Les petits bonheurs # 152

J’ai passé une super semaine. Voyez plutôt !

Le temps a été splendide, entre froid sec, ciel bleu et soleil. Les arbres couverts de givre ont offert un paysage magnifique et une belle ambiance hivernale. Il y a aussi eu de beaux ciels, aux couleurs presque irréelles.

J’ai rendu visite à Isabelle dans sa jolie boutique qui regorge de douceurs en vue des fêtes de fin d’année. J’ai d’ailleurs commandé la première bûche de l’année. On va se ré-ga-ler !

J’ai vu Philippe Katerine en concert. Et ça, c’est quelque chose. Entre décors loufoques, textes absurdes (mais pas tant que ça si on y prête vraiment attention) et bien sûr tenues de scène ultra décalées, le spectacle a été parfait. J’ai été contente de partagé ce moment avec mon amie Mélanie qui a pris la place de Muriel qui était clouée au lit…

J’ai vu Caroline de loin. Et j’ai échangé quelques mots au club avec Laurent.

On a eu des chocolats de la part d’un de nos fournisseurs allemands. Miam !

Je n’ai travaillé que 4 jours.

J’ai dormi à la campagne.

J’ai mangé un manele, St Nicolas oblige en Alsace.

Je suis allée à Baden Baden.

J’ai passé une belle soirée avec Virginie. On a siroté un délicieux cocktail chez Le Douanier, découvert un chouette restaurant qui allie cuisine mauricienne et cuisine vietnamienne. Intéressant. Et évidemment, on a beaucoup beaucoup beaucoup discuté et ri aussi. Une soirée au top.

J’ai démarré la distribution des bredele faits maison.

Je suis allée chez le coiffeur. Et un plus d’un blond lumineux je suis repartie avec un pot de marmelade d’orange offert pour Noël. J’adore ce genre de petite attention.

J’ai passé un agréable moment chez ma voisine Catherine, avec ma voisine Lucile. C’était notamment l’occasion de faire la connaissance de Paco, un adorable chaton que Catherine a adopté tout dernièrement.

Pas mal, non ? En tout cas moi je resigne immédiatement pour une aussi jolie semaine.

Bredele salés au comté et aux noix

Noël approche, en Alsace on s’affaire en cuisine ! Pour changer des bredele sucrés j’ai opté pour une recette qui pourra agrémenter les apéros des fêtes de fin d’année.

Pour la pâte il faut : 180 g de farine, 110 g de beurre, 1/2 cuillère à café de sel, 50 g de poudre de noix, 150 g de comté rapé et haché, 1 jaune d’oeuf, 20 g d’huile de noix + 1 oeuf battu en omelette, cerneaux de noix pour la dorure et la finition

La marche à suivre :

– mélange la farine, la poudre de noix et le sel.

– sabler avec le beurre tempéré coupé en petits morceaux..

– ajoutez le comté, l’huile de noix et le jaune d’oeuf.

– mélanger de manière à former une boule homogène mais sans trop pétrir la pâte puis l’aplatir légèrement et l’emballer dans du film alimentaire et la laisser reposer au frais pendant une heure.

– étalez la pâte au rouleau sur une épaisseur de 2 mm environ.

– découper des formes à l’emporte-pièce.

– placer les formes sur des plaques de cuisson recouvertes de papier sulfurisé et appliquer la dorure au pinceau.

– déposer un cerneau de noix sur chaque biscuit.

– enfourner pour 20 minutes de cuisson à 160°C.

– laisser refroidir sur une grille et stocker les bredele dans une boîte métallique.

Il ne reste plus qu’à résister jusqu’au 24 décembre pour déguster ces douceurs et ça, eh bien c’est le plus difficile !

Les petits bonheurs # 151

Le dimanche soir est le moment que je choisis pour me retourner sur les derniers jours écoulés et en extraire les plus doux moments, ceux qui offrent au quotidien un bonheur simple et primordial.

Marco, notre gentil collègue italien, nous a offert du chocolat.

Le CE a distribué des chèques cadeaux et des paniers garnis remplis de douceurs.

J’ai vu Mohamed de loin.

J’ai passé une belle soirée avec Farid et Katia. J’aime bien voir ces deux-là en même temps, ça donne toujours des conversations sensibles et attentionnées.

J’ai vu Muriel au club où j’ai bien joué avec Lauriane. Après quelques semaines de jeu assez moyen on était contente de nous cette fois !

J’ai participé à l’apéro littéraire organisé par la bibliothèque où ma mère fait du bénévolat. Un super moment entre filles, autour de livres intéressants et vers lesquels je ne me serais pas forcément tournée. Il y a eu de belles découvertes et des discussions animées.

J’ai passé une journée à la campagne.

J’ai ouvert la première petite fenêtre de l’incontournable calendrier de l’Avent. Cette année encore je l’ai pris chez Thierry Mulhaupt, un véritable artiste du chocolat. Miam !

J’ai échangé quelques mots avec Catherine, elle à sa fenêtre, moi dans la cour. Et ça y est, le chaton qu’elle a adopté est arrivé chez elle. J’ai hâte de rencontrer cette boule de poils !

Je vous souhaite une bonne fin de week end et un joyeux lundi !