La citation de la semaine # 87

Le savoir-vivre, la politesse, la bienveillance, un sourire, un bonjour, ça ne coûte rien et ça rend la vie tellement plus douce, vous ne trouvez pas ?

Je remarque de plus en plus (fréquentation des transports en commun oblige) que ces petites attentions sont appréciées et qu’on en retire quelque chose de positif en retour, en général. Car oui, les gens ont envie de lien, de parler, d’échanger, bien plus qu’on pourrait le penser.

Notre société n’est pas faite que d’individualistes, de jaloux et d’envieux. Il suffit parfois d’un tout petit rien pour en avoir la preuve, et ça commence par soi-même. On récolte ce qu’on sème, en quelque sorte.

L’automne en point de mire

Le moins qu’on puisse dire c’est que l’automne semble pressé de s’installer cette année ! Vous avez vu à quelle vitesse il a relégué l’été au rang des souvenirs ?

Bon, perso je n’ai qu’un goût modéré pour la saison chaude et cette arrivée tonitruante de l’automne n’est pas pour me déplaire. Et d’autant moins que j’ai démarré la saison par une agréable flânerie au jardin des Tuileries qui est encore paré de jolies couleurs.

J’aime cette ambiance entre-deux où l’on perçoit à la fois les réminiscences de l’été et où l’on sent poindre la fraîcheur qui laissera bientôt place au froid plus mordant que j’apprécie tant.

Saveurs et accent ensoleillés

Les restaurants espagnols ne sont pas légion à Strasbourg. Alors quand on m’a parlé d’Ibérica je me suis empressée de noter cette adresse dans ma liste des endroits à tester. Et je n’ai pas tardé à y aller avec une amie.

Muriel a choisi des tapas (aubergines à l’andalouse, fromage de brebis) et moi j’ai opté pour le secreto ibérico, un délicieux plat de porc hyper tendre accompagné d’épinards. 2 tapas étaient largement suffisants pour un dîner et ce d’autant plus que l’idée était de garder une petite place pour un dessert. Mon plat de viande était également bien servi et m’a toutefois permis d’apprécier une douceur sucrée. Muriel a pris la texture de chocolat qui était très joliment présentée et délicieuse d’après ses dires. Et moi j’ai savouré une délicieuse crème catalane.

On a beaucoup apprécié nos plats, le vin servi au verre et le service. Notre serveur était charmant et son accent nous a fait voyager le temps d’un repas. Il a su nous parler des plats et nous a bien conseillées tout au long du repas. Un vrai plus !

On n’avait pas réservé mais temps un peu frisquet oblige, personne d’autre que nous n’a voulu dîner dehors alors on a pu s’installer à l’extérieur (et du coup on était au calme).

Je vous recommande cette adresse (4 rue de l’Ecurie) si vous avez envie d’autre chose que les éternels tapas et si vous voulez mettre un peu de soleil dans l’automne qui arrive. Mais n’oubliez pas de réserver !

Et puis si vous ne faites que passer vous pourrez acheter de la charcuterie ou de l’huile d’olive que le restaurant propose à la vente.

Les petits bonheurs # 36

Le mois de septembre est déjà bien entamé… Le temps passe toujours aussi vite mais je veux me souvenir des jolies choses et des moments agréables du quotidien qui ont été plutôt nombreux ces 7 derniers jours.

Cette semaine

  • j’ai salué ma voisine-qui-travaille-chez -Kronenbourg alors que j’étais dans la cour et qu’elle ouvrait ses volets.
  • le café était gratuit au bureau, le jour de la rentrée. Sympa !
  • ma manager est revenue au bureau après 3 semaines de vacances. Et j’étais contente de la revoir !
  • j’ai rangé la clim.
  • j’ai croisé Patricia.
  • j’ai bien ri avec Muriel, sur le court !
  • j’ai posé mes congés.
  • j’ai mangé de la tarte aux quetsches.
  • j’ai acheté un croissant chez Amande Cannelle pour mon dernier goûter au bureau avant les vacances. Il n’y a pas de petite fête !
  • j’ai passé une agréable soirée avec Mariane.
  • je me suis promenée dans la petite ville où je travaille depuis le mois d’avril. Il était temps !
  • mon ex-voisine m’a invitée pour l’apéro mais je n’étais pas disponible. Ca n’est que partie remise.
  • j’ai dîné à la campagne.
  • j’ai participé au Tennis Addict Tour.
  • j’ai découvert l’Elsass Cola.
  • j’ai croisé Manuel et on a échangé quelques mots.
  • j’ai acheté des pâtisseries orientales chez Amande Cannelle.
  • j’ai rêvé de mon gentil collègue.
  • j’ai pris un cours de tennis avec mon super coach. Il était temps… le dernier datait du 6 août…!
  • j’ai assisté à la victoire d’Adrien face à un adversaire bien mieux classé que lui.

Et vous, vous avez passé une bonne semaine ?

La citation de la semaine # 86

En cette période de rentrée des classes c’est ce que je souhaite aux élèves. Avoir un bon prof peut faire apprécier la matière qui pourrait paraître la plus rébarbative.

Moi j’ai le souvenir d’un prof de latin qui a su me passionner pour cette langue ! Et qui du même coup m’a permis de ne pas être larguée en allemand. Je ne le remercierai jamais assez pour ça et d’autant plus aujourd’hui que je travaille dans une entreprise allemande.

Merci aux gentils et bons profs et bonne rentrée à tous !

A 88 km au nord de Strasbourg

L’avantage de vivre dans une région frontalière c’est qu’on peut être dépaysé sans parcourir de nombreux kilomètres.

L’autre jour, alors que j’avais envie d’entendre une autre langue (et de me promener dans une ville où les trottoirs sont propres), j’ai pris la direction de Karlsruhe, une ville du Bade-Wurtemberg qui compte environ 300 000 habitants. Il s’agit d’une jeune cité (elle est née il y a 3 siècles à peine) où se côtoient la pierre et la verdure.

J’ai commencé ma découverte par le château et son parc où il fait bon flâner sous les grands arbres et entre les cyclistes qui sont légion (et rapides mais attentifs aux badauds). Le château de style baroque abrite le musée régional badois que je n’ai pas visité, le beau temps ne m’incitant pas du tout à m’enfermer. L’édifice constitue le coeur de la ville qu’il coupe en 2 : au nord se trouve le parc et les rues de la ville rayonnent au sud.

Le centre-ville est largement piétonnier et invite lui aussi à la promenade. A l’heure du déjeuner j’ai fait une halte sur une terrasse ombragée, au calme, après en avoir testé une autre pour siroter une bière (allemande et bio bien sûr) en guise d’apéro !

Au hasard de ma balade je me suis retrouvée dans un quartier cosmopolite et populaire, puis dans un autre beaucoup plus cossu où il y avait un joli jardin particulièrement bien entretenu et qui m’a attirée jusqu’au moment où j’ai constaté que l’entrée est… payante. Bizarre pour un jardin « public »…

Hormis le château, la ville ne comporte pas de monuments particulièrement remarquables. Le visiteur doit donc fouiner pour trouver ses propres centres d’intérêt. En ce qui me concerne j’ai adoré croiser des sculptures modernes, j’ai déniché des plaques en hommage à des victimes de la déportation et j’ai entrevu des jardins cachés à l’arrière des habitations.

Et puis, comme à chaque fois que je vais à l’étranger, j’ai fait un tour dans un supermarché, histoire de voir ce que consomme l’homme de la rue ; mon cabas est resté vide de nourriture, mais pas de bière ! On ne se refait pas !

Voilà comment j’ai passé une agréable journée, avant de rentrer en empruntant les fameuses autoroutes allemandes sans limitation de vitesse. J’adore !

Les petits bonheurs # 35

Voilà encore une jolie semaine qui se termine.

Cette semaine

  • j’ai eu un café gratuit au bureau, parce que je suis une bonne cliente !
  • j’ai passé une soirée chez ma voisine du 1er, celle qui travaille chez Kronenbourg.
  • j’ai découvert qu’il y a une rue du Bouleau sur le trajet vers mon travail !
  • j’ai fait la connaissance de mon fournisseur danois.
  • j’ai vu une sauterelle.
  • Muriel m’a offert une bière après notre tennis hebdomadaire.
  • j’ai revu le joli maghrébin dans le train. Ca faisait longtemps…
  • j’ai ri dans le train avec mon gentil collègue.
  • j’ai savouré de délicieux gâteaux orientaux achetés chez Chocolat Cannelle.
  • il y a eu des viennoiseries au bureau, à deux reprises.
  • j’ai croisé mon voisin africain. Il est pas mal !
  • j’ai pris un cours de yoga. Et il était temps… c’était le premier depuis le mois de… mars !
  • un inconnu m’a dit que je portais de jolies couleurs. Merci monsieur !
  • j’ai mis mon joli rouge à lèvres Red Sunset.
  • j’ai passé une soirée avec Katia.
  • j’ai participé au Tennis Addict Tour et Muriel est passée pour me soutenir.
  • j’ai soutenu l’équipe féminine de mon club (qui a écrasé son adversaire).
  • j’ai déjeuné à la campagne.
  • j’ai fait une promenade dans les vergers de mon enfance.

Bonne fin de week end à tous !