JPG aux Folies Bergère

L’année dernière, à Noël, j’ai eu une place pour le Fashion Freak Show. Inutile de vous dire que ce cadeau m’avait collé un énorme sourire et… que j’attendais le mois d’octobre de pied ferme !

C’est avec une joie immense que j’ai assisté à ce spectacle à nul autre pareil, dans un lieu mythique et au rayonnement international.

Le show retrace le parcours de Jean-Paul Gaultier, n’omettant aucun aspect de sa vie, de l’enfance à qui il est aujourd’hui. Le tout à la sauce JPG, of course. Quel bonheur !

Le spectacle démarre par la naissance de Nana, le nounours sur lequel le couturier en devenir, tout petit déjà, a exercé son talent, faisant de lui le premier ours transsexuel ! Le spectacle était lancé sur une idée géniale, de la plus belle et souriante des manières, dans une salle d’opération ! Nana est revenu(e) sur le devant de la scène un peu plus tard, pour une danse que j’appellerais « pile ou face ». Là encore, quelle idée de génie.

Conchita Wurst a interprété une chanson et je dois dire que j’ai été impressionnée par son physique, tout en muscles fins et… en poils ! A l’image de ce personnage, l’ensemble de la troupe est magnifique. Elle est composée de chanteurs, danseurs, mannequins et comédiennes aux talents incroyables et aux corps parfaits.

Les tableaux s’enchaînent, les costumes plongent le spectateur dans l’univers des créations emblématiques du couturier et les lieux incontournables de la vie parisienne. J’ai été particulièrement touchée par l’évocation de la mort de Francis, le compagnon de Jean-Paul Gaultier qui avait partagé ses débuts dans la couture. Utiliser la marinière pour ce tableau était une autre idée de génie, particulièrement émouvante. J’ai aussi beaucoup aimé le défilé de mode homme présenté par Catherine Deneuve. Et puis, évidemment, on a eu droit à un retour sur le tout premier défilé, organisé avec des mannequins improvisés et les moyens du bord.

La joie et la beauté étaient au rendez-vous, bien sûr. Mais aussi le sexe, l’humour et la réflexion. J’ai adoré ce spectacle où se mêlent la danse, la mode, les acrobaties, la vidéo, la musique. J’ai trouvé que c’est une belle ode à la vie et à l’art de vivre à la française.

La bande-son tient une place très importante dans la mise en scène et j’ai adoré voyager dans un univers très gai (et gay) avec Madonna, Rita Mitsouko, George Michael et Chic, évidemment !

Le spectacle se termine sur une version revisitée de « Tout le monde il est beau » accompagnée d’un message perso de Jean-Paul Gaultier sur l’amitié qui le lie à son public. « Vous êtes tous mes amis » est le mot de la fin. Et on a tellement envie que ça soit vrai.

J’étais joyeuse à la sortie de la salle et j’avais envie que la fête continue toute la nuit. D’ailleurs j’ai sautillé dans les rues de Paris et siroté un cocktail pour prolonger le bonheur de ce moment.

Bravo au génie de Monsieur Jean-Paul Gaultier qui a imaginé ce spectacle insolite et si fidèle à son univers. Bravo aussi à la troupe et merci encore une fois à ceux qui m’ont offert ce cadeau. Vous avez tous tapé dans le mille !