Au musée YSL (2018)

Que mes escapades parisiennes me manquent…

Aujourd’hui je reviens sur un beau moment passé au musée Yves Saint Laurent où j’ai admiré les créations du couturier, dans un cadre magnifique, en plein Paris.

J’avais adoré déambuler parmi les modèles exposés bien sûr mais j’avais également beaucoup apprécié la visite du studio, véritable lieu de travail du maître. Grands miroirs, croquis, échantillons de tissus, bureau, etc… tout ici plonge le visiteur dans l’univers d’Yves Saint Laurent qu’on imagine sans peine évoluer dans ce lieu.

3 ans ont passé depuis cette visite, une éternité par les temps qui courent…

Paris photo, 2è partie

DSCN3730

Voici enfin le 2è volet photo de mon escapade parisienne du mois dernier.

En sortant de l’exposition consacrée au travail de Bettina Rheims j’ai rejoint la Galerie Cinéma pour y découvrir les créations d’une autre femme, à savoir Kate Barry. Pour la petite histoire, cette photographe est la fille de Jane Birkin et John Barry. Elle s’est suicidée en 2013.

Photographies est une exposition en forme d’hommage et s’articule autour de 3 séries d’images. Wild Grass est une série photographique consacrée à la nature morte, une nature dans laquelle l’humain est très présent. Les couleurs extrêmement douces et les mises en scène mélancoliques m’ont beaucoup touchée. Les gueules de Rungis est une galerie de portraits de travailleurs dont les couleurs vives et le cadre majoritairement blanc et froid accrochent l’oeil. Et puis, la série Actrices, en noir et blanc présente des portraits de femmes, dont ceux des soeurs célèbres de la photographe, Charlotte Gainsbourg et Lou Doillon. Cette série est un peu une histoire de famille, mais pas uniquement. On y retrouve aussi Isabelle Huppert, Béatrice Dalle, Mélanie Laurent et bien d’autres dans des décors dépouillés et des mises en scène originales et surprenantes.

J’ai aimé cette parenthèse poétique, pleine de délicatesse et de sensibilité. De quoi voir la vie du côté de la douceur et de la beauté.