Pour une rentrée Bleus

L’idée m’a semblé évidente quand j’ai vu ce cartable mais j’avoue que je n’y avais pas pensé !

Je suis curieuse de voir dans quelques semaines lequel des Bleus remportera les suffrages des écoliers. Car j’imagine qu’on peut trouver d’autres numéros de l’équipe de France.

Vous pariez sur qui, vous ?

A foison

Coupe du monde de foot oblige, les drapeaux bleu-blanc-rouge fleurissent un peu partout. Sur les voitures, aux balcons, aux frontons, etc…

Reste à savoir s’ils seront encore flottants et fringants le 14 juillet ou s’ils seront en berne dès ce soir, après la 1/2 finale contre la Belgique !

L’art entre en gare

Le musée d’art moderne et contemporain de Strasbourg fête ses 20 ans cette année.

Pour cet anniversaire, Little by little, une oeuvre du duo américain Faile (Patrick McNeil et Patrick Miller), a investi la verrière de la gare.

Il s’agit d’un collage panoramique qui mêle des plans larges et des détails, des mots et des images, dans un immense travelling. Car l’oeuvre est inspirée du cinéma, de tous les genres du cinéma.

Du rose et du bleu

La beauté des magnolias en fleur m’émerveille, année après année.

Le millésime 2018 est un très bon cru auquel j’ai goûté il y a quelques jours, sous un magnifique ciel bleu, alors que le fond de l’air était encore un peu frais.

Je crois qu’on peut dire que le printemps est (enfin) arrivé.

Stop aux violences

J’ai envie de croire que la société change. Qu’elle va vers moins de violence. Moins de violence envers les femmes, certes, mais pas seulement.

Une victime est une victime, quel que soit son sexe, sa couleur de peau, son mode de vie, sa nationalité, sa religion, etc…

Une certaine prise de conscience semble gagner du terrain alors faisons en sorte qu’elle perdure et se concrétise dans notre vie de tous les jours.

Débordement

Ce mois de janvier est placé sous le signe de l’eau.

Pluie, neige fondante, tout cela a fait monter le niveau de l’Ill, élargissant le terrain de jeux des canards.

Les promeneurs et les joggeurs, quant à eux, ont dû changer leurs habitudes !

Blanc comme neige ?

Ok, on est en hiver, et en cette saison le blanc est synonyme de neige. Mais c’est d’une banalité !

Le blanc c’est aussi la couleur de l’argent passé à la machine des paradis fiscaux.

Ou la propreté d’un vêtement qui a profité d’un nettoyage à sec.

Cette pub m’a fait sourire. Je la trouve impertinente et c’est plutôt rare que le pressing prête à sourire, non ?