La vie au ralenti (et message personnel à ceux qui prétendent aimer l’été. Mouais…)

DSCN3263

Déjà en temps ordinaires je ne suis pas fan de l’été. Alors, que dire de l’été caniculaire ? Je DETESTE ça ; le mot n’est pas trop fort.

Depuis une semaine environ j’ai donc mis en place la stratégie de la vie au ralenti. Elle est basée sur l’économie de mouvements, le stockage de bouteilles d’eau au frigo et… la clim.

En me levant le matin je branche mon climatiseur (mon meilleur ami du moment, et de loin !) qui trône dans ma chambre, je prends ma douche, je bois un verre d’eau ou deux, je m’habille et je file au bureau retrouver l’atmosphère climatisée des lieux. Ca c’est pour les jours de travail.

Mais la vie ne se passe pas uniquement au boulot (ouf !) et en plus la semaine dernière j’ai eu la fausse bonne idée de poser 2 jours de congé, jeudi et vendredi… J’avais initialement prévu de faire pas mal de choses du genre tennis, ciné, shopping (c’est les soldes tout de même !), virée à Paris mais tout cela ou presque est tombé à l’eau… et mes journées se sont globalement résumées à un long comatage sur mon lit, à l’ombre de la clim, interrompu de temps en temps par une incursion vers la cuisine surchauffée et le frigo pour me servir un verre d’eau très fraîche. Ma seule activité à été le surf sur internet, la lecture de nombreux magazines et la descente de nombreux litres d’eau…

Dieu que ce week end de 4 jours m’a paru long… J’en étais presque impatiente de voir arriver lundi et de retourner au bureau ! Un truc de fou…

Alors oui, j’ai souffert, mais en silence ! J’ai résisté au sport national (mais si, vous savez, la complainte) parce qu’il est évident que gémir ne fait pas baisser la température et coûte même quelques efforts !

J’ai optimisé mes déplacements (en voiture la clim est une super alliée, le métro est un peu moins sympa parce que oui, j’ai eu le COURAGE d’aller à Paris vendredi ! Et je dois dire que je suis fière d’avoir réalisé cet exploit !!). Et j’ai marché à l’ombre, j’ai fait des pauses, comme une mamie, j’ai usé de mon éventail, etc…

Et surtout, surtout, j’ai eu envie de dire merde à tous ceux qui attendent le beau temps comme ils disent dès que l’été se termine et qui sont, ces jours-ci, les premiers à se plaindre à coup de « fait trop chaud », « j’en peux plus » ou encore « on ne peut rien faire par ce temps » ! Eh oui, l’été si tu dis l’aimer, eh bien tu fermes ta gueule quand il te sort le grand jeu !

Je scrute la météo toutes les heures en espérant que les températures deviendront rapidement un peu plus conciliantes avec moi. Car la blague a assez duré… Mais je garde le sourire, tout comme Innocent ! En attendant je regarde mon thermomètre de travers… il affiche 41° le bougre…!

Et je le redis, aujourd’hui plus que jamais je ne suis pas fan de l’été, oh non !

2 réflexions sur “La vie au ralenti (et message personnel à ceux qui prétendent aimer l’été. Mouais…)

  1. Courage Sophie ! Ce matin il fait plus frais…de mon côté, j’aime l’été, oui il fait très chaud mais râler sur la chaleur est le cadet de mes soucis, je ne fais pas partie du camp des jamais contents ^^

    • merci pour tes encouragements Mélanie ! je vais encore souffrir (en silence !) demain et après ça ira mieux d’après Météo France. je ne suis pas mécontente mais je t’avoue que je trouve que je gère bien cette canicule ! quant à toi je te reconnais cette qualité d’être toujours pleine d’entrain, de pensées positives et d’optimisme. c’est aussi pour ça que je t’apprécie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s