Les tote bags de Caroline

En 2018, comme d’habitude, je n’ai que très peu fréquenté le marché de Noël.

Je n’aime pas beaucoup y aller pour diverses raisons (trop de monde, mêmes stands présents depuis des années, odeurs mélangées de nourriture, sans parler de l’attentat qui a frappé Strasbourg en décembre…).

Mais j’y ai quand même fait un saut parce que je voulais absolument voir Caroline (et ses jolies créations) qui y tenait un chalet pour la toute première fois.

Je vous ai déjà parlé de Caroline, une ex-collègue qui a réussi une belle reconversion professionnelle et qui est tapissière depuis quelques années maintenant. Je lui avais confié deux chaises héritées de ma grand-mère qu’elle a magnifiquement remises au goût du jour.

Au-delà de la remise en état et le relooking de fauteuils et de chaises, Caroline réalise aussi de jolis accessoires tels que des trousses et des coussins. Et pour Noël j’ai découvert ses tote bags à la mode alsacienne. Ils mettent à l’honneur et de manière moderne le fameux couple en costume traditionnel, notre magnifique cathédrale et l’incontournable bretzel. Les motifs sont déclinés en divers tissus, autant dire que le choix a été difficile parmi le grand nombre de combinaisons proposées !

J’ai finalement opté pour un modèle qui brille (ça ne se voit pas beaucoup sur la photo mais le tissu utilisé pour le couple d’alsaciens est pailleté) et un autre plus soft, façon liège. L’un a fait un cadeau d’anniversaire tout dernièrement et l’autre est un cadeau de moi à moi ! J’adore ce genre d’objets dont je connais la provenance et même la créatrice ! Et l’idée que les créations sont nées là, presque au coin de ma rue.

Je vous recommande vivement de faire un tour sur le site de Caroline. Vous verrez, elle fait vraiment de très jolies choses.

Les BO de Noël

Vous le savez, je ne suis pas très fan de Noël… Mais je me laisse tout de même toujours prendre au jeu, un peu.

Ainsi, le calendrier de l’Avent est un incontournable, et ce depuis ma plus tendre enfance. C’est ma grand-mère chérie qui me l’offrait quand j’étais enfant. Et puis, devenue adulte, j’ai continué de succomber au plaisir de déguster un chocolat chaque matin, avant d’aller au bureau. Régression assurée !

Et puis cette année, allez savoir pourquoi, j’ai eu envie de mettre un petit goût de Noël dans mes tenues. Je voulais quelque chose de discret, pas un pull, hein ! Et les BO se sont imposées. J’ai opté pour un modèle gourmand (of course!) et pour l’emblème du marché de Noël de Strasbourg, histoire de coller à ma ville. De toute manière le sapin est un incontournable !

Allez, il ne me reste plus qu’à déguster un vin chaud et une gaufre et j’aurai fait mon max pour accueillir l’esprit de Noël !

Mes soldes made in RG

Je n’avais pas fait de folies à la boutique du stade, en juin. J’avais juste craqué pour le magnet du tournoi (une tradition personnelle) et un tote bag. Pas de quoi fouetter un chat !

Alors j’ai décidé de me faire plaisir pendant les soldes, sur internet. A moindres frais, donc.

J’ai jeté mon dévolu sur une veste de survêt’ Adidas (what else?), celle que portaient les ramasseurs de balles lors du tournoi et dont la jolie couleur m’avait fait de l’oeil. J’adore le bleu, et celui-ci, associé à un joli rose et un peu de blanc cassé est vraiment très chouette, très féminin. In my opinion! Décicément, Adidas forever!

Pour accompagner mon tote bag, j’ai assorti le carnet « J’peux pas je suis à Roland ». Parce qu’on n’a jamais trop de jolis carnets !

Et puis, histoire de prolonger le bonheur d’avoir passé une belle journée aux Internationaux de France au moment de ma pausé thé, j’ai choisi ce mug aux couleurs du fameux court de terre battue.

Voilà quelques achats utiles (si, si !) qui ont vraiment du sens pour moi.

Les soldes ne sont pas forcément le prétexte pour dépenser de l’argent « bêtement ». Non mais !

Un bracelet ethnique et éthique

Je ne sais plus comment je suis arrivée sur le site de bijoux Amahlé… mais je sais que j’ai aimé ces créations made in Afrique du Sud au premier coup d’oeil.

La marque a été créée en 2015 par Chloé et Carole. La première était tombée amoureuse de l’Afrique quelques années auparavant, tandis que la seconde rêvait de devenir entrepreneuse. Leur goût commun pour le voyage, la mode et l’artisanat les ont rapprochées et a donné naissance à Amahlé (« Ceux qui sont beaux » en zoulou).

Les jeunes femmes ont rencontré et sélectionné des artisans sud-africains pour la confection de leurs bijoux qui sont autant d’invitations au voyage. Le design est réalisé à Paris (tout comme l’assemblage et les finitions) et le tissage des perles se fait au Kwazulu-Natal, dans le respect de la tradition.

J’ai choisi le bracelet fin Kuba jaune, turquoise et blanc, des couleurs estivales, histoire de joliment entrer dans la nouvelle saison.

J’aime l’idée que je porte un bijou qui a été fabriqué à l’autre bout de la terre, par des artisans qui, par le biais de leur travail et de leur collaboration avec Amahlé favorisent l’indépendance des femmes, la préservation des savoir-faire traditionnels et même la lutte contre le VIH et l’éducation.

Autrement dit mon nouveau bracelet est ethnique, éthique et joli. Pas mal, non ?

Nouvelle saison, nouvelles chaussures !

Qui dit changement de saison dit… envie de nouvelles chaussures ! C’est comme ça !

Ca avait été le cas cet automne et le même phénomène s’est produit à l’approche du printemps ! J’ai à nouveau craqué pour 2 paires de chaussures. Je les ai choisies confortables et stylées. Passion sneakers forever!

Ces modèles sont de réelles nouveautés pour moi. Ce sont mes premières New Balance et mes premières Karl Lagerfeld !

Le coup de foudre a été immédiat pour cette paire à la couleur champagne rosé qui va claquer au soleil ! J’adore ! Et puis ça faisait un moment que je tournais autour d’articles Karl Lagerfeld, tout en ne sachant pas si je craquerais pour un sac, un foulard ou des chaussures. Et puis finalement cette paire de Karl Ikonik a remporté la victoire, sans grande surprise en fait. Eh oui, je suis fan de chaussures, on ne se refait pas…!

Il ne manque que des températures un peu plus douces pour que je puisse arborer ces nouveautés et aborder le printemps du bon pied ! On y croit ?!

Bleu égyptien

Ca fait des années, oui, absolument, des années, que je rêve de m’offrir un sac Nat & Nin.

Ca fait bien longtemps que je suis fan des couleurs proposées par la marque, alliées à de jolis cuirs souples comme je les aime. Mais, parce qu’il y a un mais, voire deux, les modèles ne sont pas toujours à mon goût, loin s’en faut. Et puis il est assez rare que j’aie envie de lâcher 200 € et plus pour un sac…

Mais dernièrement, quand j’ai vu Macy, je n’ai pas pu m’empêcher de lui tourner autour, de le toucher et puis… je l’ai reposé sur son étagère… Le modèle me plaisait mais le magasin ne proposait que 2 coloris, le noir et le safran… Le coup de foudre a bien failli tourner court…!

Mais c’était compter sans la motivation de celle qui n’avait plus que Macy en tête ! Alors j’ai écumé les sites de vente pour finalement tomber sur ce magnifique bleu égyptien, très lumineux et moderne. Bien plus que le noir ou le jaune ! Et puis Sarenza faisait une réduction à l’occasion d’Octobre Rose ce qui a ramené le prix de mon nouveau compagnon à 159 € ! Impossible de ne pas dégainer ma carte bleue dans ces conditions !

Voilà comment je mets du bleu dans mon automne, histoire d’apporter de la lumière dans les journées au ciel plombé auxquelles on a droit ces derniers temps.

Moi j’dis qu’il y a toujours un moyen de garder un petit soleil dans son coeur et dans sa tête ! Et parfois ça passe tout simplement par un bel accessoire. Eh oui !

Argent et bronze pour l’automne

Qui dit nouvelle saison dit nouvelles chaussures, non ? Si !

Cette année je fais dans la bottine d’automne qui brille parce qu’il faut mettre de la lumière dans les jours gris ou pluvieux qui ne manqueront pas d’arriver.

Pour les jours secs j’ai choisi cette jolie paire de Yellow Mellow rehaussée de fil d’argent et trouvée à Paris lors de ma récente escapade dans notre belle capitale où commençait à régner une ambiance automnale bien inspirante. J’aime porter ces bottines avec un slim mais je pense qu’elles seront parfaites aussi avec une jupe en jean.

Et puis les jours de pluie je vais dégainer cette paire de bottes Aigle (les premières de ma vie !) à la belle couleur bronze. Je dois avouer que j’ai été influencée par Deedee dans ce choix, elle qui avait fait la promo de ce modèle dans la campagne de la marque il y a peu. J’aime l’allure urbaine de cette paire qu’il me tarde d’inaugurer. Autrement dit j’attends la pluie de pied ferme !

Me voilà donc parée pour aborder les frimas et l’humidité de l’automne avec le sourire et en toute sérénité !