Cache-cache parisien

Je vais à Paris plusieurs fois par an, pour me balader, pour prendre mon shoot de « bonheur capitale » et pour faire quelques photos de cette ville très inspirante.

La tour Eiffel n’est pas toujours sur l’itinéraire de mes flâneries mais samedi, alors que j’arpentais les rues au gré de mon inspiration, elle n’était jamais loin. Mais pas tout près non plus.

C’est comme ça que je l’apprécie le plus, quand je la découvre entre des immeubles, presque par hasard, comme on tombe sur un visage connu sans s’y attendre. Savoir qu’elle est proche mais pas forcément visible si on ne lève pas les yeux, jouer à cache-cache avec elle, voilà un petit plaisir tout simple qui me transporte.

Les petits bonheurs # 61

Que cette semaine a été agréable. Voyez plutôt !

Le ciel nous a gratifiés de belles giboulées en même temps que d’éclaircies. La lumière avait quelque chose de magique par moment et j’ai vu un immense et magnifique arc-en-ciel.

J’ai eu un nouveau numéro de Tennis Magazine. Et je ne suis toujours pas abonnée à cette revue. Le mystère reste entier !

J’ai passé un entretien d’embauche en me sentant à l’aise. Je crois que je commence à me faire à l’exercice. Ma mission d’intérim actuelle se termine le 16 mars mais j’ai eu une promesse de prolongation de contrat. Je crois qu’on peut dire que mon travail est apprécié.

J’ai dîné chez Maman qui avait préparé des quenelles de foie. Un pur délice. Et puis j’ai savouré un délicieux chocolat liégeois.

J’ai passé un super soirée avec Katia qui m’a bien fait rigoler.

J’ai porté ma jupe Falbala et comme d’habitude ça a suscité de gentilles remarques. J’ai aussi porté mes bottes Aigle que j’adore.

J’ai apprécié de faire les courses après le boulot et d’être chez moi avant 18:00.

J’ai mis mon joli rouge à lèvres Rose Vanity.

J’ai pris le TGV et j’ai vu des biches et des échassiers dans la campagne.

J’ai cocooné et passé une journée en pyjama. J’ai profité de ce moment chez moi pour regarder Tout le monde veut prendre sa place, un jeu que j’adore et présenté par un gars que j’aime beaucoup.

Et vous, elle a été comment votre semaine ?

# 10 – Outils

Le 8 mars c’est la Journée des Droits des Femmes.

Je trouve ce jour idéal pour publier ce post, car oui, les femmes aussi ont une boite à outils et savent manier le marteau et le tournevis !

PS : j’ai passé mon tour la semaine dernière car le thème « Rosée » m’a paru particulièrement inapproprié pour la semaine la plus froide de l’année !

Les mots manuscrits

On reçoit de moins en moins de courriers manuscrits, c’est un fait.

Mais la quantité ne fait pas la qualité et j’apprécie toujours énormément les gentils mots que je reçois par voie postale de la part de ceux que j’aime.

La moisson de 2017 est à peu près équivalente à celle de 2016 et je veux y voir une bonne nouvelle. La carte postale n’est pas morte, il reste d’irréductibles gaulois qui sont attachés à l’encre, aux timbres et à la poésie des gestes discrets et éloignés de l’instantanéité qui enlève pas mal de magie à notre société.

Continuez à m’envoyer de « vrais » courriers les amis, j’adore ça !

Les petits bonheurs # 60

Comme d’habitude, le dimanche soir est le moment de se retourner sur les 7 jours écoulés et d’en garder le meilleur, rien que le meilleur.

Il a fait très beau. Vous le savez, j’adore l’hiver, surtout quand il nous offre un temps froid, sec et ensoleillé. J’ai été gâtée cette semaine ! Et puis il a un peu neigé aussi, juste de quoi embellir le paysage sans les désagréments sur la route.

J’ai (enfin) contacté un plombier.

Mon nouveau manager m’a dit qu’il est satisfait de mon travail et je suis arrivée à mi-parcours de ma courte mission.

Maman a commandé sa nouvelle voiture et son enthousiasme m’a rappelé le mien quand j’avais choisi la mienne il y a un peu plus d’un an. Telle mère, telle fille !

J’ai fait un tour en ville après le boulot et malgré ça j’étais chez moi vers 18:00 ! J’apprécie vraiment de travailler si près de mon domicile et de quitter le bureau à 16:30.

J’ai vu une i8. Celle-là était immatriculée en Suisse, comme par hasard ! Ce modèle m’avait plu dès le premier regard, il y a quelques années déjà.

J’ai rendu visite à Isabelle dans sa jolie boutique et cette fois j’ai craqué pour quelques gourmandises sucrées. L’occasion de me préparer de délicieux goûters.

J’ai croisé des amoureux qui portaient le même bonnet. C’était mignon.

Vendredi j’ai pris le bus pour aller au bureau. Les transports en commun me manqueraient-ils ?

J’ai passé une très agréable soirée avec Tiphaine que je n’avais pas vue depuis l’été et qui était en forme(s). J’ai aussi beaucoup apprécié une soirée partagée avec Muriel et de gentils gars rencontrés par hasard. Il y avait parmi eux un joueur de basket pro qui carburait au Red Bull et un tailleur de pierre. Des gens qui sortent de l’ordinaire en somme !

J’ai déjeuné chez Maman et comme d’habitude on a bien mangé, évidemment, bien bu et bien discuté.

On a fait un bon débrief avec mon coach après ma défaite de dimanche dernier. Ses bons conseils sont toujours précieux et les bienvenus.

Je me suis fait un masque hydratant. Après ces jours de grand froid ça n’était vraiment pas du luxe.

Cette semaine a été assez tranquille, j’avoue, mais elle a surtout été agréable et c’est bien ça l’essentiel, non ?

Colorama d’hiver

Il n’y a pas de saison pour le vernis, non ! Il y a juste des envies de couleurs différentes selon les saisons.

Pour illuminer cet hiver j’ai opté pour des couleurs chaudes mais pas que.

J’aime beaucoup ce vernis Arcancil de la gamme Nail Voltage, Electric Burgundy de son petit nom. Il est facile à poser, offre une tenue assez remarquable même sans top coat (6 jours) et sa couleur classique passe bien au bureau !

Le vernis The Beautyst by Simone est un joli rouge qui tire sur l’orange, tendance coquelicot. J’ai adoré le porter récemment, quand la grisaille était bien accrochée au ciel de Strasbourg. Effet punchy assuré ! Il tient un peu moins bien que le précédent et chose fâcheuse, l’application d’un top coat crée des marques presque noires… Mais il est tout de même mon chouchou de la saison.

La laque de Bourjois version Beach Violet offre une couleur intense et très brillante. Il s’agit d’un gel et Bourjois recommande d’utiliser un top coat gel également. Perso j’ai utilisé mon top coat habituel et le résultat était impeccable. La tenue de ce vernis est très longue (plus de 10 jours), ce qui n’est pas forcément un bon argument pour moi parce que mes ongles poussent très vite. Et il sèche très vite. Ca c’est un vrai point positif ! Ce violet est parfait pour l’hiver avec son petit côté prune.

Le vernis Marianne de Peggy Sage est l’intrus de cette sélection hivernale. Parce que j’adore le bleu. Et même si les couleurs froides ne sont pas les plus adaptées à la saison, je ne résiste jamais à un beau bleu profond. L’argument Quick Dry n’est pas démenti, ce vernis sèche très rapidement. Sa couleur attire le regard, en général. Il ne faut donc pas être timide du vernis pour le porter, ce qui est mon cas !

En hiver, la couleur c’est la vie, non ?