Pour mon anniversaire, 6 mois plus tard !

Le mois d’août a démarré ; il était temps que je fête mon anniversaire, moi qui suis née en… janvier !

Je n’avais pas le coeur à la fête en début d’année. Je venais d’être licenciée et mon objectif était de trouver du travail. Mais je m’étais promis de marquer le coup une fois que j’aurais décroché un contrat et après ma période d’essai. Et voilà, c’est chose faite ! Alors place à la fête des papilles !

Comme d’habitude depuis quelques années, j’ai réservé une table dans un restaurant étoilé. Quand on ne veut pas être déçu il faut miser sur des valeurs sûres ! Cette fois j’ai choisi une adresse à la campagne, dans les vignes, pour changer des restaurants à Strasbourg.

Après un accueil simple et souriant mon invitée et moi avons rejoint notre table, où on était confortablement installé sur une banquette garnie de coussins moelleux. Bon début !

En apéritif on a choisi le cocktail maison, le Clara, du crémant à la crème de griotte. Tout en le sirotant on s’est plongé dans la carte. Le choix n’a pas été facile. Tout était très alléchant. Pour les grandes occasions, je privilégie en général la carte aux menus pour encore plus de plaisir (et d’embarras au moment du choix !).

Pour démarrer notre festin on a choisi le cannelloni de foie gras de canard d’Alsace. Il était accompagné de gelée d’abricot, de tuiles aux amandes et de chutney à l’abricot. Un pur délice. Je n’avais jamais goûté l’association foie gras – abricot mais c’est une idée à retenir ! C’est fameux !

Pour poursuivre j’ai commandé les langoustines grillées à la plancha accompagnées de vermicelles de soja aux légumes et aux herbes et d’un bouillon de carapaces présenté dans une… théière ! J’adore l’idée !

Mon invitée a opté pour le filet de boeuf d’élevage français dont la cuisson était parfaite. La viande était accompagnée de beignets d’oignons en tempura verte, de petits légumes de saison et d’un mousseux de pommes de terre à l’ail. L’assiette était très joliment présentée, très appétissante.

Le restaurant propose des vins au verre et sur les conseils du sommelier j’ai savouré un délicieux Meursault et mon invitée a siroté un Lalande-de-Pomerol. Ces vins étaient par-faits !

Pour la touche sucrée j’ai choisi un dessert au chocolat, bien sûr ! Le saotoubo est un fondant tiède aux chocolats grands crus Caraïbes et Manjari parfumé à la fève de Tonka accompagné d’abricots à la verveine et de sorbet à la pêche.

Mon invitée s’est quant à elle régalée d’un millefeuille de framboises et cerises servi avec une mousse glacée au citron vert.

Le cadre calme, au décor à la fois traditionnel et moderne était parfait pour profiter d’un délicieux repas hors du temps et bien loin du quotidien. Comme d’habitude dans les restaurants étoilés le service était présent et attentionné mais pas pressant. Ce moment a été très agréable, j’ai savouré chaque instant, chaque bouchée, chaque gorgée et je m’en délecte encore.

Je vous recommande donc vivement Le Cerf à Marlenheim. Vous ne serez pas déçus, c’est certain. Le restaurant dispose aussi d’une terrasse qui m’a l’air bien agréable pour une parenthèse en extérieur.

Aussi bons que beaux

La fin du Ramadan est synonyme de gourmandise.

Cette année encore, à l’occasion de l’Aïd el Fitr, Farid m’a offert de beaux et délicieux gâteaux faits maison. J’adore ceux à la fleur d’oranger, aux figues et… tous les autres !

Je me suis maîtrisée pour ne pas les engloutir en une seule fois et plutôt les savourer, un à un, lentement. Ils sont parfaits accompagnés d’un thé à la menthe.

Ces pauses gourmandes sont de purs moments de bonheur gustatif et une preuve de l’amitié qui me lie à Farid aussi. Et ça, c’est beau !

So British!

J’aime les ambiances qui me rappellent Londres et ses pubs. Mais dernièrement c’est un café anglais qui m’a charmée.

Le Claridge’s Café est un endroit élégant et cosy où l’on peut boire une bière au bar ou prendre un expresso confortablement installé sur de jolies banquettes en tweed ou en terrasse. Et puis on peut aussi y déjeuner ou s’y arrêter pour une pause sucrée.

Le service est parfait, tout en sourire et en gentillesse. La carte n’est pas à rallonge, ce qui garantit la fraîcheur des produits. Pour ma découverte de l’endroit j’avais choisi une salade. Elle était copieuse, bien présentée et équilibrée en goûts. J’ai terminé mon repas par un excellent café et c’est à souligner parce que ça n’est pas aussi facile à trouver qu’on pourrait le penser.

Je vous recommande cette nouvelle adresse gourmande située au 1 rue de Berne. Moi je pense y retourner bientôt pour savourer une pâtisserie sous les portraits de Churchill et de la reine !

Un bon viet

Il y a quelques temps déjà j’avais repéré la décoration de la façade de ce restaurant niché au fond d’une place. Et dernièrement j’ai enfin poussé les portes de ce lieu coloré et accueillant.

Pour mon dîner j’ai opté pour le burger viet, un burger de boeuf accompagné de frites de patates douces. J’ai adoré ce plat riche en goût et copieux juste comme il faut pour… pouvoir enchaîner sur un dessert ! J’ai choisi le cheesecake, pas vraiment typique mais vraiment bon !

Mes amis ont quant à eux commandé des bo bun qui avaient l’air délicieux aussi. D’ailleurs les assiettes vides en fin de repas étaient là pour prouver que c’était bon !

Le restaurant propose la bière Saigon, un breuvage vietnamien qui a eu mes faveurs. A la carte se trouvent également des bières artisanales de la maison Matten. Et côté plats on a le choix entre les ravioles, les calamars et bien d’autres propositions vietnamiennes très alléchantes !

Outre les saveurs j’ai apprécié l’ambiance et la décoration aux couleurs chaudes de ce restaurant, ainsi que le service discret mais efficace.

J’ai maintenant l’intention d’y retourner pour tester la partie salon de thé (de 15:30 à 18:30) et pourquoi pas sur la terrasse (si le printemps décide enfin de se montrer…).

En tout cas quelque chose me dit que je ne vais pas tarder à retourner au 7 place des Meuniers, à Strasbourg bien sûr !

Sans lactose, certes, mais gourmandes !

Je ne suis pas intolérante au lactose, non, mais je suis gourmande et curieuse, ça oui !

Dorénavant, pour tous les gourmands (intolérants au lactose ou pas !) il existe Gat’Ô qui propose des pâtisseries, des confiseries et des chocolats sans lactose. La maison revisite les grands classiques de la pâtisserie française : tartelettes au citron, Opéra, macarons, éclairs, choux à la crème, etc…

Pour ma découverte j’ai choisi le Best Ôf, un sablé croquant surmonté d’une mousse à la vanille Bourbon et au caramel coulant. Un pur bonheur gustatif ! Les saveurs et la consistance de cette douceur sont parfaites et le sucre se fait discret. Top !

Les beaux produits sont vendus dans une boutique élégante à la décoration épurée où les pâtisseries sont mises en valeur, à la hauteur de leur qualité.

Après la boutique des délices sans gluten, je vous conseille de tester cette nouvelle adresse qui fait elle aussi saliver bien qu’elle soit une « sans » !

Rendez-vous au 55 avenue des Vosges à Strasbourg (et à 2 pas de chez moi !) pour un moment de plaisir gourmand !

Champagne !

dscn4309

Entre les fêtes de fin d’année et les anniversaires du mois de janvier, les occasions de boire du champagne n’ont pas manqué dernièrement ! Et ça tombe bien, j’adore ça, le champagne !

Au fil du temps j’ai affiné mes goûts en la matière et j’ai établi ma sélection de ce doux breuvage.

Il y a quelques jours, avec de bien belles personnes, j’ai savouré le Brut de Maxim’s, un grand classique qui a parfaitement accompagné la galette des rois. Miam et remiam !

Le Brut Laurent-Perrier est le champagne que j’ai découvert le plus tardivement, mais pour mon plus grand plaisir ! J’aime ses fines bulles à l’apéritif.

Le Brut Piper-Heidsieck, un grand classique également, pétille plus que le Laurent-Perrier et j’aime sa note subtile de citron.

Boire du champagne c’est profiter au maximum de l’instant présent (in my opinion!) alors ne l’oubliez pas et surtout, comme moi, partagez-le avec ceux que vous aimez ! A la vôtre !

Des gourmandises sans gluten

dscn4205

Je ne suis pas intolérante au gluten et encore moins allergique à cette protéine. Mais je suis curieuse. Et gourmande ! (Ca vous commencez à le savoir !)

L’autre jour, au gré d’une flânerie, je suis passée devant une nouvelle boulangerie, L’Eden. Il s’agit en réalité d’une boulangerie – pâtisserie – salon de thé. Tous les produits vendus ici sont exempts de gluten. Et puis tout est végétarien et sans gélatine. Et si vous demandez un café au lait on vous proposera du lait d’amande ou de riz.

Lors de mon premier passage j’ai craqué pour des financiers (amandes et chocolat) et je n’ai pas été déçue, ils étaient dé-li-cieux.

Et puis je suis retournée 15 place du Temple Neuf (Strasbourg) quelques jours plus tard, pour une pause thé. J’ai accompagné ma boisson d’un muffin aux pépites de chocolat. Miam !

Si vous êtes plutôt salé, pas de problème, vous trouverez également votre bonheur ici. La maison propose des sandwichs, des quiches, des pizzas, des soupes, etc…

L’accueil est souriant, l’endroit est chaleureux, la déco est très actuelle. Bref, on se sent bien au paradis !