Ma revue ciné de juillet

Le cinéma en été c’est un peu comme les programmes télé… pas très folichon. En juillet j’ai donc fait 3 tentatives pour finalement voir 1 film intéressant.

539397.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

J’ai vu Tout de suite maintenant de Pascal Bonitzer. C’est l’histoire d’une jeune femme nouvellement embauchée qui gravit les échelons trop rapidement aux yeux de certains de ses collègues. Elle est la fille d’un homme qui a fréquenté son patron il y a de nombreuses années et dont la rivalité d’autrefois perdure. Il est question ici d’ambition, d’amour et d’histoires de famille, des thèmes qui s’entremêlent et qui puisent leur actualité dans le passé. J’ai eu du mal à entrer dans ce film dont le décor est celui de la haute finance, des bureaux vitrés et froids. Et d’ailleurs je crois que je n’ai pas vraiment compris son propos… Grosse déception…
559898.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

J’ai aussi vu L’outsider de Christophe Barratier. C’est l’histoire de Jérôme Kerviel, de ses débuts à la Société Générale jusqu’au moment de la révélation de ses prises de risque insensées pour le compte de la banque. Le film s’attache à montrer la transformation d’un jeune homme banal en monstre une fois placé devant un ordinateur dans une salle des marchés. Jérôme Kerviel fait partie d’une équipe de traders au cynisme froid et on se demande tour à tour s’il est fou, assoiffé de pouvoir ou plutôt manipulé par sa hiérarchie. Le film traduit l’engrenage fatal dans lequel tombe le trader ambitieux qu’on pousse à toujours gagner plus. C’est le seul intérêt que j’ai trouvé à ce film que j’ai globalement trouvé décevant.

476180.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Et pour finir j’ai vu Lea de Marco Tullio Giordana. C’est l’histoire d’une femme qui a grandi dans une famille criminelle de Calabre et qui a eu une fille avec un homme appartenant à la mafia. Une fille à qui elle souhaite offrir une vie normale, loin du crime organisé. Pour cela elle décide de coopérer avec la justice et bénéficie donc du régime de protection des témoins qui implique un changement d’identité et un déménagement. Elle sera malheureusement repérée par le clan, enlevée et assassinée. Sa fille fera tout pour retrouver le corps de sa mère et pour faire juger les assassins, allant jusqu’à témoigner contre son propre père. J’ai aimé cette histoire qui unit 2 femmes fortes (la mère et la fille) face à la peur et à la violence. Ce film sombre, poignant et d’un immense réalisme montre la détermination et le courage de soit-disant victimes qui ont choisi la liberté, au prix de leur vie. Si vous choisissez de voir ce film, optez pour la VO, c’est un vrai plaisir pour les oreilles, même pour qui ne parle pas l’italien !

2 réflexions sur “Ma revue ciné de juillet

  1. Je n’ai vu aucun des trois, mais j’avais noté ‘ Tout de suite maintenant  » dans ma to do, les critiques m’ont dissuadée. La tienne ne fait pas exception !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s