Bredele salés au comté et aux noix

Noël approche, en Alsace on s’affaire en cuisine ! Pour changer des bredele sucrés j’ai opté pour une recette qui pourra agrémenter les apéros des fêtes de fin d’année.

Pour la pâte il faut : 180 g de farine, 110 g de beurre, 1/2 cuillère à café de sel, 50 g de poudre de noix, 150 g de comté rapé et haché, 1 jaune d’oeuf, 20 g d’huile de noix + 1 oeuf battu en omelette, cerneaux de noix pour la dorure et la finition

La marche à suivre :

– mélange la farine, la poudre de noix et le sel.

– sabler avec le beurre tempéré coupé en petits morceaux..

– ajoutez le comté, l’huile de noix et le jaune d’oeuf.

– mélanger de manière à former une boule homogène mais sans trop pétrir la pâte puis l’aplatir légèrement et l’emballer dans du film alimentaire et la laisser reposer au frais pendant une heure.

– étalez la pâte au rouleau sur une épaisseur de 2 mm environ.

– découper des formes à l’emporte-pièce.

– placer les formes sur des plaques de cuisson recouvertes de papier sulfurisé et appliquer la dorure au pinceau.

– déposer un cerneau de noix sur chaque biscuit.

– enfourner pour 20 minutes de cuisson à 160°C.

– laisser refroidir sur une grille et stocker les bredele dans une boîte métallique.

Il ne reste plus qu’à résister jusqu’au 24 décembre pour déguster ces douceurs et ça, eh bien c’est le plus difficile !

Brownie aux cacahuètes et aux pépites de chocolat

En ce moment j’aime les gâteaux sucrés – salés. Après le gâteau aux épices le mois dernier, voici la gourmandise que j’ai choisie pour réchauffer mes pauses gourmandes en novembre.

Pour 1 brownie il faut : 150 g de farine, 1/4 de cuillère à café de bicarbonate de soude, 120 g de beurre salé , 250 g de cassonade, 2 gros oeufs, 1 cuillère à café d’extrait de vanille, 80 g de cacahuètes salées et grillées divisées en deux, 90 g de pépites de chocolat noir.

La marche à suivre :

– préchauffer le four à 180°.

– beurrer et fariner un moule carré de 20 cm de côté.

– dans un saladier, mélanger la farine et le bicarbonate de soude.

– dans une casserole, faire fondre le beurre à feu doux.

– retirer du feu, ajouter la cassonade et fouetter jusqu’à ce que le mélange soit lisse.

– laisser refroidir 5 min puis incorporer les oeufs et l’extrait de vanille sans cesser de fouetter.

– ajouter la farine en remuant, puis la moitié des cacahuètes et la moitié des pépites de chocolat.

– verser la préparation dans le moule et éparpiller sur le dessus le reste de cacahuètes et de pépites de chocolat.

– enfourner 45 min, jusqu’à ce que le gâteau soit doré.

– enfoncer une lame de couteau au centre ; si elle ressort sèche le gâteau est cuit.

– laisser refroidir le gâteau dans le moule puis le découper en carrés.

Je vous recommande ce gâteau que j’aime déguster au goûter, autant le matin que l’après-midi, accompagné d’un thé vert au jasmin par exemple.

Gâteau aux épices

Pour accompagner l’atmosphère automnale j’ai testé une recette aux notes épicées, histoire d’entrer en douceur dans la saison froide.

Pour 8 à 12 personnes il faut : 300 g de farine, 100 g de cassonade, 1 cuillère à soupe de levure chimique, 60 g de beurre salé coupé en morceaux, 125 ml de lait, 1 gros oeuf légèrement battu, 90 g de raisins secs. Pour la garniture il faut : 50 g de cassonade, 1 cuillère à café de cannelle moulue, 1 cuillère à café de quatre-épices, 1 cuillère à café de gingembre moulu, 3 cuillères à soupe de beurre fondu.

La marche à suivre :

– préchauffer le four à 190°.

– beurrer et fariner légèrement un moule carré de 23 cm de côté.

– assembler la farine, la cassonade et la levure dans un grand saladier.

– à l’aide d’un batteur électrique, incorporer les morceaux de beurre jusqu’à ce que le mélange ait la consistance du gros sable.

– ajouter en remuant le lait et l’oeuf, puis les raisins secs. La pâte doit être collante et épaisse.

– verser la pâte dans le moule et lisser la surface.

– préparer la garniture.

– mélanger la cassonade, la cannelle, le quatre-épices et le gingembre dans un petit bol.

– en saupoudrer le gâteau, puis napper celui-ci de beurre fondu.

– enfourner pour 30 à 40 minutes de cuisson.

– enfoncer une lame de couteau au centre pour vérifier que le gâteau est cuit : elle doit ressortir propre.

– attendre 10 minutes puis démouler le gâteau et le servir tout de suite ou plus tard à température ambiante.

Ce gâteau va agrémenter mes pauses de la semaine, chez moi ou au bureau. Miam !

Tarte poire amandine rapide

C’est la rentrée (enfin… pas pour moi. Je suis enfin en vacances !) mais on ne se laisse pas abattre, au contraire, et on s’offre une douceur.

Pour 6 à 8 personnes il faut : 1 pâte brisée, 50 g de beurre, 80 g de sucre, 2 oeufs, 50 g de crème liquide, 1 boîte de poires au sirop, 100 g de poudre d’amandes.

La marche à suivre :

– préchauffer le four à 180°.

– étaler la pâte dans un moule à tarte et la piquer avec une fourchette.

– dans le bol d’un robot, fouetter le beurre mou avec le sucre puis ajouter la crème, les oeufs et la poudre d’amandes.

– bien mélanger et verser la préparation sur le fond de tarte.

– égoutter les poires et les répartir sur la crème d’amandes.

– enfourner 30-35 min.

– servir tiède ou froid.

J’adore l’association poires – amandes et d’ailleurs je vous avais déjà proposé une recette ressemblante en… 2015 ! Comme quoi, femme ne varie pas autant que ça !

Madeleines au chèvre et à l’avocat

Aujourd’hui je vous propose une recette salée. Une fois n’est pas coutume. Et parce que j’adore l’avocat et parce qu’on ne peut pas se nourrir que de desserts… !

Pour 16 madeleines il faut : 2 oeufs, 80 g de farine, 1/2 sachet de levure chimique, 5 cuillères à soupe d’huile de tournesol, 15 g de gruyère râpé, 80 g de crottin de Chavignol frais, 1/2 avocat, sel, poivre.

La marche à suivre :

– préchauffer le four à 270° (thermostat 9).

– casser les oeufs en séparant les blancs des jaunes.

– dans un saladier, mélanger la farine et la levure avec les jaunes d’oeufs à l’aide d’une cuillère en bois.

– fouetter légèrement les blancs d’oeufs avec une fourchette, sans les monter puis les incorporer à l’ensemble.

– verser l’huile et mélanger vivement à l’aide d’un fouet.

– ajouter le gruyère puis mélanger.

– saler et poivrer.

– ajouter le crottin de Chavignol et la chair de l’avocat écrasés avec une fourchette et mélanger.

– verser une cuillère à soupe de pâte dans chaque alvéole du moule à madeleines préalablement beurré et fariné si nécessaire.

– mettre les madeleines au milieu du four à 270° pendant 4 minutes puis baisser la température à 210° (thermostat 7) et laisser cuire pendant encore 6 minutes.

– démouler aussitôt.

Et voilà, y a plus qu’à se régaler !

Petits pots de chocolat au citron (ou à l’orange) et biscuits

Voici enfin la recette que j’avais sélectionnée pour le mois de juillet mais que je n’ai réalisée que dimanche, soit après la canicule. Car non, je ne me lance pas en cuisine quand il fait plus de 30° dans mon appartement…!

Pour 6 petits pots il faut : 300 g de chocolat noir, 3 biscuits de type shortbread, 30 g d’écorce de citron (ou d’orange) confites, 20 cl de lait, 2 oeufs, 5 cl de crème liquide entière fleurette , 2 cuillères à soupe de sucre semoule.

La marche à suivre :

– tailler l’écorce de citron (ou d’orange) en petits morceaux.

– concasser les biscuits.

– clarifier les oeufs, conserver les jaunes et les blancs.

– dans une casserole, mettre le chocolat en morceaux, le lait, le sucre et la crème et faire fondre au bain-marie.

– hors du feu, incorporer les jaunes d’oeufs et laisser refroidir.

– battre les blancs d’oeufs en neige ferme jusqu’à ce qu’ils tiennent aux branches du fouet et les incorporer délicatement au contenu de la casserole.

– au fond de 6 petits pots, répartir les biscuits concassés et l’écorce de citron (ou d’orange).

– verser le contenu de la casserole, couvrir de film alimentaire et placer au frigo pendant 24 heures.

Voilà une recette très simple à réaliser, sans cuisson (hormis le bain-marie hein !) et idéale pour un goûter ou un dessert frais et ultra gourmand !

Crème à la mangue

Aujourd’hui je vous propose la recette dont je vous ai parlé dimanche, idéale pour les jours de fortes chaleurs et qui se savoure froide, juste sortie du frigo.

Pour 4 personnes il faut : 160 g de mascarpone, 1 yaourt nature, 10 cl de crème fleurette bien froide (placée 15 minutes au congélateur), 2 mangues mûres à point, 1 citron vert, 2 sachets de sucre vanillé, 2 cuillères à soupe de sucre semoule (ou de sucre glace).

La marche à suivre :

– peler et dénoyauter les mangues, couper la chair en dés.

– presser le citron et filtrer le jus.

– mixer les dés de mangue avec le jus de citron et le sucre vanillé de façon à obtenir un coulis homogène. Verser dans un bol et réserver au frais.

– fouetter le mascarpone dans un saladier très froid avec le yaourt nature et le sucre semoule (ou le sucre glace).

– monter la crème fleurette en chantilly et l’incorporer au mélange au mascarpone, en soulevant la préparation de bas en haut de façon à bien aérer la crème.

– répartir le coulis de mangue et la crème au mascarpone dans 4 verres ou 4 coupes, en alternant les couches de coulis et les couches de crème.

– placer au frigo pendant 30 minutes et servir bien frais.

Je trouve ce dessert parfait pour les jours de canicule. Pile poil pour aujourd’hui quoi !