Up et puis down

images (6)

J’ai des papillons dans le ventre quand je pense à lui, mon coeur s’emballe quand je le vois, lui et ses petites fesses rebondies, et que dire de l’effet qu’il me fait quand il (me) sourit…

Il est l’antithèse des hommes que j’aime, en général. Ben oui, il est blanc, propre sur lui, rangé (et rangé des voitures aussi…) mais je suis attirée par lui, irrésistiblement…

Et puis on se tourne autour (dixit quelqu’un de notre entourage), il me suit sur twitter, comme ça, sans prévenir (what the fuck?). On s’envoie des messages, il cherche à me joindre quand je ne suis pas là et y réussit finalement ! Et c’est pourtant là que tout se gâte…

Après le up lié à l’attente de son appel me voilà dans le down de l’après… Le up c’était l’envie, la joie, le désir, tous ces trucs d’amoureuse. Le down c’est la déception, la déception de moi-même. Je ne lui ai rien dit de mes sentiments, conne que je suis… et lui ne m’a finalement servi que des banalités.

Je me suis emballée, encore, j’ai voulu voir des signes qui n’en sont pas, encore…

Mon coeur de guimauve se tord et me fait souffrir. Et l’enfant que je suis restée ne veut plus souffrir… Tout ça n’est pas très adulte, je sais, mais puisque je vous dis que je suis restée une enfant…!

Je manque de courage et… j’ai envie de lui.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s