de mes ex-collègues avec qui je me félicite d’avoir gardé le contact depuis que je ne travaille plus avec elles. Elles sont top ces filles ! Et à part ça, ben, rien à signaler en février… Petit mois…

Mars

On a fêté le baptême de Rose. Et j’ai assisté au match France – Islande, au Stade de France. Mode supportrice activé !

Avril

J’ai assisté à un défilé dans le cadre d’un événement consacré aux métiers la mode. Et puis je suis retournée au stade, à la Meinau cette fois, et avec les copines. On a assisté au match France – Danemark de foot féminin. Une première pour nous toutes et un bon tour de chauffe pour nos championnes avant leur coupe du monde à elles.

Mai

Je me suis promenée à Metz. Et j’ai assisté à la finale des Internationaux de Strasbourg, ce tournoi qui sert de préparation aux joueuses juste avant Roland Garros.

Juin

J’ai passé une journée ensoleillée à Roland Garros et j’ai profité des cafés parisiens pour faire des pauses comme je les aime.

Juillet

La cathédrale s’est parée de jolies lumières pour le plaisir des touristes et des locaux. Et puis il a fait très chaud à Strasbourg.

Août

J’ai fait du cat-sitting. Mylène m’avait confié la garde d’Ayumi, un superbe Maine Coon qui se prend pour une star ! Il y a aussi eu un chouette pique-nique à la campagne et une partie de möllky bien marrante !

Septembre

J’ai arpenté les jolies rues de Fribourg. Et puis c’est tout !

Octobre

J’ai passé une journée à l’hippodrome, pour une plongée dans un univers que je ne connaissais pas du tout. Le genre d’immersion que j’apprécie car elle me déconnecte complètement de mon quotidien. Les murs envoyaient des baisers, si si !

Novembre

J’ai passé une journée aux Masters de Paris Bercy  et j’ai eu la chance, le plaisir et le bonheur de voir jouer Novak Djokovic, le meilleur des meilleurs tennismen, in my opinion. Bart attendait le train, avec moi !

Décembre

J’ai allumé une bougie en souvenir des victimes de l’attentat du 11 décembre 2018. Et j’ai réalisé à quel point cet événement m’a marquée, bien plus que ce que je voulais m’avouer… J’ai passé quelques jours sous le soleil de Montpellier, histoire de stocker un peu de vitamine D !

2019 n’a pas été l’année la plus excitante de ma vie, loin de là, mais elle m’a confirmé la valeurs des moments forts, aussi peu nombreux soient ils.

Je me tourne désormais vers 2020, pleine de curiosité et d’envie de faire de ce millésime un meilleur cru. Non mais !

Les petits bonheurs # 156

Bon, je crois qu’en 2020, comme en 2019, il va falloir lutter contre cette impression que le temps passe à une vitesse folle… et bien se concentrer sur les petits bonheurs. Histoire de profiter de la vie au maximum, chaque jour.

J’ai envoyé une invitation pour mon anniversaire à mes amis et à ma chère Maman aussi.

J’ai tiré les rois. Cette année j’ai choisi des galettes individuelles ; ça permet de varier les plaisirs ! J’ai pris la classique frangipane (un délice) et la frangipane-chocolat-poire pochée (un délice bis).

J’ai joué avec Lauriane. C’était notre premier tennis de l’année et… le premier depuis le mois de novembre. Quand je vous dis que le temps file ! Et je me suis inscrite à ma première compétition de l’année. Il ne me reste plus qu’à m’entraîner sérieusement et à attendre ma convocation.

J’ai rendu visite à Isabelle dans sa boutique gourmande. C’était l’occasion de lui souhaiter une bonne année. Et puis elle m’a offert un délicieux chocolat aux épices. Miam ! Je suis aussi passée chez Mélanie, dans son institut. C’était sympa de discuter entre filles.

Il y a eu de magnifiques ciels. La palette de couleurs, du jaune au mauve en passant par l’orange avait quelque chose de féérique. Et puis la pleine lune, elle aussi nous a offert une belle couleur, tout en rousseur. Superbe !

J’ai été contactée par un cabinet de recrutement.

J’ai fait le plein de vitamines avec un panier de fruits (litchis, kiwis, oranges, pamplemousses, pomme, poires, clémentines).

J’ai passé une agréable soirée avec Muriel.

J’ai déjeuné à la campagne.

J’ai (enfin) fait les démarches pour la carte grise de ma voiture.

Mohamed m’a envoyé un message.

J’ai croisé Marc au club.

Voilà pour la première semaine de l’année qui ne démarre pas si doucement que ça ! Et c’est chouette !

Bonjour 2020 !

C’est devenu une tradition, en janvier je réfléchis à ces petits pas, ces petits bonheurs que j’envisage pour mon quotidien et qui m’obligent à ne pas me reposer sur mes lauriers mais sans me faire violence, tout en bienveillance avec moi-même. Voici donc ma liste de « résolutions » pour l’année 2020.

Je souhaite retrouver mon meilleur classement au tennis. Parce que 30/2 ça claque bien plus que 30/3, non ? Pour ça il va falloir que je continue les entraînements avec mon super coach, évidemment, et les parties avec les copines. Et aussi espérer avoir un peu plus de chance au tirage au sort qu’en 2019 !

Je vais sérieusement me remettre à la lecture. 7 livres lus l’année dernière c’est vraiment trop peu… J’ai commencé dès le 2 janvier avec Chanson douce que m’a prêté ma chère Mélanie. Et puis avec un peu de chance la grève de la SNCF va bientôt prendre fin et moi je pourrai reprendre mes séance lecture dans le train. On y croit !

Je vais poursuivre ma réduction de consommation de viande et entamer une réduction de consommation d’alcool. Le fail de l’année dernière en matière de boisson ne doit pas me démotiver, non mais !

J’ai aussi l’intention de poursuivre mes efforts en faveur de l’environnement. J’ai exploré quelques pistes en 2019 et je compte bien en tester de nouvelles.

Je vais poursuivre sur ma lancée culinaire avec au moins une nouvelle recette par mois que je continuerai de publier sur le blog. Gourmande un jour, gourmande toujours !

Je vais essayer de m’améliorer dans le tri et le traitement des papiers. J’ai peur de développer une phobie administrative mais je me soigne depuis l’année dernière. C’est pas facile… mais nécessaire. Je suis plutôt organisée en général mais avec les démarches administratives, allez savoir pourquoi, je perds ma régularité et la procrastination n’est jamais bien loin.

En 2020 j’ai envie de prendre mon temps, de me poser, de me reposer. Et de moins traîner sur internet. Je ne compte plus les heures passées à naviguer de site en site pour ne finalement rien retenir de ce que j’ai vu… Cette année sera celle de la déconnexion maximale, il le faut ! Je vais réduire la liste des blogs que je suis au quotidien, ça fera déjà pas mal de temps en moins passé face à mon écran. En gros je vais continuer à suivre ceux qui me donnent envie de laisser des commentaires, ceux qui m’inspirent vraiment.

J’ai envie de passer plus de temps avec mes amis, de profiter de moments privilégiés avec ceux que j’aime, qui me font rire et qui m’apportent de la sérénité. Des moments de qualité, voilà ce dont j’ai envie. Et besoin.

Je dois me mettre à la recherche d’un autre emploi, celui que j’occupe ne me satisfait absolument pas… Aucune stimulation intellectuelle, une entreprise gérée comme au 19è siècle (j’exagère à peine…), l’ennui, des collègues inintéressants, j’en peux plus !

J’ai envie de confier ma peau à Mélanie régulièrement, pourquoi pas une fois tous les 2 mois. Et d’ailleurs j’ai déjà pris rendez-vous pour un soin du visage au mois de février. Youpi !

Voili, voilou pour moi en 2020. Et vous, vous prenez des résolutions en début d’année ?