# 25 – Plume

Voilà à quoi ce thème m’a immédiatement fait penser, à une boucle d’oreilles que j’ai dans ma boite à bijoux !

Une fois de plus j’ai cédé à la facilité, je le reconnais, mais je suis plutôt contente de parfois profiter de ce qui traîne dans mes tiroirs pour m’épargner quelques efforts.

Faut bien que mon bric-à-brac de fille serve à quelque chose de temps en temps !

Un bracelet ethnique et éthique

Je ne sais plus comment je suis arrivée sur le site de bijoux Amahlé… mais je sais que j’ai aimé ces créations made in Afrique du Sud au premier coup d’oeil.

La marque a été créée en 2015 par Chloé et Carole. La première était tombée amoureuse de l’Afrique quelques années auparavant, tandis que la seconde rêvait de devenir entrepreneuse. Leur goût commun pour le voyage, la mode et l’artisanat les ont rapprochées et a donné naissance à Amahlé (« Ceux qui sont beaux » en zoulou).

Les jeunes femmes ont rencontré et sélectionné des artisans sud-africains pour la confection de leurs bijoux qui sont autant d’invitations au voyage. Le design est réalisé à Paris (tout comme l’assemblage et les finitions) et le tissage des perles se fait au Kwazulu-Natal, dans le respect de la tradition.

J’ai choisi le bracelet fin Kuba jaune, turquoise et blanc, des couleurs estivales, histoire de joliment entrer dans la nouvelle saison.

J’aime l’idée que je porte un bijou qui a été fabriqué à l’autre bout de la terre, par des artisans qui, par le biais de leur travail et de leur collaboration avec Amahlé favorisent l’indépendance des femmes, la préservation des savoir-faire traditionnels et même la lutte contre le VIH et l’éducation.

Autrement dit mon nouveau bracelet est ethnique, éthique et joli. Pas mal, non ?

Merci Deedee !

DSCN3046

A l’occasion de la sortie de Quatre, la nouvelle eau de parfum de Boucheron, Deedee avait organisé un très chouette concours sur son blog.

Il y a quelques jours j’ai appris que j’étais l’heureuse gagnante d’un flacon de ce jus qui s’est rapidement retrouvé dans ma boîte aux lettres, pour mon plus grand plaisir.

J’avoue que je ne connaissais pas l’univers de Boucheron mais ce cadeau m’a ouvert les yeux sur la très belle collection de bijoux Quatre qui allie des textures et des ors différents dans des créations très contemporaines et graphiques. Ces codes se retrouvent dans le flacon et plus particulièrement son bouchon qui reproduit la bague mythique du joaillier.

Côté fragrance Quatre est présenté comme une eau de parfum florale (jasmin), fruitée (orange amère) et boisée qui fait la synthèse de la modernité et de l’héritage de la maison Boucheron.

Quatre est féminine, élégante et jeune et tient presque toute la journée ! Je crois qu’elle va devenir mon empreinte olfactive des prochains mois !

Merci Deedee pour cette très belle découverte !

Onyx

DSCN2297

Ca yest, le 4è bracelet Fidji est arrivé ! J’ai craqué pour ce modèle argent et onyx, une variété d’agate.

J’aime beaucoup cette pierre opaque noire et j’associe très souvent ce bracelet avec l’un de ceux que j’avais déjà dans ma boîte à bijoux. Je trouve qu’il accessoirise parfaitement une tenue chic ou décontractée. En fait ce bracelet est une sorte de tout terrain !

Less is more côté maquillage ? Eh bien côté bijoux la simplicité et la légèreté c’est pas mal non plus !

En braille

DSCN2136

Au gré de mes clics sur internet je suis tombée sur braijewellery.com, un site de vente de bijoux simples et néanmoins originaux.

Claire Naa, la créatrice, propose des bijoux personnalisables en braille. Parmi les pampilles, tours de cou, bracelets, sautoirs et bagues j’ai craqué pour ce lien avec un charm à mon initiale.

J’ai été touchée par l’approche design de Braï Jewellery qui vise à sensibiliser l’acheteur à l’écriture en braille et, par extension, aux personnes aveugles et malvoyantes.

Et puis la démarche de Claire Naa s’inscrit dans un engagement solidaire puisque 3 € par bijou vendu sont reversés à l’association Valentin Haüy. Ou comment allier l’utile à l’agréable.

Le Tourbillon*

DSCN1661

Il y a peu j’ai découvert les créations de Caroline Najman qui a lancé sa première ligne de bijoux en 2006. J’ai littéralement craqué pour ses bracelets fins et délicats au point de m’en offrir 3 (oui, rien que ça !) en très peu de temps.

J’ai d’abord jeté mon dévolu sur le modèle Fidji orné d’une chrysopase, une pierre de couleur vert tendre que je trouve très délicate. Et puis j’ai profité d’une bonne affaire sur vente-privée.com pour étoffer ma boîte à bijoux avec le modèle Pastille, un bracelet sobre, tout en argent. Et pour poursuivre j’ai ajouté un autre modèle Fidji à mon poignet. Celui-ci est orné d’une jolie pierre gris-vert (je ne sais pas de quelle pierre il s’agit…) qui renvoie de très jolis reflets quand elle est exposée aux rayons du soleil.

J’aime porter ces petites merveilles séparément ou en accumulation. Et je me laisserais bien tenter par un 4è exemplaire !

* avez-vous trouvé à quoi ce titre fait allusion ?