Les petits bonheurs # 258

Ca y est, mes vacances se terminent. Mais j’en ai bien profité jusqu’à la dernière minute !

J’ai fait une (longue) promenade à Kehl. J’adore passer la frontière, comme ça, l’air de rien, et me retrouver chez nos voisins allemands.

J’ai passé une journée active à la campagne où j’ai lavé ma voiture, ce qui me prend environ 4 heures ! En passant à la station de lavage avant le nettoyage intégral à la main (d’où les 4 heures !) j’ai été interrogée par un journaliste sur les restrictions d’eau en cours et j’ai retrouvé ma photo dans le quotidien de la région dès le lendemain !

Je suis allée chez le coiffeur. Comme d’habitude le meilleur moment a été le massage du cuir chevelu. Ma coupe rafraîchie me plait beaucoup, notamment parce que mes cheveux ont retrouvé un beau volume.

J’ai vu Revoir Paris et j’ai versé ma petite larme. Quel bonheur les émotions ressenties dans une salle de cinéma !

J’ai fait une visite à mon amie Isabelle dans sa jolie boutique. Elle a savouré le canelé (son péché mignon !) que je lui ai offert.

J’ai passé une agréable soirée avec Nicolas, entre ciné et fromage accompagné de verres de vin en terrasse. On avait bien besoin d’un petit remontant après avoir vu Avec amour et acharnement. Quel film.

Il a plu ! Et replu !

J’ai déjeuner avec Maman dans un super restaurant de Strasbourg. On s’est ré-ga-lé.

J’ai enfin visité le cimetière militaire le long duquel je passe très souvent en voiture. Une bonne chose de faite !

J’ai fait une sieste.

J’ai bu un verre avec ma coiffeuse, à l’occasion de l’ouverture du salon qui a été rénové dernièrement. Un bel endroit dont j’ai profité dans la semaine pour un rafraîchissement de ma coupe de cheveux.

J’ai passé une agréable soirée avec Aurélie.

J’ai porté un jean, un foulard, un gilet et un blouson. Et en même temps en plus !

J’ai échangé quelques mots avec Davide (qui fait de très jolies photos).

J’ai participé à l’anniversaire surprise de Mélanie organisé par Olivier. Augustin, Héléna, Julien, Liam, ionel, Ludovic, Nicole Pascaline et Samuel étaient là aussi.

Et maintenant j’essaie de ne pas trop anticiper mon retour au bureau demain pour passer une nuit reposante avant la reprise.