La citation de la semaine # 35

recite-1r4irmb

Un mathématicien qui parle de coeur c’est forcément touchant, n’est-ce pas ? Et un mathématicien qui met le coeur au-dessus du cerveau c’est doublement touchant et aussi plein de bon sens, forcément !

J’adore les hommes cartésiens qui n’ont pas peur des sentiments et qui ont même le courage de les placer au-delà des conventions. Ca leur fait dire de bien belles choses.