La citation de la semaine # 60

La période d’incertitude professionnelle que je traverse a l’avantage de me laisser du temps pour réfléchir et prendre un peu de recul. Je profite de mon bonus de temps libre pour me pencher sur ce qui me plait dans ma vie, certes, mais aussi sur ce que j’aime moins. Sur ce qui m’entrave.

Il m’est apparu que nombre de mes limites sont celles que je me suis fixées moi-même, des limites sur lesquelles je peux agir… mais pas uniquement. Il y a aussi celles dictées par la société, les contingences matérielles et d’organisation du quotidien, les inaptitudes physiques ou intellectuelles, les conséquences de choix faits il y a bien longtemps ou de circonstances qui m’ont échappé.

J’aspire à une vie plus légère, qui laisserait plus de place à la spontanéité et au lâcher prise. J’aimerais être capable de mieux relativiser les choses mais ma nature profonde, celle qui fait que je suis exigeante avec les autres et avec moi-même m’empêche bien souvent de m’envoler autant que je le voudrais. Et ma sensibilité n’arrange rien…

Je pratique la méditation depuis quelques temps, en espérant que j’y trouverai une clé, un moyen de m’affranchir de certaines charges et certaines croyances. Je le veux tellement !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s