Les petits bonheurs # 183

J’ai trouvé cette semaine mollassonne. Et puis j’ai pensé au billet du dimanche soir et il s’avère que les petits bonheurs ont bel et bien été de la partie ces derniers jours. D’où l’intérêt de cette rubrique (qui fait du bien).

J’ai vu Muriel à deux reprises. Une fois sur une terrasse ensoleillée et pas bondée, autour d’un verre. Et une autre fois sur le court où on a pas mal échangé.

J’ai vu Clément qui est toujours aussi charmant. J’ai aussi vu Manuel de loin. Et puis j’ai vu Franck Pelux au centre ville. Mais si, vous savez ce cuisinier qui a participé à Top Chef. Il a été étoilé dans un célèbre restaurant strasbourgeois en 2018 et en 2019. Vous voyez ?

J’ai vu des cigognes dans les champs.

J’ai savouré un pain perdu aussi bon que beau. Au caramel au beurre salé, accompagné de fraises, de framboises et d’éclats de noisettes. Miam ! Et au passage j’ai rencontré JP et Virginie. Le clan des gourmands nous sommes !

Je me suis promenée dans Strasbourg, le nez au vent et l’appareil photo à la main. Mes pas m’ont menée sur le campus de la fac que je n’ai quasiment pas reconnu. J’ai adoré redécouvrir cet endroit que j’ai fréquenté dans ma jeunesse.

J’ai refait un gâteau au citron en vue d’une soirée la semaine prochaine.

J’ai répondu à une offre d’emploi.

J’ai « resigné » pour 10 leçons avec Stéphane, le meilleur coach de la terre.

Pas mal du tout cette semaine finalement. Il suffisait simplement de prendre le temps de laisser les choses se faire, sans se précipiter, sans forcer le destin. Profiter de la vie quoi !