Les petits bonheurs # 67

La semaine se termine. Et me voici de retour avec une fournée de bons moments !

J’ai bu un vrai café au bureau, servi dans une vraie tasse, par une serveuse. Ca change du café en gobelet du distributeur automatique.

J’ai vu des fleurs dans l’usine. Une jolie marque de féminité dans un univers industriel.

Ma manager a apporté des viennoiseries, pour fêter l’achat de sa voiture. J’ai (enfin) eu mon contrat signé par le responsable logistique. Et j’ai été contactée par 2 cabinets de recrutement. Mon CV continue d’intéresser les employeurs !

J’ai porté mon nouveau slim gris dans lequel je me sens très à l’aise. J’ai mis mon joli rouge à lèvres Red Sunset. Oui, encore !

J’ai échangé quelques mots avec mon voisin africain. J’ai croisé Sébastien. J’ai passé une agréable soirée en terrasse avec Christelle et comme à chaque fois qu’on se voit on a beaucoup discuté et on s’est quitté aux alentours de minuit ! J’ai dîné chez Maman, sur la terrasse, pour la première fois cette année. J’ai pris un café avec Anne (et Pépino le chien) et un café frappé avec Muriel.

J’ai vu une Coccinelle rutilante et des planeurs très haut dans le ciel.

J’ai vu des cigognes. Ces oiseaux emblématiques sont de plus en plus nombreux dans la région.

J’ai mangé un délicieux cassoulet. J’ai aussi bu un Orangina, une boisson qui a un goût d’enfance et que j’avais (presque) oubliée.

J’ai vu mon ami Nicolas sur scène dans Le dîner de cons. Cette pièce est un éclat de rire du début à la fin et m’a donné la pêche bien après la représentation.

J’ai dégainé la crème solaire pour mon premier cours de tennis en extérieur, sur terre battue et par un temps estival.

J’ai regardé la Fed Cup à la télé. Bravo Kristina !

J’ai fait une sieste.

Bref, j’ai passé une bien agréable semaine. Et vous ?

Mes adresses gourmandes à Hambourg

58

Ma récente escapade à Hambourg a été l’occasion de faire quelques pauses gourmandes. Je vous dévoile aujourd’hui les adresses où j’ai profité de la douceur de vivre hambourgeoise.

Je commence par mon coup de coeur, à savoir Mutterland (Ernst-Merck-Strasse 9). Il s’agit d’un café-épicerie fine qui propose des délices salés et sucrés aux arômes d’antan. J’y ai pris mon petit-déjeûner, j’y ai fait une pause goûter aussi (photo ci-dessus). Cet endroit à la clientèle exclusivement allemande (cherchez l’intrus !) est très chaleureux. J’ai aimé la déco, les fleurs fraîches sur les tables, les magazines d’art de vivre à disposition. Le personnel est souriant et le service prévenant. Et la carte, la carte ! Des produits bio, des produits issus de l’agriculture locale. Chez Mutterland j’ai redécouvert le muesli (miam), j’ai savouré de la charcuterie de bon matin et j’ai côtoyé des commerçants attachés au terroir et aux produits authentiques.

J’ai également fait une pause agréable au Alex im Alsterpavillon (Jungfernstieg 54). C’est un adresse très courue, où l’on va autant pour voir que pour être vu ! Pour voir le jet d’eau du Binnenalster et profiter de la quiétude du lac à quelques mètres à peine de la terrasse bondée. Mon chocolat liégeois m’a été servi rapidement, avec le sourire, malgré la présence de très nombreux clients.

Autre endroit, autre ambiance au Cliff (Fahrdamm 13). Cet établissement est situé au bord de l’Aussenalster, dans un quartier chic. Il dispose d’une terrasse très agréable (vue sur le lac et ses bateaux de plaisance, sur de très belles demeures) où l’on croise des gens très propres sur eux, aux revenus visiblement élevés. Compte tenu des prix je n’ai commandé qu’un expresso, fort bon au demeurant. Je conseille donc cette adresse principalement pour le cadre et pour observer la bourgeoisie du coin. Après une promenade le long du lac c’est vraiment sympa d’y faire une halte.

Je m’étais promis de manger un hamburger à Hambourg ! Oui, des fois je suis un peu… puérile ! Pour ce faire je me suis arrêtée chez Mélange (Neuer Wall 31), au bord des canaux. Le personnel est très souriant, la clientèle faite principalement d’habitués et mon hamburger était bon, servi avec des frites et une salade généreuse. Mélange est bien situé pour une pause post shopping par exemple.

En plus des bars et restaurants on trouve aussi dans les rues de Hambourg des vendeurs ambulants qui proposent des glaces, des gaufres ou des saucisses. J’adore !

En résumé Hambourg dispose d’endroits sympas et pas trop chers où se sustenter tout en profitant d’un accueil et d’un cadre agréables.

1 printemps !

DSCN2254

Pile une semaine après un anniversaire remarquable, celui de ma grand-mère qui fêtait ses 90 ans, j’étais invitée à un autre anniversaire spécial, le 1er de la petite Elinéa, la fille de mon amie Sylvie.

J’aime l’idée que 89 années séparent ces deux enfants de juillet. J’aime les anniversaires d’été qui permettent de faire la fête en plein air, au jardin ou sur la terrasse.

Elinéa nous a offert un beau et bon goûter ensoleillé fait de cookies, de muffins, de salade de fruits et de discussions aussi. J’ai adoré voir la poulette ouvrir ses cadeaux et sourire quand la petite troupe d’invités a entonné une chanson en son honneur.

Ce moment a été parfait, une véritable parenthèse dans un été un peu pourri côté météo et laborieux côté pro.