Au revoir 2019

Ca y est, nous sommes en 2020, il est temps de faire un petit bilan de l’année qui vient de s’achever. Je reprends donc les « résolutions » que j’avais partagées avec vous en janvier 2019 pour mesurer le chemin parcouru… ou pas !

Commençons par ma consommation de sucre et d’alcool que je n’ai finalement pas tant réduite que ça… Premier point, premier fail. Hum… A ma décharge, j’ai considérablement réduit ma consommation de viande et de poisson pour arriver à moins de 10 repas par mois incluant ces éléments.

Du côté des papiers et autres joyeusetés administratives, je n’ai pas vraiment atteint mon objectif de non procrastination… On ne se refait pas ! Mais je suis tout de même sur la bonne voie si j’en crois ma pile de documents à traiter qui est moins importante ces derniers temps.

En ce qui concerne la cuisine, j’ai relevé le défi de vous présenter une recette par mois et j’en suis particulièrement contente. Vous pouvez retrouver mes réalisations dans la rubrique Je suis gourmande du blog.

Dans le domaine professionnel, j’ai décroché un CDI certes, mais c’est loin d’être le job de mes rêves.

2019 a été une belle année de cinéma. J’ai vu environ 2 films par mois et avec du recul je retiendrais Fête de famille, Papicha et Le traître qui m’ont particulièrement marquée. En revanche, rien à signaler du côté des musées…

J’ai continué le tri dans mon armoire (j’ai donné des vêtements et jeté 2-3 bricoles) et j’ai varié mes tenues et accessoires même si mes basiques restent toujours un slim, des baskets, un poncho. J’ai acheté assez peu de fringues et d’accessoires, pouvoir d’achat en baisse oblige, mais aussi parce que j’ai de quoi faire dans mon dressing et que le shopping me procure beaucoup moins de plaisir qu’à une époque (pas si éloignée que ça d’ailleurs).

Après 3 mois d’arrêt forcé de tennis pour cause d’entorse du genou, j’ai repris l’entrainement et les parties avec les copines au mois de mars et ces rendez-vous sont toujours aussi appréciables. Depuis quelques temps j’ai même une nouvelle partenaire, Lauriane, qui m’aide à m’habituer à jouer contre les gauchères.

J’ai réduit le nombre de shampooings et je me suis tournée vers les cotons lavables (lien avec Petits bonheurs) ce qui est une avancée dans mon objectif de réduction des déchets. A ce propos je prépare un billet dédié à mes gestes du quotidien en faveur de l’environnement.

Voilà ! Je qualifierais cette année de moyenne, sur un bulletin de notes on dirait « Peut mieux faire » mais c’est pas mal finalement, ça laisse la place à des nouvelles améliorations tout au long de la nouvelle année !