Le coeur du Pélican de Cécile Coulon

DSCN2983

J’ai rencontré Cécile Coulon à l’occasion d’une soirée organisée par la libraire de mon quartier. La jeune auteure était là pour présenter son dernier roman ainsi que Les grandes villes n’existent pas, un ouvrage de sociologie (que je n’ai ni acheté ni lu pour le moment).

Le coeur du Pélican est l’histoire d’Anthime, un collégien qui va devenir champion de cross et ainsi gagner une certaine popularité auprès de ses camarades qui le verront désormais avec les yeux de la bienveillance. Mais cette gloire sera de courte durée et sera ruinée par une blessure, une chute dont Anthime ne se relèvera pas pendant 20 ans. Il passera toutes ces années médiocres dans une banlieue sans charme, avec une femme sans relief qui le méprise.

Et puis un jour, piqué au vif par des moqueries de ses anciens admirateurs, l’ex-athlète, rongé par l’alcool et le tabac et devenu gros, se remet à l’entraînement, dans son garage, à l’insu de sa femme mais avec la complicité de ses enfants. Son but est de traverser le pays en courant, de se relever, enfin. Pour retrouver sa fierté.

J’ai noté une phrase qui résume parfaitement ce roman : « Le monde ne comprendra jamais que les grands hommes ne sont pas ceux qui gagnent, mais ceux qui n’abandonnent pas quand ils ont perdu. »

J’ai aimé ce roman qui parle de la gloire et de sa fragilité, du sport et de la souffrance qui l’accompagne, du courage. Il nous plonge également dans le sentiment de revanche, dans l’univers de frustrations et de fantasmes d’un homme simple et extraordinaire à la fois.

L’écriture de Cécile Coulon est rageuse et âpre, à l’image de l’histoire racontée. Ou comment la forme rejoint le fond. C’est, je trouve, LA qualité de ce roman que j’ai toutefois eu un peu de mal à lire… C’est que je suis une fille sensible moi !

Ce que dit la 4è de couverture : « Courir toujours plus vite, plus loi, à en user son corps, sa jeunesse, ses rêves… Anthime est un gamin comme les autres quand il découvre, avec sa soeur, la bourgade sans caractère où ses parents emménagent. Jusqu’au jour où il se démarque par sa rapidité à la course et devient le Pélican, une sorte de mythe dans la région. Seulement l’adulation, la notoriété et le succès se fracassent sans rémission quand ses tendons d’adolescent mal entraîné le trahissent en plein élan. Il doit abandonner la course, faire le sacrifice de ses ambitions et de son amour pour Béatrice. Foudroyé par la trahison de son corps insolent, l’homme qu’il devient s’englue dans la médiocrité : il épouse Joanna, timorée et sans charme, s’ankylose dans une profession ennuyeuse… Et c’est d’un type bedonnant et sinistre que se moquent, vingt ans plus tard, ses anciens camarades. L’humiliation embrase sa colère et gifle cruellement son orgueil. Le Pélican pourra-t-il encore déployer ses ailes et se forger un destin digne de sa légende ? »

2 réflexions sur “Le coeur du Pélican de Cécile Coulon

  1. Ouh ce livre pourrait me plaire !! 🙂 Je viens de terminer « l’appel de l’ange » de Guillaume Musso, et bien je dois avouer que c’était pas mal. Moins « eau de rose » que je ne l’imaginais !

    • je te le prête avec plaisir si tu veux ! je ne connais pas du tout Musso, j’avoue ne pas être attirée par ses livres mais y a que les cons qui ne changent pas d’avis !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s