Mes adresses gourmandes à Nancy

Vous le savez, j’ai passé Noël à Nancy. Ce séjour m’a donné l’occasion de profiter de quelques adresses gourmandes dont je vous parle enfin.

Angeluzzo a été le premier restaurant dans lequel je me suis réfugiée alors qu’il pleuvait dehors. Il s’agit d’un restaurant italien au cadre chaleureux et convivial. La carte composée de salades, de pizzas et de viande est alléchante et comme souvent j’avais envie de plusieurs plats. Mais, petite faim oblige, j’ai opté pour une salade César, offrant un rapport qualité/prix tout à fait intéressant. J’ai apprécié l’accueil et la gentillesse du personnel (qui avait mis de côté mon parapluie que j’avais oublié sous la table) et l’ambiance animée du lieu (45 rue Saint Dizier).

Pour une pause place Stanislas, je vous recommande le Grand Café Foy. J’y ai siroté une bière et englouti une planchette de charcuterie, confortablement installée dans un fauteuil ultra moelleux et entourée de Nancéiens. J’adore fréquenter les endroits où je côtoie des habitués ou des gens du cru. Eh bien là j’ai été servie ! On vient ici pour voir et être vu, tout en profitant de l’ambiance offerte par la place emblématique de la ville. J’ai adoré cet endroit et notamment sa déco ponctuée de miroirs.

En arrivant à Nancy, le repas du réveillon du 24 décembre restait à organiser et c’est tout naturellement au marché couvert que j’ai décidé de faire mes emplettes. Il regorgeait de denrées locales ou plus exotiques et la frénésie des acheteurs, à quelques heures du dîner, avait de quoi me plonger directement dans l’ambiance des fêtes. Le marché regroupe une cinquantaine de commerçants et une dizaine de maraîchers et offre un véritable festival de couleurs et de saveurs. D’Alsace j’avais apporté du foie gras il me restait donc à m’occuper de l’apéro et du plat. Pour la mise en bouche j’ai opté pour des tomates séchées et des poulpes (un pur délice !) vendus par une maison italienne (dont j’ai oublié le nom mais que je saurais retrouver !). Pour le plat j’ai choisi de la langouste de la maison Schaller pour la facilité (pas de cuisson). J’ai également acheté un délicieux pain aux châtaignes de la boulangerie Miller. En fait, j’ai passé beaucoup plus de temps à flâner dans la halle qu’à faire mes achats. Tout était si beau, si joliment présenté et si délicieux pour les yeux (place Henri Mengin ou rue Saint Dizier).

J’ai pris le dessert chez Recouvreur, une adresse qui m’avait été conseillée par mon amie Virginie. J’ai choisi la Transparence framboise vanille, une mousse framboise accompagné d’un coulis de framboise et d’une crème légère vanille. Ce dessert en portion individuelle était par-fait ! La file d’attente pour le retrait des commandes était impressionnante le 24 décembre mais comme j’ai choisi mon dessert le jour-même et sur place j’ai pu rapidement passer en caisse. La maison propose également des spécialités salées (tourtes lorraines et pâtés lorrains que je n’ai pas goûtés)  (11 rue de la Faïencerie).

Après une longue promenade dans le froid, je me suis réfugiée au Café des artistes pour y boire un chocolat chaud. C’est un endroit original, sur plusieurs étages, avec une déco comme à la maison ou plutôt comme dans un chalet ! Ce bar est fréquenté par des habitués, de jeunes habitués ; j’ai quelque peu fait monter la moyenne d’âge de la clientèle ! J’y ai apprécié la musique (très 80’s et 90’s), le confort et l’ambiance détendue (36 rue Stanislas).

Le 25 décembre, pour le déjeuner, j’ai mangé à l’Excelsior, une brasserie qui offre un superbe cadre Art Nouveau et emblématique de l’Ecole de Nancy (fougères au plafond, lampes en pâte de verre, miroirs anciens, lustres, etc…). Comme il se doit, j’ai démarré par un verre de champagne. Il était accompagné d’une soupe de pois cassé, ce qui peut paraître surprenant mais cette association fonctionne bel et bien ! J’ai poursuivi avec un plateau d’huîtres, 9 exactement ! Puis avec un pavé de cerf accompagné d’une purée de céleri et poire pochée. Miam ! Pour finir j’ai choisi Le Tout Nancy, un parfait glacé aux éclats de macaron et bergamote servi avec un coulis de mirabelles, évidemment. Il faisait très beau ce jour-là et j’étais installée près d’une fenêtre, appréciant le soleil d’hiver qui était bien agréable derrière la vitre. J’ai aimé l’accueil courtois, le personnel à l’écoute et la qualité des plats aux portions généreuses mais sans excès. Bref, je vous recommande cet établissement que je qualifierais d’incontournable à Nancy (50 rue Henri Poincaré).

Pour terminer, et une nouvelle fois pour me réchauffer, j’ai fait une pause au Café Leffe. L’endroit attire bien sûr les amateurs de bière et propose de grands classiques tels que salades, gratins, moules ou encore burgers. Moi j’y ai juste commandé un thé et une gaufre, en attendant mon train, la gare se situant à 2 pas de là. Le cadre est moderne et chaleureux et la clientèle familiale (3 rue Crampel).

On me souffle dans l’oreillette que Les frères Marchand est une chouette adresse pour les gourmands mais je n’ai pas eu l’occasion de la tester. On peut trouver un stand de fromage plus qu’alléchant au marché couvert dont j’ai parlé plus haut et un restaurant qui propose une cuisine traditionnelle d’inspiration lorraine et alsacienne (93-99 grande Rue).

Nancy offre de nombreuses jolies adresses gourmandes et confortables, pour tous les goûts et toutes les bourses. Allez-y !

Collection parisienne

Vous le savez, une journée sans pause thé (ou café, depuis très récemment), ça n’existe pas.

Au fil du temps je me suis constitué une belle collection de mugs qui s’accordent à mon humeur du moment. Ca va du mug offert par un employeur à celui à l’effigie d’un personnage de dessin animé. Bref, la palette est large.

Mais ceux que je préfère sont ceux qui apportent à cette parenthèse de détente une touche parisienne. Car mon amour pour Paris ne se démentira jamais et se déclinera toujours dans mon quotidien.

Sélection de thés parfaits pour l’hiver

Vous le savez, l’hiver est la saison que je préfère. Celle où je me sens le plus à l’aise. Parce que le froid est revigorant, parce que le soleil est d’autant plus précieux qu’il est rare et appréciable et parce que les saveurs qui accompagnent cette saison sont des plus gourmandes. On ne se refait pas !

Au rayon des douceurs que j’adore déguster il y a bien sûr le thé. J’en bois un chaque jour et toujours avec autant de plaisir. Je vous présente aujourd’hui ma sélection de breuvages favoris depuis quelques mois. Attention, il faut aimer la cannelle !

J’aime beaucoup le thé rouge African Dream commercialisé par Les jardins de Gaïa. Son goût est intense, agrémenté d’une subtile saveur d’orange et d’une pointe de cannelle. Ce thé ne contient pas de théine, ce qui en fait un allié parfait pour la pause du soir notamment. Et puis il est bio et ça c’est toujours un point positif.

Le Palais des Thés propose le Thé des Amants, parfait pour ce jour de Saint Valentin bien sûr, mais aussi tout au long de l’hiver. A base de thé noir, il contient de la cannelle, évidemment, de l’amande, de la pomme, de la vanille et du gingembre pour le coup de fouet (ha ha !). J’aime sa saveur fruitée que j’apprécie particulièrement au goûter.

Cette sélection ne serait pas complète sans un thé de Noël. Perso j’aime beaucoup celui de Compagnie Coloniale. Il est gourmand, fruité, fleuri et sans cannelle ce qui peut intéresser celles et ceux qui ont un peu de mal avec cette épice ! Tout comme le Thé des Amants, ce thé de Noël contient de l’amande et du gingembre mais ces ingrédients sont alliés ici à la cerise et à des pétales de fleurs. J’a-do-re ! Notez que ce thé est disponible à la vente uniquement d’octobre à janvier, ce qui en fait un vrai plaisir hivernal. Il est à déguster l’après-midi.

Pour finir je vous recommande Tsarevna de Kusmi Tea. Il s’agit en fait du thé de Noël de la marque. A base de thé noir, il contient du gingembre, de la cardamome, de la cannelle, de la réglisse, des écorces d’orange et de l’anis. Autant dire qu’il est fort en goût ! En amatrice de réglisse, je dois dire que ce thé m’accompagne bien au-delà de la période des fêtes, pour mon plus grand plaisir, aussi bien pour la pause de 10 heures que celle de l’après-midi.

Et vous, quels sont vos thés favoris pour la saison froide ?

La citation de la semaine # 82

C’est vrai qu’on est parfois bien plus productif et inspiré loin du bureau. C’est pourquoi il est indispensable de faire des pauses de temps en temps, de prendre des vacances, de profiter au maximum de son temps libre.

Et si je parviens facilement à couper quand je sors du travail le soir, ça ne m’empêche pas de penser à ma mission, mais sans pression, et parfois des idées me viennent, spontanément, presque sans réfléchir !

Ca serait cool que les employeurs comprennent ça et ne soient pas choqués qu’on quitte son poste pour s’aérer les neurones. On est tellement plus efficace quand on est serein.

A méditer chers managers !

Les petits bonheurs # 10

images-3

Une jolie semaine se termine déjà. Une fois encore j’ai bien profité de ces 7 jours écoulés.

Cette semaine

  • je me suis promenée, nez au vent et lunettes de soleil sur le nez.
  • j’ai acheté des avocats. Ca m’a fait penser à Mélanie et ça m’a fait sourire. J’me comprends !
  • j’ai écouté &.
  • Muriel m’a payé une bière.
  • j’ai bu du gewurtztraminer.
  • j’ai mangé du boudin.
  • j’ai dîné avec JP et Virginie.
  • j’ai passé quelques heures à la fac.
  • j’ai dîné avec Anne, Jean, Katia, Lenka et Raphael.
  • j’ai mis mon joli rouge à lèvres Red Sunset.
  • j’ai fait une pause gourmande dans un café-brasserie.
  • je me suis promenée sous la pluie (et sous mon joli parapluie). J’adore !
  • j’ai eu un entretien en agence d’intérim.
  • j’ai décroché un entretien d’embauche.
  • Farid m’a appelée.
  • j’ai mangé une tartelette citron vert – basilic sans lactose. Et c’était bon !
  • j’ai déposé un livre dans la boite au bout de ma rue.
  • j’ai fait une sieste.
  • j’ai vu un jeune homme avec un Rubik’s Cub dans les mains.
  • j’ai vu un jeune homme qui portait un noeud papillon.
  • Stéphane m’a parlé avec passion de sa dernière formation. Vive le tennis !

Je vous souhaite une bonne fin de dimanche et plein de belles choses pour la nouvelle semaine qui se profile.

Les petits bonheurs # 8

images-14

La semaine est passée à la vitesse de l’éclair, une fois encore, mais j’ai quand même eu le temps de l’apprécier !

Cette semaine

  • Farid et Christine m’ont appelée.
  • j’ai déposé des livres dans la boîte au bout de ma rue.
  • j’ai fait les courses au magasin bio.
  • j’ai croisé mon médecin.
  • j’ai bu un verre (comment ça, plusieurs ?!) avec Muriel. Ca change des déjeuners et des parties de tennis !
  • je suis allée chez le coiffeur.
  • j’ai récupéré Farid à son travail et on a déjeuné ensemble.
  • j’ai arrosé ma jolie jacinthe jaune qui a complètent éclos et qui parfume agréablement mon salon.
  • Mélanie m’a fait un soin hydratant très agréable.
  • j’ai mangé un chausson aux pommes.
  • j’ai croisé mon prof de latin au cinéma.
  • j’ai bu du champagne.
  • j’ai passé une douce soirée avec JP et Virginie.
  • j’ai mangé une tartelette citron vert – basilic que j’ai accompagnée d’un bon thé. C’était une pause délicieuse !
  • je me suis fait un masque pour cheveux secs.
  • j’ai préparé mon premier entretien d’embauche du mieux possible.
  • Nicolas m’a appelée.

Et vous, avez-vous passé une jolie semaine ?

Pour un après-midi aux saveurs anglaises

dscn4162

Rares sont les après-midis où je fais l’impasse sur un bon thé.

En ce moment je me tourne le plus souvent vers un thé noir nature ou un Earl Grey à la bergamote. Je trouve que ces thés conviennent parfaitement à la saison et ils me donnent l’occasion de découvrir deux marques que je ne connaissais pas encore.

L’afternoon Tea de Keep Calm And Carry On Beverage Company Ltd se présente sous forme de sachets. Ce thé noir devient rapidement amer mais une fois le temps d’infusion maîtrisé (2 minutes à peine) il offre une agréable pause réconfortante. Le thé Earl Grey de Quai Sud est un thé noir en vrac dont le temps d’infusion est un peu plus long (3-4 minutes) et dont le goût est agréablement rehaussé par la bergamote. J’adore cette touche acidulée !

J’aime beaucoup ces thés, autant pour leurs saveurs que pour leur leur joli packaging. Décidément, rien n’égale la classe britannique en terme de thé !