Lettre ouverte à l’homme que j’aime

images (9)

L’homme que j’aime a décidé (ou pas…? Je ne sais pas, je ne sais plus… et il semblerait qu’il en soit de même de son côté… mouais…) de ne plus me parler. Ou quelque chose dans ce genre. Le fait est qu’on n’a plus rien échangé, ou si peu, depuis des mois. Une éternité quoi. Charmant…

J’ai donc décidé de lui écrire ici ce qu’il n’a pas le temps d’écouter dans la vraie vie…

Cette longue période de flou me pèse.

Je suis circonspecte quant aux raisons et à l’objectif de ton silence.

Je me sens comme la victime collatérale de ta trop lourde charge de travail. Sérieux ?!!! Avril d’abord, puis juin… Et maintenant ?

La distance que tu as mise entre nous a été remarquée ; elle est même sujette à questionnement. J’adore !

Tu m’es précieux. Et tu me manques. Et notre jolie complicité me manque.

Tu as le plus joli petit cul du quartier et aussi le regard noir le plus expressif après celui de mon père ! C’est gentil d’avoir pris le relais !

Mon amour ne faiblit pas. Mon envie de toi non plus. Du coup. Et mon envie de te parler non plus. Parce que les amants se touchent, en principe. Et se parlent.

La douceur de ta peau et ta petite cicatrice me manquent.

Alors voilà, je t’invite quand tu veux et où tu veux (oui, je me répète) à passer un moment avec moi. Même au PMU ! Fais-moi signe, s’il te plait.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s