# 24 – Mécanique

Le moins qu’on puisse dire c’est que ce thème ne m’a pas inspirée…

J’ai bien pensé à soulever le capot de ma jolie voiture mais, je l’avoue, la flemme l’a emporté… D’ailleurs j’ai fait ma feignasse dans les grandes largeurs cette semaine, ici comme ailleurs.

Cette photo bof bof me donne toutefois l’occasion de me manifester ici depuis dimanche. Enfin !

Les petits bonheurs # 76

Et voilà, la semaine se termine et il est temps de se remémorer quelques doux moments.

J’ai dîné avec Maman, sur la terrasse. Et un autre jour je lui ai fait une petite visite en sortant du bureau.

Mes bons résultats ont été publiés sur le site de la FFT. Et j’ai participé à la 2è journée de la Coupe du Crédit Mutuel qui se joue en 3 simples hommes, un simple femmes et un double mixte. J’ai disputé le double avec Clément, un jeune de… 16 ans. Et on s’est vraiment bien entendu ! J’ai apprécié nos tapes dans les mains, la mise en place d’une stratégie et notre esprit d’équipe.

J’ai passé quelques soirées chez moi, tranquille. J’ai aussi passé une agréable soirée foot – pizza chez Farid et Céline. Mes favoris ont gagné et au passage j’ai remporté mon pari puisque j’avais pronostiqué le bon score sur le match Allemagne – Suède.

J’ai bu un délicieux thé à la menthe

J’ai discuté de foot avec ma manager !

J’ai acheté de nouvelles chaussures de tennis avec le bon cadeau que mes amis m’avaient offert pour mon anniversaire.

J’ai passé une soirée et un après-midi au club pour suivre quelques matchs du tournoi et partager un moment et des bières avec de gentils collègues de courts. J’aime cette ambiance où le beau jeu côtoie la convivialité.

J’ai à nouveau croisé Mohamed dans ma rue. Il est vraiment très beau !

J’ai mis mon CV à jour et j’ai postulé à une offre d’emploi dans la foulée.

C’est tout pour aujourd’hui et franchement je trouve que c’est déjà pas mal, non ?

Un bracelet ethnique et éthique

Je ne sais plus comment je suis arrivée sur le site de bijoux Amahlé… mais je sais que j’ai aimé ces créations made in Afrique du Sud au premier coup d’oeil.

La marque a été créée en 2015 par Chloé et Carole. La première était tombée amoureuse de l’Afrique quelques années auparavant, tandis que la seconde rêvait de devenir entrepreneuse. Leur goût commun pour le voyage, la mode et l’artisanat les ont rapprochées et a donné naissance à Amahlé (« Ceux qui sont beaux » en zoulou).

Les jeunes femmes ont rencontré et sélectionné des artisans sud-africains pour la confection de leurs bijoux qui sont autant d’invitations au voyage. Le design est réalisé à Paris (tout comme l’assemblage et les finitions) et le tissage des perles se fait au Kwazulu-Natal, dans le respect de la tradition.

J’ai choisi le bracelet fin Kuba jaune, turquoise et blanc, des couleurs estivales, histoire de joliment entrer dans la nouvelle saison.

J’aime l’idée que je porte un bijou qui a été fabriqué à l’autre bout de la terre, par des artisans qui, par le biais de leur travail et de leur collaboration avec Amahlé favorisent l’indépendance des femmes, la préservation des savoir-faire traditionnels et même la lutte contre le VIH et l’éducation.

Autrement dit mon nouveau bracelet est ethnique, éthique et joli. Pas mal, non ?

Les petits bonheurs # 75

J’ai passé une douce semaine. Voici les petits moments agréables qui l’ont rythmée.

J’ai pris le bus avec Hanane. Une fois n’est pas coutume ! J’ai fait les premiers paris sur les matchs de la coupe du monde de foot qui a démarré dans la bonne humeur sur le site. Et j’ai déjeuné avec tous mes collègues et nos N+1 et N+2, aux frais de la princesse. Un dossier important a pris une bonne tournure au bureau.

J’ai été contactée par un cabinet de recrutement.

J’ai passé une agréable soirée avec Katia. On ne s’était pas vu depuis le mois de… janvier ! Autant dire qu’on avait une sacrée mise à jour à faire !

J’ai passé une nuit à la campagne et j’ai pris le petit déjeuner avec Maman.

J’ai croisé Mohamed dans ma rue. On a un peu discuté et on s’est promis de boire une bière prochainement. Idem avec Manuel, le voisin le plus sympa de la terre !

J’ai fait un tennis avec Muriel. On n’avait pas joué ensemble depuis le mois de… novembre, quand elle s’était fait un méchant claquage.

J’ai mangé un délicieux chocolat liégeois. Et un très bon crumble aux groseilles. Et j’ai craqué pour une glace cassis – noix de coco chez Chocolat Noisette. Miam et remiam !

J’ai été sollicitée pour participer à une compétition de tennis par équipe. Je mentirais si je disais que je n’ai pas été flattée. En tout cas, mes bons résultats récents ne sont pas passés inaperçus dans mon club. La rencontre se compose de 3 simples hommes, d’un simple femmes et d’un double mixte. J’ai facilement gagné mon match (61 60) (mais ça a été une autre histoire dans le double).

Je me suis offert un nouveau téléphone. Bleu.

J’ai eu un nouveau numéro de Tennis Magazine. Et je ne sais toujours pas par quel biais je reçois cette publication depuis plusieurs mois et à laquelle je ne me suis pas abonnée !

J’ai regardé le match Allemagne – Mexique à la télé. Et puis aussi le match Brésil – Suisse.

Bonne fin de week end à tous. Et à bientôt pour un nouveau post.

# 22 – Potager

J’habite en ville, certes, mais je suis une fille de la campagne. A la base.

Il a donc été aisé pour moi de trouver un jardin potager pour illustrer le thème de la semaine. Au very premier degré.

C’était ma fête !

J’ai pour habitude de me faire un cadeau pour ma fête. Cette année je me suis offert un coffret YSL, histoire de rester dans l’univers du couturier, après avoir visité le musée à Paris il y quelques mois.

A vrai dire j’étais allée au corner YSL des Galeries Lafayette pour acheter un mascara, tout simplement. Et puis, le sourire et la force de persuasion de la vendeuse m’ont aiguillée vers un petit bonus !

C’est ainsi que j’ai découvert l’hydratant éclat instantané qui est une crème de jour doublée d’une base de maquillage. Et le démaquillant expert bi-phase doux qui permet d’enlever toute trace de mascara, même le plus tenace.

J’ai aimé ces 2 produits que j’ai terminés bien trop vite… Ces échantillons étaient évidemment trop petits à mon goût… mais m’ont collé de nouvelles envies pour mon vanity !