Jeu, set et mode

125

Le tennis c’est un court, une raquette, des balles jaunes, oui, mais c’est aussi l’apparence et le style. N’a-t-on pas dernièrement autant parlé du short de Wawrinka que de sa victoire à Roland Garros ?

J’ai profité d’un temps mort entre 2 matchs pour visiter le musée de la FFT qui offrait aux spectateurs une belle expo : Jeu, set et mode, l’histoire du style tennis. Ou comment le monde de la mode et le monde du tennis s’inspirent mutuellement depuis toujours.

L’exposition est un voyage chronologique qui démarre en 1900 et qui montre l’évolution de la tenue des joueurs et joueuses de tennis, en partant des pantalons et longues jupes de couleur blanche portés par la haute aristocratie anglaise, en passant par les créations de couturiers tels que Jean Patou ou Jeanne Lanvin (la classe !) pour arriver aux shorts et robettes actuels proposés par les grands équipementiers.

Cette expo est aussi l’occasion de montrer à quel point le style tennis est descendu dans la rue (la preuve en est la réédition en forme de lame de fond de la Stan Smith) ou a inspiré les grands couturiers et notamment Jean-Paul Gaultier.

J’ai beaucoup aimé cet interlude culturel à quelques mètres des courts, dans une ambiance feutrée. C’était une belle manière d’allier sport et mode, deux sujets qui me passionnent et qui fonctionnent bien ensemble.

2 réflexions sur “Jeu, set et mode

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s